EDITORIAL

Chers amis, chers auditeurs,



Jusqu’au 30 septembre prochain, le musée du Louvre propose l’exposition “Dessins italiens de la collection Mariette” (1). Les noms des artistes présentés suffisent à dire la qualité de cette collection : Raphaël, Michel-Ange, Titien, Véronèse, Reni, Guerchin…



En revanche, celui de Pierre-Jean Mariette, qui rassembla au XVIIIe siècle quelque 9000 dessins dans une collection qu’il voulait universelle, reste injustement méconnu. Auteur d’une monumentale recension de cette collection aujourd’hui dispersée (2), Pierre Rosenberg, de l’Académie française, nous invite à découvrir cet homme si représentatif de l’esprit des Lumières par son désir d’acquérir des connaissances et de les transmettre.



Dans l’entretien qu’il nous a accordé, le président-directeur honoraire du Louvre souligne en effet que “Pierre-Jean Mariette ne fut pas seulement un collectionneur avisé et acharné, mais un véritable historien d’art au sens moderne du terme, s'intéressant à l'historique des pièces, cherchant à replacer chacune d'elle dans son contexte et considérant que la gravure était aussi importante que la peinture ou la sculpture pour comprendre l'évolution de l’art”.



Notre programmation de cette semaine fait écho à cette considération et propose de multiples éclairages sur l’histoire et l’actualité du dessin et de la gravure. Outre celle de Pierre Rosenberg, vous y reconnaîtrez notamment les voix de Louis-René Berge, Jacques-Louis Binet, Claude-Jean Darmon, Erik Desmazières, Pierre-Édouard, René Quillivic, Pierre-Yves Trémois et Vladimir Velickovic.



Bonne écoute !



Xavier DARCOS



Chancelier de l’Institut de France



(1) En savoir plus : www.louvre.fr (2) Les Dessins De La Collection Mariette. École française, Éditions Electa, 2011, 1500 p., 300 € ; Dessins de la Collection Mariette. Écoles italienne et espagnole, Éditions Somogy, 2019, 1528 p., 490 €.


Le grand entretien de la semaine

Dessins italiens de la collection Mariette



“Si Mariette veut bâtir une collection universelle résumant aussi parfaitement que possible l’histoire du dessin, accumulant pour ce faire les feuilles des plus grands noms, l’Italie a bien sa prédilection, tel qu’en témoigne une lettre du 12 décembre 1769 à l’architecte Tommaso Temanza : « On compte les curieux qui, comme moi, donnent la préférence aux ouvrages des maîtres italiens, sur ceux des peintres qu’ont produits les Pays-Bas. Ceux-ci ont pris un tel crédit qu’on se les arrache et qu’on y prodigue l’or et l’argent […]. Cela ne m’empêche pas de suivre mon goût, aussi n’est- ce point une exagération de vous dire que ma collection, formée dans cet esprit-là, est peut-être la plus complète et la mieux choisie qui soit en Europe.”



Extrait de la présentation de l’exposition “Dessins italiens de la collection Mariette”, au Louvre jusqu’au 30 septembre 2019. En savoir plus : www.louvre.fr

volume

Écoute en direct

volume
En cours :
Depuis 21:48:56
Faire connaître l’art de la gravure : entre hommages et nouveautés
Une exposition de la section gravure de l’Académie des beaux-arts présentée par Erik Desmazières et Louis-René Berge

Émissions de la semaine

Taches de peinture, plongée vers les origines A tout prix par Lionel Sabatté, artiste plasticien, lauréat du prix de Confirmation de Peinture décerné par la Fondation Simone et Cino del Duca
“La différence entre politique extérieure et relations internationales : le cas de la France” En séance Communication de Jean Baechler, membre de l’Académie des sciences morales et politiques.

“Entre chimie et biologie : un chimiste (bio)inspiré”

Les conférences de l’Institut



L'Institut de France propose pour l'année 2019-2020 six cycles de douze conférences chacun données par des académiciens. Ce programme, organisé pour un large public, aura lieu dans l'auditorium Liliane et André Bettencourt récemment inauguré.

Le programme portera sur les sujets suivants :
- « Chateaubriand : de l'Ancien Régime au Nouveau Monde »
- « Les grands défis des changements de l'environnement »
- « Mondialisation et humanisme »
- « De la tragédie grecque au tragique d'aujourd'hui »
- « Regards croisés sur l'animal »
- « Leçons de géométrie populaire »

Le détail des conférences, les dates et les horaires sont consultables sur le site de l'Institut de France www.institut-de-france.fr
Les inscriptions se font à l'adresse suivante : www.fnacspectacles.com/place-spectacle/paris-06-institut-de-france-salinfra-lt.htm

Magazine de la semaine

Chaque semaine, Canal Académie vous propose une sélection issue de ses archives pour prolonger le grand entretien

Vladimir Velickovic : Dessins récents Au Salon du dessin contemporain et à la Galerie Samantha Sellem : Velickovic, de l’Académie des Beaux-Arts, entrechoque encre et papier
L’Essentiel avec...Pierre Rosenberg, de l’Académie française L’académicien répond aux sept questions essentielles de Jacques Paugam
Résonance du burin créateur, de Dürer à nos jours Par Claude-Jean Darmon, correspondant de l’Académie des beaux-arts
Degas (1834-1917) et le nu : les pastels d’un génie avec Jacques-Louis Binet, correspondant de l’Académie des Beaux-Arts : l’exposition au Musée d’Orsay à Paris
Le monde des bibliothèques d’Érik Desmazières, hommage graphique au monde de l’écrit Entretien avec Érik Desmazières, membre de l’Académie des beaux-arts
Gravure contemporaine : le thème du temps Regard croisé entre deux artistes graveurs : Louis-René Berge, membrede l’Académie des beaux-arts et Catherine Gillet
Pierre-Édouard et le dessin : une conception cézannienne L’espace infini de la page blanche séduit le sculpteur de l’Académie des beaux-arts
Sur le Pont des arts  : Gravure et estampes contemporaines Février 2011 : Sur le Pont des arts se penche sur un art trop isolé
Faire connaître l’art de la gravure : entre hommages et nouveautés Une exposition de la section gravure de l’Académie des beaux-arts présentée par Erik Desmazières et Louis-René Berge
Pierre Rosenberg, de l’Académie française, et son Dictionnaire amoureux du Louvre L’auteur, de l’Académie française, a passé près de 40 ans dans cet immense musée
De Primatice à Ingres, l’artiste collectionneur Une exposition du musée Condé au Château de Chantilly
Les Fragonard de Besançon, avec Pierre Rosenberg, de l’Académie française Le regard de l’académicien sur la vie et les dessins du maître
Trémois à grands traits... "Le burin m’a appris la simplicité, et la simplicité est terrible !" Confessions du graveur Pierre-Yves Trémois, membre de l’Académie des beaux-arts,
Sous le regard de Goethe, commenté par Pierre Rosenberg Deux siècles de dessins français des musées de Weimar avec Pierre Rosenberg, de l’Académie française.
Jardins de cuivre, d’encre et de papier par Thomas Fouque, graveur et taille-doucier, lauréat du prix Frédéric et Jean de Vernon décerné par l’Académie des beaux-arts
Pierre-Yves Trémois ou la quête du beau Entretien avec le professeur Yvan Brohard, auteur du catalogue raisonné du peintre de l’Académie des beaux-arts
La gravure en mouvement du XVIe au XXIe siècle : de Dürer à Roger Vieillard en passant par Picasso Avec Louis-René Berge, membre de l’Académie des beaux-arts, et Anne Guerin