Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Grand Prix d’architecture 2009 de l’Académie des beaux-arts : Aleksandar Jankovic

Interview du lauréat
Le Grand Prix d’Architecture 2009 de l’Académie des beaux-arts, le prix Charles Abella a été décerné le 6 mai, à l’architecte serbe Aleksandar Jankovic. Le thème du concours, "Le Nouvel Établissement humain", qui s’inscrit dans un cycle de trois ans, consacrait, cette année l’approche d’un nouveau mode de vie durable, applicable à la ville provençale d’Arles. L’originalité des idées d’Aleksandar Jankovic a remporté l’adhésion du jury : « Ici le nuage pourrait devenir l’emblème reconnaissable de la ville d’Arles dans le futur », ainsi commence la présentation d’Arles, cité lacustre et contemporaine imaginée par Aleksandar Jankovic, entre continuité linéaire et dématérialisation.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : CARR586
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/carr586.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 21 juin 2009
Logo Art absolument


Les lauréats du Grand Prix d'architecture 2009, Liu Ruifeng, Aleksandar Jankovic, Vinciane Albrecht ( de gauche à droite), Institut de France, 6 mai 2009
Les lauréats du Grand Prix d’architecture 2009, Liu Ruifeng, Aleksandar Jankovic, Vinciane Albrecht ( de gauche à droite), Institut de France, 6 mai 2009
© Canal Académie

Créé en 1975, le concours est ouvert aux étudiants et architectes européens de moins de 35 ans et s’inscrit dans un cycle thématique de trois ans.
Le jury composé des membres de la section d’architecture de l’Académie des beaux-arts a décerné le Grand Prix d’Architecture 2009 Le Nouvel Établissement Humain- Application à la ville d’Arles, à trois lauréats, parmi huit finalistes et près de 80 candidats à l’origine. Michel Folliasson et Claude Parent en sont les présidents.

Les finalistes 2009

- Grand Prix d’Architecture 2009 (prix Charles Abella) d’un montant de 25 000 Euros : Aleksandar Jankovic, 33 ans serbe, diplômé de l’Université de Belgrade.

- Deuxième Prix (prix André Arfvidson) d’un montant de 10 000 Euros : Vinciane Albretch, 29 ans, française, diplômée de l’École de Paris Malaquais.

- Troisième Prix (prix André Arfvidson) d’un montant de 5 000 Euros : Liu Ruifeng, 31 ans chinois, diplômé de Paris-La Villette.

Le concours du Nouvel Établissement Humain- Application à la ville d’Arles clôt le thème initié en 2007 par les présidents du jury. En 2007, les candidats devaient imaginer un territoire à construire à partir de rien. En 2008, ils ont travaillé sur le trait d’union architectural entre les deux entités : ville existante d’un côté et nouvel établissement humain, de l’autre. En 2009, ils devaient élaborer leur réflexion à l’échelle d’une ville de 50 000 habitants. Arles fut choisie par le jury, pour sa richesse patrimoniale et la complexité des problèmes à résoudre. De nombreuses zones sont inconstructibles en raison des crues périodiques du Rhône. Si son étendue en fait la première commune de France avec 70 000 hectares, sa population de 53 000 habitants évolue peu ces dernières années. Le concours posait la problématique d’une évolution de population de 75 000 habitants en l’espace d’une génération, soit un développement de 50% par rapport à l’état existant. La nouvelle ville devait être implantée au plus près de la cité antique d’origine et correspondre à une éco-cité intégrant les technologies de pointes et les conditions d’un développement durable. « La nouvelle ville sera issue d’une recherche originale, à laquelle ses volumes confèreront un caractère singulier et exemplaire ». Voilà pour le sujet posé. Selon les termes de Michel Foliasson : « Alors, le voyageur pourra contempler à la fois la splendeur de l’architecture contemporaine et la sérénité de l’antique cité arlésienne. »

Aleksandar Jankovic « construit le vide » selon les mots de Claude Parent

Modèle conçu par l'architecte Aleksandar Jankovic
Modèle conçu par l’architecte Aleksandar Jankovic
© Aleksandar Jankovic

Dans cette interview, Aleksandar Jancovic, raconte son parcours son engagement dans l’architecture, ses années d’études à Belgrade pendant la guerre et l’éclatement de l’ex-Yougoslavie. Possédant déjà une riche expérience au sein de grandes agences, il s’exprime sur la particularité de ce concours avec épreuve en loge et oral. Pour Canal Académie, il raconte avec passion le processus de création qui l’a conduit à imaginer une ville qui sort du fleuve, une Arles future avec une partie Haute et une partie basse.

Projet architectural d'Aleksandar Jankovic, Grand Prix d'architecture de l'Académie des beaux-arts 2009
Projet architectural d’Aleksandar Jankovic, Grand Prix d’architecture de l’Académie des beaux-arts 2009
© Aleksandar Jankovic

« Si c’est très urbain, pour moi c’est beau ». Il a utilisé le Rhône pour point de départ de son projet, voulant une ville dans le fleuve, « qui vive dans le fleuve ». Ainsi, Il a imaginé un filet structurel autour de trois points théoriques : la continuité linéaire, la dématérialisation avec des niveaux de transparence (pas de masse), et l’anti-gravité, pour troisième élément.

Photographie Nuages
Photographie Nuages
© Aleksandar Jankovic

Son projet présente des formes qui flottent, avec des liens quasi invisibles. Dans sa note d’intention, rendue au jury, il précisait :« Ici, le nuage pourrait devenir l’emblème reconnaissable de la ville dans le futur. Ville d’Arles, vieille structure très dense. L’énergie de la ville se dirige géométriquement vers le fleuve, créant un système de plateformes "prothèse" permettant la symbiose entre ville et Rhône. Seront visualisés trois zones fonctionellement connectées mais avec un langage architectural différent qui définit l’esthétique du projet de manière éclectique. Le but est de créer une continuité urbaine sur le fleuve, un complexe visuellement léger, une prolongation naturelle de la ville. »

Projet architectural d'Aleksandar Jankovic, Grand Prix d'architecture de l'Académie des beaux-arts 2009
Projet architectural d’Aleksandar Jankovic, Grand Prix d’architecture de l’Académie des beaux-arts 2009
© Aleksandar Jankovic

Son interprétation du sujet du Nouvel Établissement Humain est celle d’une prothèse de la ville ancienne : une question de langage architectural et de communication. Sa vision future de l’architecture se veut libre, sans mur.

Si on crée une île, pour lui cela détruit la continuité urbaine. Il parle de Paris et de ses îles, justement, ville où il vit depuis 4 ans, sans oublier les projets du Grand Paris. Par dessus-tout, la recherche, la théorie et le processus de création alimentent l’esprit vif et très créatif de cet architecte, de 33 ans, qui n’en est qu’au début de sa carrière.

Dessin d'Aleksandar Jankovic, tiré de ses carnets de dessins
Dessin d’Aleksandar Jankovic, tiré de ses carnets de dessins
© Aleksandar Jankovic

Retrouvez sur Canal Académie
- Le Grand Prix d’Architecture 2008 de l’Académie des beaux-arts

En savoir plus

- Académie des beaux-arts
- Prix et concours de l’Académie des beaux-arts
- Aleksandar Jankovic
- Aleksandar Jankovic et le projet Belgrade ville en mutation, présenté, à la 10 e biennale d’architecture de Venise cities : people, society, architecture, qui s’est tenue du 10 septembre au 19 novembre 2007.
- Liu Ruifeng
- Vinciane Albretch  






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires