Le tome 2 du Journal de France du nonce Roncalli, futur Jean XXIII

Avec Etienne Fouilloux
Angelo Roncalli, futur pape Jean XXIII, nonce apostolique à Paris après la guerre, a tenu un Journal de France. Etienne Fouilloux, professeur d’histoire contemporaine à l’université Lumière-Lyon II, a annoté le second tome de ce Journal qui concerne les années 1949 à 1953 paru aux éditions du Cerf. Il est ici reçu par David Gaillardon.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : David Gaillardon
Référence : PAG585
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag585.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 26 avril 2009


Etienne Fouilloux évoque les écueils auxquels le nonce Roncalli, futur pape Jean XXIII, dut faire face durant la seconde partie de sa nonciature : la question scolaire qui trouve son aboutissement avec le vote des lois Marie et Barangé (septembre 1951), l’interdiction faite aux catholiques de collaborer avec les communistes (à replacer dans le contexte de la guerre froide) et la déchristianisation de la France qui se poursuit lentement...

A son arrivée en France, Angelo Roncalli avait réussi à éviter que la hiérarchie catholique française soit épurée ; il s’était maintenu à Paris où nombre d’observateurs pensaient qu’il ne resterait pas. Etienne Fouilloux nous montre comment celui que Wladimir d’Ormesson surnommait l’italianissime réussira à mener sa mission à son terme et quel bilan on peut tirer de cette nonciature de huit années (1945-1953).

Etienne Fouilloux est professeur d’histoire contemporaine à l’université Lumière-Lyon II. Il avait présenté sur Canal Académie le premier volume des carnets de Roncalli : écoutez cette émission Roncalli, un nonce à Paris






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires