Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

La Femme dans l’oeuvre de Senghor

Un double visage
La Femme est source d’inspiration pour le poète Léopold Sédar Senghor. Lui, si discret dans ses sentiments, décrit ses muses avec sensualité . Eclairage sur ce thème avec le neveu de Léopold Sédar Senghor, Henri Senghor.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : ecl091
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/ecl091.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida758-La-Femme-dans-l-oeuvre-de-Senghor.html
Date de mise en ligne : 27 mai 2006

Extrait de Femme noire (Chants d’ombre) : (...)

Femme nue, femme obscure

Fruit mûr à la chaire ferme, sombres extases du vin noir,

Bouche qui fais lyrique ma bouche

Savane aux horizons purs, savane qui frémis

Aux caresses ferventes du vent d’Est

Tam-tam sculpté, tam-tam tendu qui grondes

Sous les doigts du vainqueur

Ta voix grave de contralto est le chant spirituel de l’Aimée.

La Femme, à la fois mère et amante, a été célébrée par le poète Léopold Sédar Senghor.
La Femme, à la fois mère et amante, a été célébrée par le poète Léopold Sédar Senghor.

Si la Femme est autant vénérée dans les poèmes de Senghor, il convient de rappeler que dans les familles sérères comme celle de Léopold Sédar Senghor, l’enfant grandit dans sa famille maternelle. C’est une société matriarcale dans laquelle les premières années de l’enfant se déroulent dans un milieu exclusivement féminin. Dans le village de Djilor où il a passé son enfance, L. S. Senghor n’oublie pas les « trois grâces », trois femmes qui ont bercé son enfance.

Senhgor aime les femmes et elles le lui rendent bien. Dans certains poèmes, on peut deviner le portrait de plusieurs femmes à la fois. Avant de se marier une première fois avec Ginette Eboué en 1946, il faillit se marier deux fois déjà. Divorcé 10 ans plus tard, il se remariera avec Colette Hubert , sa « Normande » comme il s’amusait à l’appeler.

Senghor militait aussi en faveur de l’émancipation des femmes sénégalaises. Il voulait interdire l’excision et légiférer sur le mariage polygame. Il était également pour une égalité des chances, tout en respectant la complémentarité des hommes et des femmes. Il a soutenu les mouvements féministes, en France comme au Sénégal, mais ne cautionnait pas pour autant les déviations. Henri Senghor nous livre sa lecture de Senghor et le monde des femmes.

Henri Senghor est ambassadeur honoraire, président du Centre international francophone d’échanges et de réflexion.

Retrouvez le poème "Femme noire" mis en musique par Meïssa Mbaye dans notre rubrique "Carrefour des arts".






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires