EDITORIAL

Chers amis, chers auditeurs,

À l’orée de 2019, permettez-moi de vous adresser au nom de toute l’équipe de Canal Académie mes meilleurs voeux pour vous et tous ceux qui vous sont chers.

À compter de ce mois, Canal Académie entre dans une nouvelle ère de son histoire. Il a en effet été décidé que Canal Académie devient un service de l’Institut de France à part entière. L’association qui faisait fonctionner notre radio en ligne depuis ses débuts est dissoute. Notre objectif est désormais de monter en puissance, d’augmenter le nombre de nos émissions et d’accroître notre audience. La première mesure, d’ores et déjà appliquée, est de rendre gratuitement accessible à tous l’ensemble de nos émissions. Chacun peut désormais, sans barrière d’abonnement, consulter toute émission en ligne sur notre site. Canal Académie renoue ainsi avec le modèle gratuit qui avait fait sa force dans ses premières années, ce dont je me réjouis vivement.

Notre mission fondatrice demeure néanmoins inchangée: Canal Académie continuera comme auparavant à porter la voix des cinq académies et des fondations abritées. C’est ainsi que cette semaine, nous vous proposons de découvrir l’histoire passionnante de L’Homme oublié du canal de Panama, sur laquelle s’est penché notre confrère Bernard Meunier, ainsi qu’une sélection d’émissions concernant la vie politique, artistique et scientifique au XIXe siècle, issue de nos archives.

Je voudrais dire notre gratitude à tous ceux qui ont soutenu notre activité depuis plusieurs années et dont l’intérêt n’a pas fléchi malgré l’effort qui leur a été demandé. Leur fidélité nous a permis de surmonter les difficultés et d’aborder cette année avec enthousiasme. Que les deux fondations de l’Institut qui ont complété nos ressources, la Fondation Del Duca et la Fondation Madeleine et Jean Cluzel soient également remerciées.

C’est aussi l’occasion pour moi de dire toute ma reconnaissance à Jean Cluzel, le père fondateur de Canal Académie, qui a conçu cette voix de nos académies et lui a permis d’exister depuis 20 ans. Je sais qu’il se réjouit du tournant que nous prenons et qui va donner un nouvel essor à son enfant chéri. Qu’il conserve longtemps la vitalité que nous lui connaissons !

Merci à tous de votre fidélité.

Jean-Robert PITTE
Président de Canal Académie

Le grand entretien de la semaine

L’homme oublié du canal de Panama



« Qui se souvient de l’inauguration officielle du canal de Panama le 15 août 1914 ? Personne. Pourtant, après un chantier qui s’est étalé sur trente-cinq ans, un navire passe d’un océan à l’autre pour la première fois. Ce canal de Panama a été le chantier de tous les excès, le plus long, le plus coûteux en vies humaines, engloutissant des quantités énormes de capitaux venant de France, puis des États-Unis, et ternissant la carrière de nombre d’hommes politiques.
Qui se souvient de l’inauguration officielle du canal de Panama le 15 août 1914 ? Personne. Pourtant, après un chantier qui s’est étalé sur trente-cinq ans, un navire passe d’un océan à l’autre pour la première fois. Ce canal de Panama a été le chantier de tous les excès, le plus long, le plus coûteux en vies humaines, engloutissant des quantités énormes de capitaux venant de France, puis des États-Unis, et ternissant la carrière de nombre d’hommes politiques.
La réussite finale de ce canal entre deux océans est due à un ingénieur français méconnu, Adolphe Godin de Lépinay. Celui-ci avait présenté, dès mai 1879, le projet d’un " canal à écluses " lors d’un congrès international organisé par Ferdinand de Lesseps, tout juste auréolé de la construction du canal de Suez. Pourtant, il faudra attendre 1906 pour que son projet soit définitivement adopté, après bien des vicissitudes et des pertes humaines. Pourquoi son idée simple a-t-elle mis si longtemps pour faire son chemin ? Que se serait-il passé si dès 1879, Ferdinand de Lesseps avait choisi la proposition d’un canal à écluses, au lieu de dilapider l’argent dans un projet irréalisable de " canal à niveau " ?
La marche de l’Histoire a gardé très peu de traces de l’inspiration géniale de cet ingénieur, impliqué pourtant dans de nombreux projets. Le parcours de ce brillant polytechnicien est emblématique d’une époque, celle des infrastructures nouvelles qui vont permettre à la France de passer à l’ère de la modernité et d’exporter un certain savoir-faire. »
Présentation par l’éditeur de L’homme oublié du canal de Panama. Adolphe Godin de Lépinay, par Bernard Meunier, CNRS Editions, août 2018, 250 p., 24 euros.

volume

Pour aller plus loin

Écoutez nos archives

volume
En cours :
Depuis 00:36:02
Maurice Barrès (1862-1923) : plus de 25 historiens s'emparent de cette figure complexe
Qualifié "Prince de la jeunesse", il ne saurait être réduit à quelques clichés politiques !

Prochainement :

Commence à 01:27:04
Henri Poincaré : un poète de la mathématique à l'Académie française et à l'Académie des sciences
avec Christian Gerini, maître de conférences en philosophie et histoire des sciences

Magazine de la semaine

Pour chaque sujet Canal Académie vous propose un article à lire
et une émission à écouter.

Henri-Alexandre Wallon (3/3) par Roland Drago L’amandement de 1875 statuant sur les fonctions du président de la République
Henri-Alexandre Wallon (2/3) Sa carrière instiutionnelle, vue par Jean Leclant
Henri-Alexandre Wallon (1/3) Portrait familial dressé par Jean Cluzel
Théophile Gautier, un maître en tous les genres : avec Stéphane Guégan et Marc Fumaroli, de l’Académie française Le biographe et l’académicien évoquent l’écrivain au micro d’Anne Jouffroy
Redécouvrir Napoléon III Par Éric Anceau, lauréat du prix Drouyn de Lhuys décerné par l’Académie des sciences morales et politiques
Le dictionnaire de l’Académie française au XIX e siècle Une histoire des dictionnaires avec Jean Pruvost, lexicographe (5/6)
"La France nouvelle" (1868) d’Anatole Prévost-Paradol, présenté par Gabriel de Broglie Pour le Chancelier de l’Institut de France : "l’un des plus beaux testaments politiques du XIX e siècle"
Maurice Barrès (1862-1923) : plus de 25 historiens s’emparent de cette figure complexe Qualifié "Prince de la jeunesse", il ne saurait être réduit à quelques clichés politiques !
Henri Poincaré : un poète de la mathématique à l’Académie française et à l’Académie des sciences avec Christian Gerini, maître de conférences en philosophie et histoire des sciences
Jean-Baptiste Biot, le savant méconnu du XIXe siècle Membre de l’Académie des sciences. Portrait par son biographe Jean-Paul Poirier
Mariette ou le rêve égyptien d’un Boulonnais Portrait d’un grand égyptologue du XIXe siècle avec Claudine Le Tourneur d’Ison
Cournot, philosophe mathématicien : réflexions sur la réalité, le hasard et le nouveau statut de l’humanité L’académicien Bertrand Saint-Sernin présente les principales œuvres et les théories de ce savant du XIXe siècle
Remous et convoitises autour du Canal de Suez L’histoire de sa construction, de 1859 à 1956.
“L’opinion et la crédulité” Communication de Gérald Bronner, professeur de sociologie, Université Paris-Diderot
A la bibliothèque Thiers, à Paris, découvrez Clarisse Bader (1840-1902) et la condition féminine au XIX e siècle Entretien avec Sylvie Biet, conservateur en chef de la bibliothèque de l’Institut de France et de la bibliothèque Thiers
Lord Jim, de Joseph Conrad Par Bertrand Saint-Sernin, membre de l’Académie des sciences morales et politiques.
“L’opinion et la crédulité” Communication de Gérald Bronner, professeur de sociologie, Université Paris-Diderot
Nouveau visage pour le musée d’Orsay à Paris : "le meilleur de la peinture française" Jacques-Louis Binet, correspondant de l’Académie des Beaux-Arts, présente les principales nouveautés de ce grand musée du XIX e siècle et des Impressionnistes
Nélie Jacquemart, peintre et collectionneuse hors pair, figure féminine du XIXe siècle par Jean-Pierre Babelon de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
L’œuvre peint d’Henri Rouart ou l’impressionnisme au cœur Avec Jean-Marie Rouart, de l’Académie française et Jean-Dominique Rey au micro de Marianne Durand-Lacaze
Jean-Léon Gérôme : Portrait "d’un pape" de l’Académie des beaux-arts du XIXe siècle Conservateur en chef au musée d’Orsay, Edouard Papet raconte comment l’artiste met L’histoire en spectacle
La photographie du XIXe émerveille le XXIe ! Le Domaine de Chantilly présente une partie méconnue de ses riches collections
Adolphe Godin de Lepinay, “l’homme oublié du Canal de Panama” Entretien avec Bernard Meunier, membre de l’Académie des sciences
Les Chiffonniers de Paris Entretien avec Antoine Compagnon, professeur au collège de France, lauréat du Prix Guizot 2018
Souvenirs de famille : Louis Pauwels, de l’Académie des beaux-arts évocation en compagnie de sa fille Marie-Claire
Souvenirs de famille : Jean-Pierre Fouchy évoque son ancêtre Jean-Paul Fouchy, académicien des Lumières Jean-Paul Grandjean de Fouchy a fait l’éloge de 65 académiciens de 1744 à 1776
Souvenirs de famille : Maurice Genevoix de l’Académie française, évoqué par sa fille Sylvie Genevoix Mon père disait :"Donne ta main", je la lui donnais, il m’emmenait, me guidait et m’apprenait…"
Souvenirs de famille : Berthe Morisot, une femme peintre exceptionnelle Evocation en compagnie de Jean-Marie Rouart, de l’Académie française
Souvenirs de famille : André Chamson, de l’Académie française Evocation en compagnie de sa fille Frédérique Hébrard
Souvenirs de famille : Jean Filliozat, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres Evocation en compagnie de son fils, Pierre-Sylvain Filliozat, membre de la même Académie
Les Rouart, chronique d’une famille d’artistes avec Jean-Marie Rouart, de l’Académie française
Souvenirs de famille : Théodore Monod, de l’Académie des sciences Évocation en compagnie de son fils Ambroise Monod
Souvenirs de famille : Jacques-Yves Cousteau, de l’Académie française Évocation en compagnie de son épouse, Francine Cousteau
Souvenirs de famille : Léon Binet, de l’Académie des sciences Evocation par Jacques-Louis Binet, secrétaire perpétuel de l’Académie nationale de médecine
Jean-Robert Pitte : Une famille d’Europe, une saga à travers le Vieux Continent Le géographe, de l’Académie des sciences morales et politiques, raconte les périples de ses ancêtres
L’incroyable saga académique de la famille Halévy Portrait de Ludovic Halévy et de sa famille par David Gaillardon

Le fil info au jour le jour

Académie des beaux-arts

25 octobre – 27 novembre

Exposition Une odyssée sibérienne de Claudine Doury, lauréate en 2017 du Prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière en partenariat avec l’Académie des beaux-arts. Plus d’informations

Académie des beaux-arts

Mercredi 7 novembre

Hervé Oléon, musicologue, prononcera une communication ouverte au public : « Jules Massenet, compositeur et académicien au tournant d’un siècle » à l’occasion du 140e anniversaire de son élection à l’Académie des beaux-arts. Plus d’informations

Académie des beaux-arts

Mercredi 17 octobre (16h30) Etre honnête homme à Séville au siècle d’or Jean-Louis Augé, directeur du musée Goya de Castres Communications publiques - Grande Salle des séances Inscriptions sur le site www.academie-des-beaux-arts.fr

Académie des beaux-arts

Jeudi 4 octobre : carte blanche à l’Académie des beaux-arts à l’occasion du Festival ¡Viva Villa !

Partenaire du festival, l’Académie des beaux-arts organise dans ce cadre, et pour la première fois depuis sa création en 1816, une séance plénière « décentralisée » à la Villa Méditerranée de Marseille. Cette séance statutaire est suivie d’une discussion avec les membres de la section de photographie de l’Académie autour du thème retenu pour l’édition 2018 du festival « Frontières », puis de la projection du film Chaos de Coline Serreau, dernier membre élu de la Compagnie dans la section des Créations artistiques dans le cinéma et l’audiovisuel. Entrée libre, sans réservation. Plus d’informations

Académie des beaux-arts

“L’utopie”. C’est le thème du dossier de la nouvelle Lettre de l’Académie des beaux-arts, librement téléchargeable au format PDF sur : www.academie-des-beaux-arts.fr.
Académie des beaux-arts
Académie des beaux-arts
Académie des beaux-arts
Académie des beaux-arts
Académie des beaux-arts