Mots clefs et suggestions


Anna de Noailles : mémoires interrompus…

Le livre de ma vie, présenté par François Broche
François Broche, journaliste et historien, vient de rééditer les Mémoires interrompus de ce personnage incontournable du monde des lettres de l’avant-1914 comme de l’entre-deux-guerres. Auteur d’une remarquable présentation de ce Le livre de ma vie et de son appareil critique, il s’entretient avec David Gaillardon de cet émouvant livre de souvenirs.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : PAG551
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag551.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida4000-Anna-de-Noailles-memoires-interrompus.html
Date de mise en ligne : 1er mars 2009

Poétesse et romancière, Anna de Noailles (1876-1933) a connu le succès dès la parution, en 1901, de son recueil de poésie Le Cœur innombrable. Personnage incontournable de la vie parisienne (elle était née princesse Bibesco-Brancovan), cette Roumaine d’origine était l’épouse de Matthieu de Noailles. Proche amie de Marcel Proust, de Maurice Barrès et de l’abbé Mugnier, elle a très tôt souffert de problèmes de santé qui l’ont par la suite contrainte à demeurer alitée et qui expliquent sa fin précoce.

François Broche, journaliste et historien, déjà l’auteur d’une biographie d’Anna de Noailles (Un Mystère en pleine lumière, Robert-Laffont, 1989) vient de rééditer chez Bartillat les mémoires interrompus de ce personnage incontournable dans le monde des lettres de l’avant-1914 comme de l’entre-deux-guerres. Auteur d’une remarquable présentation de ce Le livre de ma vie et de son appareil critique, il s’entretient avec David Gaillardon de cet émouvant livre de souvenirs.

La comtesse Anna-Élisabeth de Noailles est une poétesse et romancière française, d'origine roumaine, 1876-1933
La comtesse Anna-Élisabeth de Noailles est une poétesse et romancière française, d’origine roumaine, 1876-1933

Au fil des pages, il évoque une personnalité à la fois exubérante et inquiète, qui doit beaucoup à des origines levantines. Au cours de l’entretien, il évoque les grands moments de ce livre consacré à l’enfance : la mort du père, le voyage à Constantinople, le salon de musique de la mère, les séjours à Evian ou encore le 14 juillet…






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires