EDITORIAL

Chers amis, chers auditeurs,



Au commencement d’une troisième semaine de confinement, j’espère que vous-même et vos proches conservez le moral nécessaire pour traverser cette épreuve collective. Peut-être l’entretien que nous a accordé le professeur Jean-François Mattei, ancien ministre de la Santé et membre de l’Académie des sciences morales et politiques, y contribuera-t-il ? 



En effet, sans minorer aucunement l’intensité de la crise sanitaire actuelle, le professeur Mattei affirme sa conviction que non seulement nous serons capables de la surmonter, mais d’en tirer de surcroît des enseignements salvateurs. Il estime ainsi qu’à l’instar de la crise écologique, cette épidémie peut nous conduire à sortir de l’individualisme délétère qui caractérise la postmodernité : “Le confinement auquel nous sommes contraints ne souligne-t-il pas la valeur des liens sociaux qui nous unissent ? Nous consentons au confinement pour nous protéger mais aussi pour protéger les autres. Et les autres y consentent également pour nous protéger”.



Cette observation fait écho au propos qu’il développe dans son dernier ouvrage, consacré aux multiples bouleversements à l’œuvre dans le domaine de la santé (1) : même si des avancées technologiques et des évolutions sociétales inédites transforment la façon dont les soins sont aujourd’hui prodigués, le pacte de confiance immémorial qui unit le médecin au malade et à la société perdurera parce qu’il exprime le meilleur de la nature humaine.



Notre programmation de cette semaine prolonge cette réflexion en soulignant combien, par-delà l’évolution des connaissances et des pratiques, la médecine est, depuis toujours, le reflet d’une vision de l’homme et de la société.



Bonne écoute !



Xavier DARCOS



Chancelier de l’Institut de France



(1) Santé, le grand bouleversement, par Jean-François Mattéi, Editions Les Liens qui Libèrent, mars 2020, 269 p. 20 €.


Le grand entretien de la semaine

Comment serons-nous soignés demain ?



« Notre santé est en plein bouleversement ! Bien-portants, malades et soignants, nous sommes tous concernés. Depuis qu’il y a des humains sur terre, une permanence de la médecine s’est installée, fondée sur le rapport entre la confiance du malade et la conscience du médecin. Or, aujourd’hui, cette médecine de la personne pourrait être menacée par des avancées technologiques incroyables. L’intelligence artificielle et son cortège d’algorithmes pourraient décider à notre place. Nos gènes nous enfermeraient dans un destin programmé par notre seul ADN. Nos données numériques personnelles nous échapperaient, trahissant les secrets de notre intimité. Des implants cérébraux pourraient modifier nos comportements. Répondant au projet transhumaniste, l’être humain “augmenté” poursuivrait sa transformation vers une post-humanité désincarnée.
Devant ce grand bouleversement annoncé, notre société, partagée entre individualisme et solidarité, saura-t-elle réagir ? Affirmera-t-elle sa volonté d’utiliser tous ces progrès dans le seul but de guérir et de vivre plus longtemps en bonne santé ? Saura-t-elle se protéger contre les dangers potentiels et les désordres de notre environnement qui menacent notre santé ? Jean-François Mattei n’esquive aucune de ces questions éthiques. Il prône l’optimisme, à la condition de renouer avec la sagesse et le sens des valeurs humaines. Une quête du bonheur à notre portée… avec l’aide d’une bonne médecine. »



Présentation par l’éditeur de Santé, le grand bouleversement, par Jean-François Mattéi, Editions Les Liens qui Libèrent, mars 2020, 269 p. 20 €.

volume

Écoute en direct

volume
En cours :
Depuis 08:58:46
Madame de Sévigné, Rousseau, Freud, Ravel, Bartok, Joë Bousquet...
Les biographies médicales présentées par Jacques-Louis Binet

Prochainement :

Commence à 09:51:33
Jean Bernard : anecdotes de son élève et confrère Jean-Louis Michaux
Avec Jean-Louis Michaux, correspondant étranger de l'Académie nationale de médecine

Émissions de la semaine

Santé : le grand bouleversement Affinités électives Entretien avec le professeur Jean-François Mattei, ancien ministre de la Santé et membre de l’Académie des sciences morales et politiques
“La politisation éthique de la morale”. Académie des sciences morales et politiques Communication de Didier Sicard, professeur de médecine à Paris-Descartes, ancien président du Comité consultatif national d’éthique, en séance de l’Académie des sciences morales et politiques, le 14 janvier 2014.

Les conférences de l'Institut



L'Institut de France propose pour l'année 2019-2020 six cycles de douze conférences chacun données par des académiciens. Ce programme, organisé pour un large public, aura lieu dans l'auditorium Liliane et André Bettencourt récemment inauguré.

Le programme portera sur les sujets suivants :
- « Chateaubriand : de l'Ancien Régime au Nouveau Monde »
- « Les grands défis des changements de l'environnement »
- « Mondialisation et humanisme »
- « De la tragédie grecque au tragique d'aujourd'hui »
- « Regards croisés sur l'animal »
- « Leçons de géométrie populaire »

Le détail des conférences, les dates et les horaires sont consultables sur le site de l'Institut de France www.institut-de-france.fr
Les inscriptions se font à l'adresse suivante : www.fnacspectacles.com/place-spectacle/paris-06-institut-de-france-salinfra-lt.htm

Magazine de la semaine

Chaque semaine, Canal Académie vous propose une sélection issue de ses archives pour prolonger le grand entretien

André Vacheron, cardiologue humaniste avec André Vacheron, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
Souvenirs de famille : Léon Binet, de l’Académie des sciences Evocation par Jacques-Louis Binet, secrétaire perpétuel de l’Académie nationale de médecine
L’avenir de notre sytème de santé est-il réellement menacé ? Avec Jean-François Mattei et Michel Huguier, membres de l’Académie nationale de médecine
Futurs médecins : réformer leur enseignement, une nécessité ! avec Guy Vallancien et Bernard Charpentier, correspondants de l’Académie nationale de médecine
Histoire de l’Académie nationale de médecine avec Jacques-Louis Binet, secrétaire perpétuel de l’Académie nationale de médecine jusqu’à fin 2010.
Malheureux Guillotin, philanthrope incompris ! Avec Jacques Battin, membre de l’Académie nationale de médecine
Proust et Beckett, deux corps éloquents Un essai de François-Bernard Michel, de l’Académie des beaux-arts
Médecins et malades célèbres avec Jacques Battin, de l’Académie nationale de médecine De la médecine en Orient au IXe siècle à la Maison de santé des Docteurs Blanche
Madame de Sévigné, Rousseau, Freud, Ravel, Bartok, Joë Bousquet... Les biographies médicales présentées par Jacques-Louis Binet
Dans la nuit de Bicêtre Ouvrage primé par le prix Jean Bernard, de l’Académie nationale de médecine
La médecine : art ou science ? Avec Jacques Poirier, historien de la médecine
Cabanis par Yves Pouliquen, de l’Académie française Médecine et histoire, une belle alliance sous la plume d’Yves Pouliquen
Marcel Proust, professeur de… médecine Entretien avec François-Bernard Michel, membre de l’Académie des beaux-art et président honoraire de l’Académie de médecine, à propos de son ouvrage Le professeur Marcel Proust.
Jean Bernard : anecdotes de son élève et confrère Jean-Louis Michaux Avec Jean-Louis Michaux, correspondant étranger de l’Académie nationale de médecine
Luc Montagnier : prix Nobel de médecine 2008 Le chercheur, membre de l’ACADEMIE DES SCIENCES, nous reçoit dans son bureau à l’Unesco
Etudes épidémiologiques : comment démêler le vrai du faux ? avec le professeur André Aurengo, de l’Académie nationale de médecine
Pourquoi il faut rapprocher les études médicales des études vétérinaires avec Charles Pilet de l’Académie nationale de médecine et de l’Académie des sciences
Médecine traditionnelle chinoise et médecine occidentale : une complémentarité à développer avec François Guinot, chimiste, président honoraire de l’Académie des technologies
Nature et humanité, qui contrôle qui ? Entretien avec Axel Kahn, généticien membre de l’Académie des sciences, président honoraire de l’université Paris Descartes
Axel Kahn : l’éthique expliquée aux lycéens l’exemple de la procréation assistée
Céline médecin et écrivain par Frédéric Vitoux de l’Académie française, spécialiste de l’oeuvre de Céline
Médecine grecque et médecine indienne dans l’oeuvre de Jean Filliozat Par Jacques Jouanna, président de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
La version arménienne de l’oeuvre du médecin Abou-Saïd Par Jean-Pierre Mahé de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
Portrait d’un médecin historien des sciences : Jean Filliozat Par son fils Pierre-Sylvain Filliozat, membre de l’Institut
Hommage à Jean Bernard, par Jacqueline de Romilly, Jean Dausset, Jean-Pierre Changeux et Jacques-Louis Binet membres de trois académies, l’Académie française, l’Académie des sciences, l’Académie Nationale de Médecine