Sida : Tout le monde doit connaître cette histoire

avec le professeur Jean-Claude Chermann
Chercher là où personne ne regarde pour identifier le virus du sida, trouver « son talon d’Achille » et proposer un jour prochain un vaccin… Le professeur Jean-Claude Chermann présente sa vie – celle d’un chercheur pragmatique et inspiré, internationalement reconnu mais peu récompensé – dans un livre écrit en duo avec le journaliste Olivier Galzi : Tout le monde doit connaître cette histoire.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Anne Jouffroy
Référence : ECL650
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/ecl650.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida5762-Sida-Tout-le-monde-doit-connaitre-cette-histoire.html
Date de mise en ligne : 16 mai 2010

Chercher, chercher toujours… C’est grâce à cette démarche qu’il y a vingt-cinq ans, avec son équipe de l’Institut Pasteur, Jean-Claude Chermann a été le premier au monde à identifier le virus du Sida. C’est en suivant cette démarche que demain, peut-être, grâce à ses recherches actuelles, il sera sans doute en mesure de proposer le premier vaccin universel.

Sans rancœur, sans rancunes, avec un incroyable enthousiasme, ce petit-fils d’immigrés devenu un chasseur de virus de renommée mondiale, doit mener une première bataille contre le temps et une seconde contre un système : celui des hommes, de l’argent, de la loi du plus fort. Un système dont il n’a jamais accepté les règles. C’est ainsi qu’il est devenu, vingt-cinq ans après sa découverte, « l’oublié du Nobel », prix Nobel qui récompenserait pourtant le travail effectué dans son laboratoire.

Cette histoire est aussi un message d’espoir. Pour tous ceux qui pensent ne pas être nés dans le bon quartier, ceux qui travaillent très tôt pour s’offrir des études, ceux qui ont des rêves, ceux qui n’ont pas renoncé. Message d’espoir aussi pour les malades du sida. Jean-Claude Chermann, fidèle au modèle de l’homme « Louis Pasteur », fait de la recherche pour l’humanité, applicable à tous les hommes, sur tous les continents – il se penche particulièrement sur la situation des populations africaines et regrette le catastrophisme médiatique ambiant. D’après lui, les raisons naturelles, sociales et médicales d’espérer sont tangibles.

Le Pr Chermann a été distingué, à l’automne 2010, par la Grande médaille de l’Académie nationale de Médecine.

A écouter aussi sur le sida :
- Jean-William Pape : précurseur de la lutte contre le SIDA en Haïti






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires