Le traitement de troubles émotionnels par la neurologie (3/3)

Colloque "Émotions et santé, émotions et société". Intervention du professeur Yves Agid, de l’Académie des sciences
Notre comportement est largement conditionné par nos émotions mais ce domaine reste encore bien mystérieux. La biologie, la médecine, la philosophie, la sociologie et le droit sont des disciplines susceptibles d’aider à mieux l’approcher. C’est la raison pour laquelle a été organisé le colloque "Émotions et santé, émotions et société" à l’Institut de France. Retrouvez ici l’intervention du professeur Yves Agid de l’Académie des sciences qui développe en détail les techniques expérimentales de stimulations électriques dans des zones bien précises du cerveau pour soigner plusieurs pathologies comme la maladie Gilles de la Tourette, les TOC et les dépressions profondes.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Canal Académie vous propose la retransmission en trois parties du colloque Émotions et santé, émotions et société organisé à l’Institut de France en novembre 2011.
Retrouvez dans ce troisième volet la communication du Pr Yves Agid sur l’importance de la recherche en neurologie pour traiter les troubles psychiatriques.
Ecoutez également les deux autres intervenants :
- Jean Baechler, sociologue, philosophe et historien, membre de l’Académie des sciences morales et politiques : L’impact des émotions dans la société et la politique, par Jean Baechler, de l’Académie des sciences morales et politiques (1/3)
- Pierre Buser, neurobiologiste, membre de l’Académie des sciences : Cerveau, émotions et vie sociale (2/3)

Troubles émotionnels, bases physiologiques et traitement

Extraits de l’intervention du Pr Yves Agid, membre de l’Académie des sciences (à écouter en intégralité )

« Merci beaucoup. Vous avez entendu les exposés de M. Baechler et de M. Buser, et il est assez intéressant de voir que lorsqu’on veut faire communiquer les sciences humaines et les sciences biologiques, la médecine, c’est un problème de vocabulaire. Il y a beaucoup de malentendus et même si la traduction des mots est équivalente, il y a toujours des nuances, des connotations, des corollaires, qui nous échappent. Avec une perspective très médicale, pour illustrer ce qui a été dit auparavant, je voudrais vous dire comment j’entends les mots. On a parlé d’émotions : les émotions, c’est toujours pour un médecin, quelque chose de très bref, telle que la peur : « Je vois un lion dans la rue, j’ai peur ». Mais il y a aussi des sentiments ou des passions. J’ai repris une citation de Comte-Sponville : « Une émotion, c’est un affect, -les affects étant les sentiments, les émotions et les passions-, c’est un affect momentané qui nous meut plus qu’il ne nous structure, comme le ferait un sentiment ou qui nous emporte comme le ferait une passion ».
Donc j’adopte cette idée-là, sachant que pour reprendre ce qui a été dit par M. Baechler, qui a beaucoup insisté là-dessus, on peut distinguer des grands groupes d’émotions, des pressions, des inhibitions, les opposés docilité-anxiété, l’impulsivité et la grande méticulosité et la « scrupulosité » comme on voit dans les troubles obsessionnels compulsifs, l’indifférence et la peur etc. Nous allons donc parler des émotions en reprenant ce que disait Pierre Buser, c’est-à-dire : « Quels sont les circuits de neurones qui véhiculent les émotions dans notre cerveau ? » avec une perspective physiologique, certainement, mais surtout médicale.

Pour répondre à cette question il faut comprendre ce qu’est un cerveau. En effet, le cerveau de l’homme est extrêmement compliqué.

Un cerveau humain pèse en moyenne, 1350 grammes, 50 grammes de moins chez la femme – c’est simplement une question de taille, ça n’a rien à voir avec l’intelligence -. Ce qui est très important à savoir, c’est que vous avez à peu près 85 milliards de neurones. Dans le cerveau vous avez des cellules nerveuses, des neurones qui font des circuits bout-à-bout ou en parallèle. Il y en a en gros 100 milliards. Mais il y a beaucoup d’autres cellules, qui sont en beaucoup plus grand nombre, qu’on appelle les cellules gliales.
Imaginez, toutes ces cellules différentes les unes des autres- on compte 2500 différents types cellulals - , la complexité d’un cerveau, humain en particulier. Si on prend un neurone, on observe de nombreux prolongements, avec autant de contacts avec les cellules et chaque neurone a à peu près 1000 à 10 000 contacts avec ses voisines. Et chaque neurone produit environ 1000 signaux par seconde. Donc si je multiplie, j’arrive à 10 puissance 18 signaux par seconde. Mesdames, messieurs, dans votre cerveau actuellement, même si vous ne me suivez pas parfaitement, il y a un milliard de milliard de signaux qui passent par seconde » [...].

Yves Agid, membre de l'Académie des sciences
Yves Agid, membre de l’Académie des sciences

Yves Agid est membre de l’Académie des sciences, professeur honoraire des universités, praticien hospitalier à la Pitié Salpêtrière à Paris, et initiateur de la Fondation de l’Institut du cerveau et de la moelle épinière.

- Yves Agid, membre de l’Académie des sciences
- Yves Agid sur Canal Académie

En savoir plus :

Ecoutez la suite du colloque avec deux autres interventions :
- Pierre Buser, neurobiologiste, membre de l’Académie des sciences : Cerveau, émotions et vie sociale (2/3)
- Jean Baechler, sociologue, philosophe et historien, membre de l’Académie des sciences morales et politiques : L’impact des émotions dans la société et la politique, par Jean Baechler, de l’Académie des sciences morales et politiques (1/3)

Consultez le site www.hommecontemporain.org pour retrouver les dates des prochains colloques

Consultez les précédents colloques « Un regard sur l’Homme contemporain à travers la science, la morale et la politique » sur le site de Canal Académie :

- L’influence de la spiritualité dans le comportement humain. Colloque Regard sur l’homme contemporain (1/3)
- Morale et communication : les fondements de la société humaine ? Colloque Regard sur l’homme contemporain (2/3)
- Agir et ressentir. Colloque Regard sur l’homme contemporain (3/3)

- La place de la politique dans les médias et la société (1/4)
- Monique Canto-Sperber et Philippe Lauvaux : la politique et la morale (2/4)
- Altruisme, politique et comportement de l’homme contemporain (3/4)
- Les émotions en politique et l’éthique en finance (4/4)






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires