EDITORIAL

Chers amis, chers auditeurs,

En septembre dernier, le journaliste et essayiste Alain Duhamel, membre de l’Académie des sciences morales et politiques, a publié Journal d’un observateur, un livre dans lequel il confie les souvenirs d’une carrière à l’exceptionnelle longévité (1).

Durant six décennies, Alain Duhamel a scruté, analysé et commenté la vie politique française, suivant, avec une égale passion, dix élections présidentielles de Charles de Gaulle à Emmanuel Macron. C’est dire que ses mémoires professionnels forment une chronique de “cette étrange Ve République, à la fois monarchique, frondeuse, solide par ses institutions, inconstante par son peuple, unique en son genre dans le monde démocratique”.

Au fil de l’entretien qu’il nous a accordé, Alain Duhamel revient aussi sur les transformations dont il a été le témoin et parfois l’acteur : l’organisation des premiers débats télévisés entre les deux tours de l’élection présidentielle, l’essor des sondages d’opinion, le passage au quinquennat, l’irruption des réseaux sociaux ou encore l’inquiétante perte de prestige des politiques. Dans une époque caractérisée par l’instantanéité, le livre permet ainsi de retrouver la profondeur historique nécessaire pour analyser les enjeux présents.

C’est pourquoi, en complément de cette émission inédite, nous vous proposons, cette semaine, une programmation consacrée à la Ve République. Outre celle d’Alain Duhamel, vous y reconnaîtrez notamment les voix de Henri Amouroux, Jean Cluzel, Pierre Delvolvé, Renaud Denoix de Saint-Marc, Valery Giscard d’Estaing, Pierre Mazeaud, François d’Orcival et François Terré.

Bonne écoute !

Jean-Robert PITTE
Président de Canal Académie
(1) Journal d'un observateur, par Alain Duhamel, Editions de l’Observatoire, septembre 2018, 336 p., 20 euros.

Le Gros plan de la semaine

Alain Duhamel, chroniqueur de la Ve République



L’avantage de l’âge il y en a est que le sentiment de liberté ne cesse de s’accroître, comme si l’on redoutait inconsciemment de gâcher une matière politique périssable. D’où ces souvenirs d’un vieux chroniqueur.” Lecteur insatiable, Alain Duhamel rêvait de devenir historien, mais un stage au Monde déclenche sa vocation : il sera journaliste. Dans la France bouillonnante des années 1960, ses éditoriaux sur les élections présidentielles, les événements de Mai 68 ou l’Europe sont déjà remarqués pour leur sérieux. La télévision, au moment où elle accueille le spectacle politique, appellera ensuite l’homme qui a interviewé cent fois Présidents et Premiers ministres : ce sera « À armes égales », « Cartes sur table », « L’Heure de vérité », « Le Club de la presse », et bien d’autres. Être l’un des éditorialistes les plus lus et écoutés des Français et les plus craints des hommes politiques a un prix : critiques injustes et tempêtes accompagneront le parcours d’un homme fidèle à son exigence et à son honnêteté intellectuelle. Dans ce livre d’une sincérité frappante défilent soixante ans de vie politique et d’épisodes professionnels dont Alain Duhamel extrait de ses carnets les secrets, la grandeur, les drames et une analyse qui compte parmi les plus influentes et respectées de la presse française. Journal d’un observateur est son livre le plus personnel. »
Présentation par l’éditeur du Journal d’un observateur, par Alain Duhamel, Éditions de l’Observatoire, septembre 2018, 336 p., 20 euros.

Mises en ligne cette semaine

Ecoutez actuellement

17 novembre

Vous écoutez Canal Académie en qualité HD
volume
Depuis 12:06:59
Jean Cluzel : Démocratie et responsabilité
Une communication à l'Académie des sciences morales et politiques

Prochainement :

Commence à 12:38:56
Le bicéphalisme de la Ve République française : une belle mécanique... et quelques ambiguités !
Une analyse de la Constitution de 58, par Pierre Delvolvé, de l'Académie des sciences morales et politiques

Académiciens et Invités des académies

Pour chaque sujet Canal Académie vous propose un article à lire
et une émission à écouter.

Les pathologies politiques françaises Entretien avec Alain Duhamel, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
« La république et l’Elysée, histoire et souvenirs contemporains » Alain Duhamel et François d’Orcival (Académie des sciences morales et politiques)
Célébration du cinquantenaire de la Constitution de la Ve République Le président de la République Nicolas Sarkozy, sous la Coupole le 7 octobre 2008
“L’opinion publique et les pouvoirs” Communication de Valery Giscard d’Estaing, de l’Académie française, devant l’Académie des sciences morales et politiques
La justice constitutionnelle, une innovation de la Ve République (1/2) Entretien avec Renaud Denoix de Saint-Marc, membre du Conseil constitutionnel et de l’Académie des sciences morales et politiques
Le Conseil constitutionnel en 2010, architecte du droit ? (2/2) Entretien avec Renaud Denoix de Saint-Marc, membre du Conseil constitutionnel et de l’Académie des sciences morales et politiques
Le bicéphalisme de la Ve République française : une belle mécanique... et quelques ambiguités ! Une analyse de la Constitution de 58, par Pierre Delvolvé, de l’Académie des sciences morales et politiques
Jean Cluzel : Démocratie et responsabilité Une communication à l’Académie des sciences morales et politiques
Elections et pouvoirs du président de la République de 1848 à nos jours par François d’Orcival, une communication à l’Académie des sciences morales et politiques
« La moralisation de la vie politique » Communication de Renaud Denoix de Saint Marc, membre du Conseil constitutionnel, ancien Vice-président du Conseil d’État, lors de la séance du 20 janvier 2014 de l’Académie des sciences morales et politiques.
“Le général de Gaulle et l’opinion” Communication prononcée par Alain Duhamel devant l’Académie des sciences morales et politiques, le 5 novembre 2018.
La vie d’un député par Pierre Mazeaud réflexions sur l’Assemblée Nationale par l’ancien Président de la Commission des lois
Le Nouveau Roman de l’Elysée de François d’Orcival de l’Académie des sciences morales et politiques Récit de trois siècles d’histoires, de madame de Pompadour à Nicolas Sarkozy
Les derniers jours de Charles De Gaulle vus par Henri Amouroux Pour l’auteur de "Trois fins de règne" (2/4), ce fut "un géant chassé par des nains" le 28 avril 1969
Lu pour vous… à la Documentation française : « Le Président de la République au centre du pouvoir » La chronique de Myriam Lemaire, et le point de vue de Pierre MAZEAUD, de l’Académie des Sciences Morales et Politiques
La leçon d’émerveillement de Michael Edwards Entretien avec Michael Edwards, nouvellement reçu au sein de l’Académie française
“Ces amis qui enchantent la vie” : les libres passions littéraires de Jean-Marie Rouart Entretien avec l’écrivain Jean-Marie Rouart, de l’Académie française
Le Dictionnaire amoureux de la Vie (et des sciences du vivant) de Nicole Le Douarin Entretien avec la biologiste, secrétaire perpétuelle honoraire de l’Académie des sciences
L’irrésistible envie de savoir Catherine Bréchignac raconte l’aventure humaine qu’est la science
La biologie, l’art et les molécules Par François Gros, secrétaire perpétuel honoraire de l’Académie des sciences
Jean d’Ormesson, de l’Académie française : C’est une chose étrange à la fin que le monde Rêverie sur le cosmos et l’existence : l’écrivain philosophe est reçu par Jacques Paugam
Le bonheur d’être ici de Michaël Edwards, professeur au Collège de France Tant d’auteurs, tant d’artistes, nous procurent du bonheur...

Le fil info au jour le jour

Académie des beaux-arts

25 octobre – 27 novembre

Exposition Une odyssée sibérienne de Claudine Doury, lauréate en 2017 du Prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière en partenariat avec l’Académie des beaux-arts. Plus d’informations

Académie des beaux-arts

Mercredi 7 novembre

Hervé Oléon, musicologue, prononcera une communication ouverte au public : « Jules Massenet, compositeur et académicien au tournant d’un siècle » à l’occasion du 140e anniversaire de son élection à l’Académie des beaux-arts. Plus d’informations

Académie des beaux-arts

Mercredi 17 octobre (16h30) Etre honnête homme à Séville au siècle d’or Jean-Louis Augé, directeur du musée Goya de Castres Communications publiques - Grande Salle des séances Inscriptions sur le site www.academie-des-beaux-arts.fr

Académie des beaux-arts

Jeudi 4 octobre : carte blanche à l’Académie des beaux-arts à l’occasion du Festival ¡Viva Villa !

Partenaire du festival, l’Académie des beaux-arts organise dans ce cadre, et pour la première fois depuis sa création en 1816, une séance plénière « décentralisée » à la Villa Méditerranée de Marseille. Cette séance statutaire est suivie d’une discussion avec les membres de la section de photographie de l’Académie autour du thème retenu pour l’édition 2018 du festival « Frontières », puis de la projection du film Chaos de Coline Serreau, dernier membre élu de la Compagnie dans la section des Créations artistiques dans le cinéma et l’audiovisuel. Entrée libre, sans réservation. Plus d’informations

Académie des beaux-arts

“L’utopie”. C’est le thème du dossier de la nouvelle Lettre de l’Académie des beaux-arts, librement téléchargeable au format PDF sur : www.academie-des-beaux-arts.fr.
Académie des beaux-arts
Académie des beaux-arts
Académie des beaux-arts
Académie des beaux-arts
Académie des beaux-arts

Claude Bernard, quelques mots sur l’homme par Amin MAALOUF