Madeleine Rolle-Boumlic, secrétaire générale de la FIPF

La passion de l’enseignement du français
Dans cette émission, Axel Maugey reçoit Madeleine Rolle-Boumlic pour évoquer son parcours personnel et le début de son action comme secrétaire générale de la Fédération internationale des professeurs de français (FIPF).


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Axel Maugey
Référence : PAR507
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/par507.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida3738-Madeleine-Rolle-Boumlic-secretaire-generale-de-la-FIPF.html
Date de mise en ligne : 23 novembre 2008

Madeleine Rolle-Boumlic est une spécialiste de l’enseignement du français. Après une licence de mathématiques en 1972 (à l’université de Franche-Comté) et une licence de français en lettres modernes, elle obtient, en 1984, un doctorat de 3e cycle en littérature française et comparée (à l’université de Bordeaux III et un doctorat d’État en langue et littérature française).

Nommée, depuis le 1er septembre 2007, secrétaire générale de la FIPF, elle revient dans cette émission sur son parcours et sa découverte du Maghreb. Au Maroc notamment, elle a apprécié une vie plus proche de la nature, pétrie de valeurs humaines, d’hospitalité, de simplicité et de tolérance. Elle a réussi à faire apprécier le français non plus en tant que langue des colons, mais le français comme langue universelle, tournée vers le dialogue des cultures et des esprits.

L’une de ses fiertés consiste à avoir mis en place en Algérie une école doctorale de français, ce qui a permis de former un réseau de 2 000 docteurs (en linguistique, en littérature, en dialectique), réseau réparti sur 23 universités algériennes, avec la participation des universités françaises (enseignement et codirection). Ce projet, qui a commencé en 2005, a été doté d’un budget de 6,5 millions d’euros parfaitement géré et ce, grâce à l’aide du ministère des Affaires étrangères.

Madeleine Rolle-Boumlic compte bien aider au maximum ces millions de professeurs qui, avec enthousiasme, du Pérou à l’Islande, en passant par le Kenya (pays peu francophile au départ), possèdent aujourd’hui une association forte de 400 professeurs de français. Bref, le français progresse, malgré ses détracteurs, grâce à des militants aussi dynamiques que Madeleine Rolle-Boumlic.

En savoir plus :

- Site Internet de la FIPF,
- Sur la Déclaration de Vienne de novembre 2006, adoptée par la FIPF.






© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Commentaires