L’économie verte de Philippe Jurgensen, Prix Veolia Environnement 2009

Pour une économie bien comprise en faveur de l’environnement
L’originalité du livre de Philippe Jurgensen, L’économie verte est d’aborder tous les thèmes écologiques sous un angle essentiel, celui de l’économie. Les choix énergétiques ont un coût. Partagez sa réflexion pour rester, comme lui-même, à la fois lucide malgré l’inquiétude et optimiste pour en pas désespérer de l’avenir !


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Hélène Renard
Référence : PAG594
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag594.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 29 mars 2009

Le livre de Philippe Jurgensen embrasse un vaste domaine : l’écologie, la survie de la planète, le développement durable, le respect de l’environnement, la pollution, toutes ces questions dont nous entendons parler chaque jour. Mais l’originalité de ce livre est de les aborder sous un angle essentiel, celui de l’économie. Il aborde, de manière claire, accessible à tous (même si l’on n’entend pas grand chose aux questions purement économiques et financières) les nombreux aspects des questions environnementales. Grâce à lui, chacun aura une vision panoramique, globale, des questions d’environnement, une information plus claire, plus large (bien qu’il soit quasiment impossible d’être complet en un seul livre), bref, mieux informé.

L’auteur n’a pas voulu assommer ses lecteurs avec une multitude de chiffres et de notes. Néanmoins, on ne peut envisager les choses sous l’angle économique sans parler de coûts, sans donner de statistiques. Il existe d’innombrables documents et Philippe Jurgensen explique ici la manière dont il opéré son choix, ses principales sources d’information (sur quels critères de fiabilité). Remarquons d’ailleurs que son livre ne comporte pas de notes et qu’il renvoie les lecteurs intéressés par les précisions sur le site des éditions Odile Jacob. Un allègement dont on lui sait gré !

Deux mots un peu inhabituels méritent quelque explication :
- éconologie, un néologisme formé, on le remarque, pour rassembler deux disciplines, l’économie et l’écologie ;
- économie circulaire

L’auteur a divisé son livre en trois parties :
- la première dresse un constat, un bilan de la situation actuelle.
- la deuxième traite des deux outils, la science et l’économie, qui doivent se mettre au service de la nature et de la planète
- la troisième propose des pistes économiques pour combattre les problèmes et tenter de les résoudre durablement.

Le lecteur appréciera sans doute que l’auteur offre aussi un résumé des arguments de ceux qui contestent notamment le réchauffement climatique. Il en présente les fortes oppositions, les réticences, il présente les "mauvais combats" de certains écologistes. Il expose les thèses des sceptiques, prenant en compte leurs arguments.

Dans sa deuxième partie, il montre que l’on peut et que l’on doit « réconcilier économie et environnement » (c’est pourtant l’appât du gain facile qui est cause de destructions des richesses naturelles). Plusieurs questions demeurent que Philippe Jurgensen n’hésite pas à poser : est-ce possible ? et comment ? Faut-il casser la croissance ou la réinventer ? Faut-il taxer les pollueurs ? La protection de l’environnement développe des marchés, les entreprises deviennent-elles socialement responsables ? En apparence ou en réalité ?

Et il examine dans sa troisième partie, les moyens de résoudre quelques uns des grands problèmes : combattre l’effet de serre ; changer de stratégie énergétique ; protéger les ressources naturelles ; dépolluer (ce qui coûte plus cher que polluer…) et d’autres encore.

Cet ouvrage est également appréciable pour une autre innovation : les annexes ! Elles se révèlent très précieuses, sous forme de courtes fiches qui résument l’essentiel des données. Il y en a tout de même 46 ! Plus un glossaire des sigles, non moins précieux, innombrables eux aussi !

Philippe Jurgensen
Philippe Jurgensen
Professeur d’économie à l’IEP de Paris, président de la Commission de Contrôle des Assurances et Mutuelles

Philippe Jurgensen est économiste, professeur d’économie à l’école des sciences politiques de Paris ; il dirige également l’autorité de contrôle des assurances. « l’Economie verte » paru en février 2009 aux éditions Odile Jacob.

Philippe Jurgensen est économiste, professeur d’économie à l’école des sciences politiques de Paris ; il dirige également l’autorité de contrôle des assurances. Il s’est vu attribuer le Prix du Livre Environnement 2009 décerné par la Fondation Veolia Environnement.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires