EDITORIAL

Chers amis, chers auditeurs,

En septembre dernier, Laurent Pernot, membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, a publié un ouvrage consacré à l’art du sous-entendu. Comme il l’affirme dans l’entretien qu’il nous a accordé, le sujet est plus vaste et complexe qu’on ne l’imagine : “J’envisageais la descente dans les ‘galeries souterraines du langage’ comme une brève excursion. Mais, là où je n’attendais qu’un sous-sol, j’ai découvert le monde d’en bas.”

Des relations diplomatiques aux relations amoureuses, de la politique à la littérature, sans oublier les plus banales conversations quotidiennes, cet art subtil consistant à faire comprendre plus, ou autre chose, que ce qui est dit explicitement se glisse partout, donnant une saveur particulière à la langue. “Allusion, non-dit, ambiguïté, équivoque, implicite, second degré… La richesse de la terminologie témoigne de la diversité du phénomène”, souligne l’auteur.

Pour nous guider dans ce dédale, Laurent Pernot a pris le parti de faire dialoguer deux époques, en confrontant les sous-entendus modernes à ceux de l’Antiquité dont il est un spécialiste. Il met ainsi à jour des similitudes qui laissent penser que “le sous-entendu est un fil rouge traversant l’histoire de la culture européenne”, voire un mode de communication universel.

Laurent Pernot rappelle que, pour Balzac, “le génie du sous-entendu représente la moitié de la langue française”. C’est pourquoi, en complément de cette émission inédite, nous vous proposons, cette semaine, une programmation explorant les richesses, les plaisirs et les enjeux de la langue. Vous y reconnaîtrez notamment les voix de Jean Auba, Gabriel de Broglie, Stanislas Dehaene, Marc Fumaroli, Robert Martin, Erik Orsenna, Yves Pouliquen, Yves Quéré, Michel Serres et Michel Zink.

Bonne écoute !

Jean-Robert PITTE
Président de Canal Académie
(1) L’Art du sous-entendu. Histoire. Théorie. Mode d’emploi, par Laurent Pernot, Editions Fayard, septembre 2018, 333 p., 19 euros.

Le Gros plan de la semaine

Richesse des sous-entendus, de l’Antiquité à nos jours



« Fines allusions, esquives polies, ambiguïtés volontaires ou non : dans notre vie quotidienne, les sous-entendus sont partout. Nous sommes entraînés à les employer et à les décrypter. Mais avons-nous songé aux implications de ce phénomène ? Il ne se limite pas à des ruses ponctuelles et représente à lui seul une dimension du langage et des rapports sociaux. Le sous-entendu plonge ses racines dans une lecture allégorique du monde. Il est utilisé en littérature et en politique, notamment comme arme contre les totalitarismes. Il pose de délicats problèmes d’interprétation, car qui dit sous-entendu dit risque de malentendu. Deux moments clés sont mis en relation : l’Antiquité classique et la Modernité, depuis les philosophes et les sophistes grecs de l’Empire romain jusqu’à Stendhal, Balzac, Aragon ou Foucault, en passant par Hemingway, Orwell et d’autres. La démonstration s’appuie sur des exemples, des citations et des études de cas, tantôt graves, tantôt drôles – parfois osés. Pour la première fois, vous est proposée une enquête d’ensemble sur le non-dit et le dire autrement. Ce livre aura atteint son but s’il aide à voiler et à dévoiler, à mieux dire et à mieux recevoir. »
Présentation par l’éditeur de L’Art du sous-entendu. Histoire. Théorie. Mode d’emploi, par Laurent Pernot, Editions Fayard, septembre 2018, 333 p., 19 euros.

Mises en ligne cette semaine

Ecoutez actuellement

13 décembre

Vous écoutez Canal Académie en qualité HD
volume
Depuis 19:25:43
La langue française face à la mondialisation
par Gabriel de Broglie, chancelier de l'Institut de France, de l'Académie française

Prochainement :

Commence à 20:11:56
Langue et science : des sœurs jumelles !
Entretien avec Yves Quéré, membre de l’Académie des sciences

Académiciens et Invités des académies

Pour chaque sujet Canal Académie vous propose un article à lire
et une émission à écouter.

Langue et science : des sœurs jumelles ! Entretien avec Yves Quéré, membre de l’Académie des sciences
Dire, ne pas dire : un dialogue amoureux sur les subtilités et les plaisirs de la langue française Entretien avec le professeur Yves Pouliquen, de l’Académie française, et Patrick Vannier, membre du service du dictionnaire de l’Académie française
Les langues humaines entre universalité et réjouissantes singularités Entretien avec Robert Martin, linguiste, membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
La langue française face à la mondialisation par Gabriel de Broglie, chancelier de l’Institut de France, de l’Académie française
Michel Serres : le génie du français n’est pas dans les mots ! Michel Serres, de l’Académie française, à l’Ecole Normale Supérieure
Paul Imbs, linguiste, philologue, fondateur du TLF, Trésor de la Langue française Cinquantième anniversaire du Centre de Recherche pour un Trésor de la Langue Française, par Robert Martin, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
“Écologisme, pourquoi les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances ?” Communication de Jean de Kervasdoué, essayiste, devant l’Académie des sciences morales et politiques
Séance de rentrée solennelle 2018 de l’Académie des beaux-arts Avec un discours de Laurent Petitgirard, Secrétaire Perpétuel de l’Académie, sur le thème “Interpréter, est-ce créer ?”
D’un philosophe à l’autre : Montaigne par Michel Serres, la musique des mots pour deux Gascons Michel Serres, de l’Académie française, en harmonie avec la langue de l’auteur Des Essais
L’intérêt d’apprendre des langues anciennes selon Stanislas Dehaene avec Stanislas Dehaene, membre de l’Académie des sciences, auteur de La bosse des maths et Les neurones de la lecture
Marc Fumaroli : Les métaphores ? de minuscules chefs d’oeuvre de la langue française ! L’écrivain, de l’Académie française, présente son Livre des métaphores
Seuls les enfants savent lire Un ouvrage de Michel Zink, secrétaire perpétuel de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
Erik Orsenna : pour apprendre la langue française, il faut articuler savoir et plaisir Entretien avec l’académicien à l’occasion de la publication de son ouvrage Et si on dansait ?
L’histoire des mots, un hymne à la vie ! Lecture de la conférence de Jean Auba, correspondant de l’Institut
Philosophie des sciences : Biosphère et technosphère par Bertrand Saint-Sernin, de l’Académie des sciences morales et politiques
Bienvenue dans “le temps des algorithmes” Entretien avec Serge Abiteboul et Gilles Dowek, chercheurs à l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria).
Le Dictionnaire amoureux de la Vie (et des sciences du vivant) de Nicole Le Douarin Entretien avec la biologiste, secrétaire perpétuelle honoraire de l’Académie des sciences
Comprendre et maîtriser l’informatisation du monde Entretien avec l’informaticien Gérard Berry, membre de l’Académie des sciences
L’humanité au défi de la génétique et du posthumanisme Les questions de conscience du professeur Jean-François Mattéi
Axel Kahn : Nature et humanité, qui contrôle qui ? Axel Kahn, généticien membre de l’Académie des sciences, Président honoraire de l’université Paris Descartes
Rémi Brague : La légitimité de l’humain Une communication à l’Académie des sciences morales et politiques
“Les techniques de la publicité appliquées au marché de l’opinion” Communication de Maurice Lévy, président du conseil de surveillance du groupe Publicis devant l’Académie des sciences morales et politiques.
Mona Ozouf : la question du genre va-t-elle détruire la courtoisie à la française ? Contestant les thèses féministes américaines, l’historienne est l’invitée de Damien Le Guay
Chantal Delsol : Qu’est-ce que l’homme ? Chantal Delsol, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
Les matrices culturelles de Jean Baechler Un volume de la somme anthropologique du philosophe et sociologue Jean Baechler, de l’Académie des sciences morales et politiques
Jean Mesnard : Se connaître soi-même, pourquoi, comment ? Le philosophe, de l’Académie des sciences morales et politiques, présente le thème du colloque de la Fondation Ostad Elahi, avec son délégué général Marc Piévic

Le fil info au jour le jour

Académie des beaux-arts

25 octobre – 27 novembre

Exposition Une odyssée sibérienne de Claudine Doury, lauréate en 2017 du Prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière en partenariat avec l’Académie des beaux-arts. Plus d’informations

Académie des beaux-arts

Mercredi 7 novembre

Hervé Oléon, musicologue, prononcera une communication ouverte au public : « Jules Massenet, compositeur et académicien au tournant d’un siècle » à l’occasion du 140e anniversaire de son élection à l’Académie des beaux-arts. Plus d’informations

Académie des beaux-arts

Mercredi 17 octobre (16h30) Etre honnête homme à Séville au siècle d’or Jean-Louis Augé, directeur du musée Goya de Castres Communications publiques - Grande Salle des séances Inscriptions sur le site www.academie-des-beaux-arts.fr

Académie des beaux-arts

Jeudi 4 octobre : carte blanche à l’Académie des beaux-arts à l’occasion du Festival ¡Viva Villa !

Partenaire du festival, l’Académie des beaux-arts organise dans ce cadre, et pour la première fois depuis sa création en 1816, une séance plénière « décentralisée » à la Villa Méditerranée de Marseille. Cette séance statutaire est suivie d’une discussion avec les membres de la section de photographie de l’Académie autour du thème retenu pour l’édition 2018 du festival « Frontières », puis de la projection du film Chaos de Coline Serreau, dernier membre élu de la Compagnie dans la section des Créations artistiques dans le cinéma et l’audiovisuel. Entrée libre, sans réservation. Plus d’informations

Académie des beaux-arts

“L’utopie”. C’est le thème du dossier de la nouvelle Lettre de l’Académie des beaux-arts, librement téléchargeable au format PDF sur : www.academie-des-beaux-arts.fr.
Académie des beaux-arts
Académie des beaux-arts
Académie des beaux-arts
Académie des beaux-arts
Académie des beaux-arts

“Le cerveau et les espaces” - Ouverture par Pierre Corvol et Alain Berthoz