EDITORIAL

Chers amis, chers auditeurs,



Le 20 juin dernier, la France a commémoré le cinquantième anniversaire de l’investiture de Georges Pompidou à la Présidence de la République. Parmi d’autres initiatives prises à cette occasion, les éditions Perrin ont eu l’excellente idée de rééditer Le Nœud gordien qu’il avait rédigé quelques mois auparavant, dans la foulée des événements de mai 1968 (1).



Comme l’explique l’historien Éric Roussel, membre de l’Académie des sciences morales et politiques et préfacier de cette réédition, cet ouvrage impressionne par sa hauteur de vue. Il n’est pas seulement un témoignage de première main sur la fin des Trente glorieuses, mais une réflexion en finesse sur les contradictions de notre temps : “Georges Pompidou avait très bien perçu les graves problèmes inhérents à l’avènement d’une société à la fois en proie à un État tentaculaire et de plus en plus fragilisée par la montée de l’individualisme, peinant à imposer des disciplines collectives”.



Tel est l’un des aspects du “nœud gordien” décrit par Georges Pompidou. Il n’est pas sûr qu’il ait encore été tranché. C’est pourquoi, en complément de cet entretien inédit, au-delà d’évocations historiques, notre programmation de cette semaine vise à éclairer la singularité française face aux mutations qui, ces cinquante dernières années, ont profondément transformé le monde et la société.



Bonne écoute !



Xavier DARCOS



Chancelier de l’Institut de France



(1) Le Nœud gordien, par Georges Pompidou, Éditions Perrin, mai 2019 (rééd.), préface d’Eric Roussel, 280 p., 17 €


Le grand entretien de la semaine

Le testament politique de Pompidou



« Rédigé dans la foulée de Mai 1968, interrompu par son élection à la présidence de la République, cet essai politique d’envergure ne fut publié qu’après la mort de Georges Pompidou en 1974. Alors en disgrâce, le dauphin du général de Gaulle s’y livre à une réflexion puissante et souvent novatrice sur la France qu’il sait au croisement de son destin. Partant d’une analyse des événements de mai, il offre une série de chapitres thématiques (sur le gouvernement et les institutions, l’Université, le crépuscule du marxisme, l’économie...), avant de conclure par un manifeste volontariste mais lucide face à l’érosion annoncée des libertés fondamentales, corollaire d’une souveraineté individualiste sans tabous dont il prophétise l’avènement. »



(1) Présentation par l’éditeur de Le Nœud gordien, par Georges Pompidou, Editions Perrin, mai 2019 (rééd.), préface d’Eric Roussel, 280 p., 17 €

volume

Écoute en direct

volume
En cours :
Depuis 02:32:30
Jean Fourastié, par Jean Cluzel
Jean Cluzel a succédé à Jean Fourastié à l'Académie des sciences morales et politiques

Prochainement :

Commence à 03:11:26
Comment notre monde a cessé d’être chrétien
Entretien avec Guillaume Cuchet, lauréat du Prix d’histoire des religions de la Fondation “Les amis de Pierre-Antoine Bernheim”

Émissions de la semaine

Le nœud gordien : Pompidou moraliste et visionnaire Affinités électives Entretien avec Éric Roussel, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
“L’école française au Vietnam de 1945 à 1975 : du colonial au diplomatique” A tout prix Par Nguyen Thuy Phuong, docteure en sciences de l’éducation, lauréate du prix Louis Cros décerné par l’académie des sciences morales et politiques
“France et Italie : les relations troublées entre les sœurs latines” En séance Communication de Massimo De Leonardis, professeur à l’Université du Sacré-Cœur de Milan.

Rencontre avec Anne-Marie Lagrange - Recherche de planètes extrasolaires

Les conférences de l’Institut



L'Institut de France propose pour l'année 2019-2020 six cycles de douze conférences chacun données par des académiciens. Ce programme, organisé pour un large public, aura lieu dans l'auditorium Liliane et André Bettencourt récemment inauguré.

Le programme portera sur les sujets suivants :
- « Chateaubriand : de l'Ancien Régime au Nouveau Monde »
- « Les grands défis des changements de l'environnement »
- « Mondialisation et humanisme »
- « De la tragédie grecque au tragique d'aujourd'hui »
- « Regards croisés sur l'animal »
- « Leçons de géométrie populaire »

Le détail des conférences, les dates et les horaires sont consultables sur le site de l'Institut de France www.institut-de-france.fr
Les inscriptions se font à l'adresse suivante : www.fnacspectacles.com/place-spectacle/paris-06-institut-de-france-salinfra-lt.htm

Magazine de la semaine

Chaque semaine, Canal Académie vous propose une sélection issue de ses archives pour prolonger le grand entretien

“Je m’appelle Alain Finkielkraut…” Entretien avec Alain Finkielkraut, écrivain et philosophe, à l’occasion de son élection à l’Académie française
Comment notre monde a cessé d’être chrétien Entretien avec Guillaume Cuchet, lauréat du Prix d’histoire des religions de la Fondation “Les amis de Pierre-Antoine Bernheim”
Journal d’un observateur Alain Duhamel chroniqueur de la Ve République
La leçon du Pr Pompidou Toujours d’actualité... la chronique de François d’Orcival de l’Académie des sciences morales et politiques
Jean Fourastié, par Jean Cluzel Jean Cluzel a succédé à Jean Fourastié à l’Académie des sciences morales et politiques
Raymond Aron, un libéral dans une époque dominée par le marxisme Perrine Simon-Nahum rappelle l’importance de cet intellectuel engagé, de l’Académie des sciences morales et politiques.
Mai 68 : l’événement Janus Enfin un regard d’historien : Jean-François Sirinelli
Ma belle époque Un ouvrage de Michel Crozier
Les derniers jours de Charles De Gaulle vus par Henri Amouroux Pour l’auteur de "Trois fins de règne" (2/4), ce fut "un géant chassé par des nains" le 28 avril 1969
Jean Fourastié, une pensée toujours actuelle avec Jean-Pierre Chamoux, professeur à l’Université Paris V
Michel Rouche : Petite histoire du couple et de la sexualité Un ouvrage primé par le prix "Leroy-Beaulieu" de l’Académie des sciences morales et politiques
Les enseignements de Raymond Aron pour nous redonner foi en l’Histoire Perrine Simon-Nahum s’entretient avec Damien Le Guay autour du livre "Dimension de la conscience historique"