EDITORIAL

Chers amis, chers auditeurs,



Et s’il fallait réhabiliter l’improbable ? C’est la conviction de chercheurs rassemblés sous l’égide du neurophysiologiste Alain Berthoz, membre de l’Académie des sciences, et du philologue et historien de la littérature Carlo Ossola, professeur au Collège de France, à l’occasion d’un séminaire pluridisciplinaire dont les travaux ont été récemment publiés par les éditions Odile Jacob (1).



Déplorant que l’improbable soit “fréquemment considéré comme un vain exercice d’hypothèses oiseuses ou un désagréable supplément d’incertitude”, ces auteurs, praticiens de la recherche scientifique, de l’invention artistique ou de la discussion philosophique, y voient plutôt “une féconde source de libertés d’où peuvent jaillir des idées et des solutions nouvelles”.



Au fil de leurs contributions, ils révèlent ainsi le rôle fondamental joué par l’improbable dans le fonctionnement de notre cerveau, la naissance de l’univers, le raisonnement mathématique, la réflexion philosophique et bien sûr la vie sociale. Notre programmation de cette semaine fait écho à cette exploration en illustrant combien la prise en compte de l’improbable est intimement liée à la soif humaine de connaître, comprendre et créer.



Bonne écoute !



Xavier DARCOS

Chancelier de l’Institut de France



(1) Les libertés de l’improbable, sous la direction d’Alain Berthoz et Carlo Ossola, Éditions Odile Jacob, juin 2019, 244 p., 24,90 €.


Le grand entretien de la semaine

L’improbable, “immense domaine de l’inaperçu et de l’imperceptible”



“La pertinence de l’improbable, d’une piste abandonnée, d’une hypothèse qui n’a pas été résolue par le calcul, est ce réseau d’invisible, cette réserve d’inexprimé qui nous permet de ne pas nous figer dans la tautologie du “verum et ispsum factum convertuntur” [“Le vrai est le fait même”]. Ce qui est précipité dans l’événement n’est pas toute la vérité, mais simplement la partie facile de la perception ; tout un immense domaine reste dans l’inaperçu et l’imperceptible.”



Extrait de Les libertés de l’improbable, sous la direction d’Alain Berthoz et Carlo Ossola, Éditions Odile Jacob, juin 2019, 244 p., 24,90 €.

volume

Écoute en direct

volume
En cours :
Depuis 20:33:14
Philosophie des sciences : Causalité et Hasard
par le recteur Bertrand Saint Sernin, de l’Académie des sciences morales et politiques

Prochainement :

Commence à 21:07:09
Épitaphe, de Gérard de Nerval
Lecture par Robert Werner

Émissions de la semaine

L’improbable, source de liberté et de nouveautés Affinités électives Entretien avec Alain Berthoz, membre de l’Académie des sciences
Pollutions au sommet. Échantillonner l’azote en milieu alpin A tout prix Par Ilann Bourgeois, lauréat 2019 de la bourse Pierre et Cyril Grivet décernée par l’Académie des sciences
“La France, puissance polaire” Sous la Coupole Communication de M Hervé Gaymard, ancien ministre, président du conseil départemental de Savoie, devant l’Académie des sciences morales et politiques
Épitaphe, de Gérard de Nerval A voix lue Lecture par Robert Werner

“La physique du violoncelle” par Pierre Encrenaz

Les conférences de l’Institut



L'Institut de France propose pour l'année 2019-2020 six cycles de douze conférences chacun données par des académiciens. Ce programme, organisé pour un large public, aura lieu dans l'auditorium Liliane et André Bettencourt récemment inauguré.

Le programme portera sur les sujets suivants :
- « Chateaubriand : de l'Ancien Régime au Nouveau Monde »
- « Les grands défis des changements de l'environnement »
- « Mondialisation et humanisme »
- « De la tragédie grecque au tragique d'aujourd'hui »
- « Regards croisés sur l'animal »
- « Leçons de géométrie populaire »

Le détail des conférences, les dates et les horaires sont consultables sur le site de l'Institut de France www.institut-de-france.fr
Les inscriptions se font à l'adresse suivante : www.fnacspectacles.com/place-spectacle/paris-06-institut-de-france-salinfra-lt.htm

Magazine de la semaine

Chaque semaine, Canal Académie vous propose une sélection issue de ses archives pour prolonger le grand entretien

Cournot, philosophe mathématicien : réflexions sur la réalité, le hasard et le nouveau statut de l’humanité L’académicien Bertrand Saint-Sernin présente les principales œuvres et les théories de ce savant du XIXe siècle
Philosophie des sciences : Causalité et Hasard par le recteur Bertrand Saint Sernin, de l’Académie des sciences morales et politiques
Qu’est-ce que l’humain ? Entretien avec Jean Baechler, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
Anticipation et prédiction : une extraordinaire faculté du cerveau humain Avec l’anticipation et la prédiction, le cerveau humain a la formidable faculté de nous faire projeter dans l’avenir.
Dernières nouvelles du Big Bang Entretien avec Françoise Combes, membre de l’Académie des sciences
Voyage aux sources (merveilleuses) de la vie Entretien avec le biologiste Éric Karsenti, membre de l’Académie des sciences
« Les sciences morales et politiques selon Cournot » Communication de Bertrand Saint-Sernin, professeur de philosophie et spécialiste de l’histoire des sciences, lors de la séance du 20 janvier 2014 de l’Académie des sciences morales et politiques.
Jacques de Larosière : Le hasard ou l’alea moral Une communication à l’Académie des sciences morales et politiques
La biologie, l’art et les molécules Par François Gros, secrétaire perpétuel honoraire de l’Académie des sciences
Henri Poincaré : un poète de la mathématique à l’Académie française et à l’Académie des sciences Entretien avec Christian Gerini, maître de conférences en philosophie et histoire des sciences
Les mondes nouveaux de la biologie par François Gros Un nouveau livre du secrétaire perpétuel honoraire de l’Académie des sciences
La foi en l’Homme : tel est le "Ce que je crois" de Jacqueline de Romilly (1/2) L’homme conservera-t-il la liberté qui conditionne l’humanisme moderne ?
Jacqueline de Romilly : "Se détourner des textes grecs, c’est déjà se couper des origines de notre civilisation" Le "Ce que je crois" de l’académicienne, lu et présenté par Jean Roulet
Jacques Gernet, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres : Essai sur Wang Fuzhi, philosophe chinois du XVIIe siècle Pour Wang Fuzhi (1619-1692), le réel, visible et invisible, est constitué d’énergies.
Qu’est-ce que l’homme ? Entretien avec Chantal Delsol, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
Paul Ricoeur et Jean-Pierre Changeux, dialogue ou duel ? Réflexions autour de leur livre La nature et la règle