La revue d’économie financière : 20 ans déjà...

Avec Olivier Pastré, économiste, et Arnaud de Bresson, Directeur général de Paris Europlace
Vingt ans déjà de Revue d’Economie financière, REF ! Autant de numéros qui ont décrypté dans les moindres détails l’économie financière française, se plaçant comme lieu de dialogue incontournable entre les universitaires, le monde de la finance et les responsables économiques et monétaires. Pour parler de cet anniversaire, Olivier Pastré, économiste renommé et auteur du livre Le roman vrai de la crise financière et Arnaud de Bresson, Directeur général de Paris Europlace répondent aux questions de Jean-Louis Chambon.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Jean-Louis Chambon
Référence : PAG665
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag665.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida4914-La-revue-d-economie-financiere-20-ans-deja.html
Date de mise en ligne : 6 décembre 2009

Comme l’indique le gouverneur de la banque de France, Christian Noyer, dans l’introduction qu’il lui consacre : « En vingt ans, la revue d’économie financière (REF) a acquis une place privilégiée dans le débat économique et financier français, comme lieu de dialogue entre le monde de l’université, les métiers de la finance et les responsables économiques et monétaires."

La publication de septembre 2009 en est la parfaite illustration : en fêtant cet événement, elle offre à ses lecteurs une palette de contributions exceptionnelles, et d’une brûlante actualité, sous la plume de brillantes signatures.

Robert Raymond, ancien directeur de l’Institut monétaire européen, traite « de l’indépendance des banques centrales », tandis qu’Olivier Pastré s’attache à décrire « le nouvel univers des banques », dont il est l’un des grands spécialistes.

Arnaud de Bresson, Directeur général de Paris Europlace, démontre la capacité de la place financière de Paris à « relever le défi de l’Europe et de la mondialisation », laissant le soin à Alain Leclair de donner sa vision de la gestion collective. « Arrivée dans ses années de maturité ».

La conclusion revient à Gérard de la Martinière, ancien président de la Fédération des Sociétés d’assurances, qui éclaire d’une vision très étayée « L’évolution des risques et l’internationalisation des entreprises d’assurances ».

Ecoutez également :

A Olivier Pastré, le grand Prix Turgot 2008 et à Laure Klein, le prix jeune talent
Olivier Pastré : crise financière et secteur bancaire

En savoir plus :






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires