Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Histoire de la définition du kilogramme, du mètre et de la témpérature. Comment sont établies les valeurs étalon ?

par Terry Quinn directeur honoraire du Bureau international des poids et mesures. Une conférence du Bureau des longitudes.
Contrairement aux apparences, la métrologie est une discipline dynamique où les mesures sont affinées régulièrement. Le kilogramme, le mètre ou encore les degrés Celsius qui correspondent à nos mesures européennes n’ont qu’à bien se tenir ! Une révision a été décidée en octobre 2011 au plan international. Un kilo pèse-t-il réellement un kilogramme ? c’est bien la question qui inquiètent les chercheurs actuellement... ! Explications de Terry Quinn au cours de cette conférence donnée au Bureau des longitudes.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : col685
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/col685.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 12 février 2012

Au cours de ces dernières décennies, les laboratoires nationaux de métrologie et le Bureau international des poids et mesures (BIPM) ont déployé des efforts considérables afin de faire progresser le Système international d’unités (SI), en repoussant les limites de la métrologie.

Cette conférence décrit les progrès récents accomplis dans ce domaine, les résultats obtenus et les projets. Au cours de son intervention, Terry Quinn retrace en particulier les principales étapes qui ont amené le comité international des poids et mesures à prévoir pour l’avenir une éventuelle révision du SI, intention qui vient d’être reconnue officiellement en octobre 2011, par la Conférence générale des poids et mesures, lord de sa 24e réunion.
L’idée principale est de définir les unités de base du nouveau Système international d’unités en s’appuyant sur les constantes de la nature – les constantes physiques fondamentales ou les propriétés des atomes, ce qui fournirait une meilleure cohérence interne de l’ensemble des lois de la physique.

Le nouveau SI serait ainsi défini par l’adoption de sept constantes fondamentales.

Le « K », cylindre de platine qui sert de référence internationale à la mesure du kilogramme depuis 1889. Il est conservé dans une pièce climatisée, sous trois cloches de verre au pavillon de Breteuil, à Sèvres, près de Paris, en France.
Le « K », cylindre de platine qui sert de référence internationale à la mesure du kilogramme depuis 1889. Il est conservé dans une pièce climatisée, sous trois cloches de verre au pavillon de Breteuil, à Sèvres, près de Paris, en France.

Concernant la définition du kilogramme, il s’agirait d’une modification majeure visant à éviter les incertitudes actuelles de la définition du kilogramme par l’étalon conservé au Pavillon Breteuil. Des expériences en laboratoire, comme celles de la balance du Watt, permettent d’utiliser la constante de Planck pour définir l’unité de masse.

Support visuel de la communication de Terry Quinn
Support visuel de la communication de Terry Quinn
Terry Quinn
Terry Quinn

Terry Quinn est physicien, directeur honoraire du Bureau international des poids et mesures

En savoir plus :

Cette conférence était organisée par Le Bureau des Longitudes. Retrouvez le programme des conférences mensuelles sur leur site internet.
- Pour connaître son histoire et son rôle, écoutez : Le Bureau des longitudes, quatre siècles au service de sciences de l’univers et de l’astronomie






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires