Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Le Panthéon, haut lieu de mémoire nationale et républicaine !

avec Anne Muratori-Philip, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques
Le Panthéon, édifié à partir de 1764 sur ordre de Louis XV par l’architecte Soufflot, connut des transformations successives, devenant l’objet d’un enjeu politique qui fit se succéder, au gré des régimes, fonctions religieuse et laïque. L’histoire de ce lieu de mémoire nationale, où sont inhumées des personnalités dont plusieurs académiciens, est ici présentée par Anne Muratori-Philip, correspondant de l’Institut et auteur du livre Le Panthéon paru aux Editions du patrimoine.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Logo Art absolument

Le Panthéon, de style néo-classique situé sur la montagne Sainte-Geneviève, dans le 5e arrondissement de Paris, était à l’époque une église. Celle-ci avait été construite à l’époque de Clovis sur l’ancien forum gallo-romain de Lutèce. C’est là qu’il décida d’enterrer Sainte-Geneviève ! Ce monument a maintenant vocation à honorer des personnages et rappeler des événements ayant marqué l’Histoire de France.

Ses différentes destinations successives, sa décoration, les inscriptions et les symboles qui y figurent, permettent de parcourir la construction — lente et contrastée — de la nation française.

Dans le livre Le Panthéon (Éditions du patrimoine), Anne Muratori-Philip nous offre un ensemble d’images commentées pour une approche attrayante du monument. L’ ancienne église Sainte-Geneviève perd sa vocation religieuse en 1791 et devient Panthéon, temple laïque dédié au culte des grands hommes, édifié à partir de 1764 sur l’ordre de Louis XV par l’architecte Soufflot. Rendu au culte chrétien à deux reprises, il est temple civique définitivement en 1885, pour les funérailles de Victor Hugo. Au Panthéon, témoin de l’histoire de la France, s’illustrent les valeurs civiques et républicaines liées à la présence des "panthéonisés " : Voltaire, Rousseau, Victor Hugo, Jean Jaurès, Jean Moulin, Pierre et Marie Curie...

L’architecture néo-classique, les peintures, les sculptures et l’expérience scientifique du pendule de Foucault permettent de confronter symboles religieux et républicains en une approche interdisciplinaire de ce lieu de mémoire nationale. L’auteur dépeint avec rigueur l’histoire du Panthéon du vœu de Louis XV à nos jours et traite dans les annexes de ses particularités : le pendule de Foucault, les célébrités et les architectes.

« Aux grands hommes, la patrie reconnaissante »

Anne Muratori-Philip a recensé 11 académiciens entrés au Panthéon :

- Membres de l’Académie française : Voltaire, Jean-Etienne-Marie Portalis, Victor Hugo.

- Membres de l’Académie des sciences : Berthelot accompagné de son épouse (première femme à entrer au Panthéon), Condorcet, Monge, Langevin, Perrat, Lagrange, deux marins : Bougainville et Fleuriot.

En savoir plus :

Anne Muratori-Philip est docteur en sociologie de l’information, diplômée de l’Institut des sciences politiques, d’histoire et d’histoire de l’art. Auteur d’ouvrages historiques, grand-reporter et critique littéraire, elle est membre correspondant de l’Institut.

Retrouvez-la dans nos émissions :

- Marie Leszczynska, épouse de Louis XV : la reine digne et fervente
- Parmentier, académicien des sciences
- Les Invalides, une église royale
- Le château de Lunéville, petit Versailles lorrain
- Promenade à l’Arc de Triomphe






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires