Léopold Sédar Senghor et l’art

Vivre en art, art de vivre
Gérard Bosio, ancien conseiller du président Léopold Sédar Senghor pendant 10 ans, évoque l’artiste Senghor : de son amour pour l’art à ses rencontres fructueuses avec Marc Chagall et Maria Elena Vieira Da Silva, Gérard Bosio nous livre un pan moins connu du poète.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : carr034
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/carr034.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida697-Leopold-Sedar-Senghor-et-l-art.html
Date de mise en ligne : 27 mai 2006


Maria Elena Vieira Da Silva (1908-1992).La peintre portugaise illustrera l’Elegie à Georges Pompidou.
Maria Elena Vieira Da Silva (1908-1992).La peintre portugaise illustrera l’Elegie à Georges Pompidou.

Est-ce là le signe d’une symbiose avec les artistes de son époque ? Léopold Sédar Senghor est le poète français le plus illustré, toutes époques confondues. Marc Chagall, Maria Elena Vieira Da Silva, ou encore Manessier... Tous ont trouvé dans les textes du président une source d’inspiration.

Marc Chagall (1887-1985)
Marc Chagall (1887-1985)

Mais cette entente ne pourrait exister si Senghor n’était pas lui-même artiste : artisan des mots, artiste de la rhétorique, visionnaire au moment de la création du mouvement de la francophonie, il partageait également une certaine solitude, et ce goût pour l’excellence. Senghor, artiste et également homme d’art, conservait toutes les peintures qui illustraient ses textes. Aujourd’hui conservées par Gérard Bosio qui constitue le fond muséographique de Léopold Sédar senghor, ses œuvres devraient prochainement être exposées dans un institut en Europe, en attendant de trouver sa place au Sénégal.

Lithographie de Marc Chagall, illustrrant l’Elégie des alizés.
Lithographie de Marc Chagall, illustrrant l’Elégie des alizés.

Mais si Senghor n’imaginait certainement pas la création d’un musée à son effigie, en revanche dès 1956, il avait pour ambition de créer le musée des civilisations noires, à Dakar. Volonté formulée officiellement en 66, la première pierre sera posée cinquante ans plus tard, par l’actuel président du Sénégal, Abdouleye Wade. Ce musée, d’une surface de 30 000 mètres carrés, sera le « symbole d’une renaissance africaine », réaffirma Me Wade.

Léopold Sédar Senghor (1906-2001). Le poète président était avant tout un artiste.
Léopold Sédar Senghor (1906-2001). Le poète président était avant tout un artiste.

A propos de Gérard Bosio : Conseiller du président Léopold Sédar Senghor entre 1972 et 1982, il constitue depuis le début de la prise de ses fonctions, le fond muséographique de Senghor.

Site Internet du ministère de la culture sénégalais : http://www.culture.gouv.sn/






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires