Michelet, historien de la France.

Un CD avec Pierre Nora, de l’Académie française
Qu’on l’adore ou qu’on le déteste, Michelet est pour tout historien de la France la référence majeure et pour tout citoyen l’une des figures tutélaires de la France républicaine. Tel est le jugement de Pierre Nora, de l’Académie française, sur Michelet. Retrouvez-le dans le CD où, durant une heure, il présente son confrère de l’Académie des sciences morales et politiques.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : FOC615
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/foc615.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 13 février 2011

Dans la collection "A voix haute" de Gallimard, je vous conseille le CD intitulé : Michelet, historien de la France raconté par l’académicien Pierre Nora, de l’Académie française, qui parle de lui comme d’une figure de l’historien moderne. « L’homme », dit-il, « qu’on l’adore ou qu’on le déteste, est pour tout historien de la France la référence majeure et pour tout citoyen l’une des figures tutélaires de la France républicaine ».

Alors qu’il est à peine âgé de 32 ans c’est-à-dire en 1830 au moment de la révolution, Michelet commence à écrire sa fameuse Histoire de la France : 20 siècles en 24 volumes, imaginez ! C’est ce qu’appelle Pierre Nora : « La grande aventure intellectuelle ! »

Au-delà de ses multiples facettes, Michelet est celui auquel tous les Français doivent leur idée de la France. C’est bien ce que pense Pierre Nora dont je vous conseille l’écoute de ce CD passionnant qui donne envie de connaître tous les épisodes de notre histoire, l’histoire de notre France.

Ce que pense Pierre Nora :

- « Michelet a connu bien des identités successives. Il y a eu le grand poète romantique et libéral, le Michelet des manuels de classe et des commémorations IIIe République : Jeanne d’Arc, le peuple et la Révolution. Il y a eu le national-résistant que chantait Péguy et que Malraux déclamait. Il y a eu l’historien des profondeurs, explorateur de toutes les formes d’histoire, le saint patron des Annales auquel a fait écho le Michelet abyssal et névrotique de Roland Barthes. Au-delà de ces multiples personnages, peut-être y a-t-il place aujourd’hui pour un autre Michelet : celui auquel tous les Français, de droite comme de gauche, doivent leur idée de la France. Celui que les étudiants du Quartier latin appelaient déjà en le regardant passer : Monsieur Symbole. Michelet, le grand incarnateur. »

Durée totale du CD audio : 61 mn 57 s sous couv. ill., 140 x 125 mm.

Il est divisé en trois parties :
- 1. L’intrication
- 2. Le lien étroit entre l’expérience de la mort et la pratique historienne
- 3. Le double visage de la France

En savoir plus :

- Pierre Nora de l’Académie française
- Toutes nos émissions avec Pierre Nora sur Canal Académie






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires