Le Canada et le Québec : deux livres pour preuve de nombreuses avancées

La chronique "Nouvelles du monde francophone" par Axel Maugey
Le Canada et le Québec sont les sujets des deux livres que nous propose la nouvelle chronique d’Axel Maugey. Vous en saurez un peu plus sur les habitudes des Québecois autant que sur les relations France-Canada. Toujours plein de surprises, le pays du grand froid !


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Axel Maugey
Référence : SAV604
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/sav604.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida7626-Le-Canada-et-le-Quebec-de-nombreuses-avancees.html
Date de mise en ligne : 25 septembre 2011

Tous ceux qui ont bien connu le Québec et le Canada dans les années 1960 et qui visitent régulièrement les deux nations peuvent apprécier aujourd’hui l’ampleur du chemin parcouru.

Deux livres publiés récemment permettent d’en mesurer les nombreuses avancées. Le premier Ils sont fous, ces Québécois signé Géraldine Woessner, la correspondante de plusieurs médias français dans « la belle Province », traite essentiellement du Québec actuel. Le propos se veut branché, insolent, sympathique. L’auteur n’hésite pas en effet à balancer quelques vérités. On peut, entre autres, considérer ce livre comme une sorte de manuel pour les jeunes Français ou les jeunes francophones désireux de s’installer au Canada. Ces chroniques savoureuses sont plus tournées vers les aspects sociétaux que vers la politique avec un grand « P ».



Le second livre, écrit par Gilles Duguay, s’intitule Québec, Ottawa, Paris . L’auteur nous offre une fresque de l’histoire de son pays. Dans cet essai, il cherche à éclairer de façon méticuleuse « le triangle Québec, Ottawa, Paris ». Force est de constater que les multiples luttes, éclats, divergences et fâcheries qui ont eu lieu entre les trois capitales leur ont finalement permis de construire de meilleures relations et de se positionner sur de nouveaux marchés. Si l’on en croit Gilles Duguay qui pèse plutôt bien ses mots, pourquoi reprocherait-on à la France d’avoir su établir d’excellentes relations avec les fédéralistes d’Ottawa ? En quoi, aujourd’hui, l’amitié pour le Canada, nuirait-elle à la « fraternité » établie avec le Québec depuis des lustres ?

Il rappelle ce que l’on ignore souvent, c’est que, depuis 2006, le parlement canadien a accepté que le Québec soit perçu comme une nation, ce qui n’est que justice. « En fait, sinon en droit, le Québec est devenu un pays sur la scène internationale, cosouverain sur le plan interne canadien ainsi que sur le plan international », écrit l’auteur.

Dans cette chronique, Axel Maugey rappelle que l’amélioration des relations entre la France et le Canada a commencé en 1981. Cette amélioration se concrétise lors des deux premiers sommets francophones, celui de Paris en 1986 et celui de Québec en 1987.

Cinquante ans donc après le début de « la révolution tranquille », le Québec et la France se sont définitivement retrouvés. De même, grâce à l’effort de plusieurs personnalités de poids, citées par notre chroniqueur, le Canada et la France ont une relation très amicale.

Il reste, précise Axel Maugey, aux trois capitales à agir davantage pour mieux affirmer la francophonie.

En savoir plus :

- Écoutez la chronique Merveilleux francophiles d’Axel Maugey et prenez des nouvelles du monde francophone
- Découvrez les nouveautés littéraires sur Canal Académie






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires