Au château de Langeais, le mariage de Charles VIII et Anne de Bretagne

Visite avec Jean Favier, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
L’historien Jean Favier, conservateur du château de Langeais, dans le Val de Loire, évoque les grandes heures de ce haut lieu historique qui vit le mariage de Charles VIII et d’Anne de Bretagne.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Krista Leuck
Référence : carr503
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/carr503.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 19 juillet 2006
Logo Art absolument



On entre à Langeais par un authentique pont-levis ! Langeais est en effet un château à double visage, une façade d’entrée moyenâgeuse, une façade sur jardin de style Renaissance. Les pièces du château, toutes meublées et décorées, donnent une idée précise de la vie quotidienne au Moyen Age et, guidés ainsi par Jean Favier, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, auteur de nombreux ouvrages consacrés à cette époque et à ses grandes figures, vous effectuerez une visite "royale" !

Le château de Langeais côté jardins.
Le château de Langeais côté jardins.
© Institut de France / Château de Langeais.

La reconstitution de la scène du mariage de Charles VIII et d’Anne de Bretagne, mariage qui permit de rattacher le duché breton à la couronne de France, est l’un des grands moments de la visite. On y rencontre les principaux personnages de l’époque, dont Anne de France, la sœur du roi et son époux Pierre de Beaujeu, revêtu du collier de l’Ordre de Saint-Michel fondé par Louis XI, le père de Charles VIII. Les costumes d’une grande qualité permettent de revivre la scène avec un réalisme impressionnant. Jean Favier nous fait comprendre tout l’enjeu politique de ce mariage en rappelant qu’il eut lieu, en 1491, presque furtivement, à l’aube en présence d’un très petit nombre de témoins.

Dans les jardins à la française, le donjon, tour maîtresse romane, construit par Foulques Nerra, évoque lui aussi l’importance de ce château dont le rôle fut longtemps défensif, avant de devenir, à la Renaissance, un château de plaisance.

Jean Favier, membre de l'Acaémie des inscriptions et belles lettres
Jean Favier, membre de l’Acaémie des inscriptions et belles lettres

En savoir plus sur :
- le château de Langeais
- Jean Favier

A lire :

Langeais, résidence du Moyen Age, par Jean Favier (éditions du Huitième jour, 2008).






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires