Jean José Marchand raconte son entretien exceptionnel avec Lévi-Strauss

En 1972, Claude Lévi-Strauss accorde un entretien exceptionnel à Jean-José Marchand alors en charge à l’ORTF des Archives du XXe siècle. Il enregistre près de cinq heures d’interview avec le grand penseur français. Canal Académie a rencontré Jean-José Marchand qui commente quelques passages de cet entretien aujourd’hui disponible en DVD. Il nous offre son témoignage 36 ans après.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : HAB354
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/hab354.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 8 juin 2008

Quelques mois avant son entrée à l’Académie française (1973), Claude Lévi-Strauss revient sur son itinéraire et sa pensée dans un entretien exclusif accordé à Jean José Marchand. Un entretien qui, grâce à Pierre Sabbagh, avait été diffusé à l’époque et avait fait grand bruit.

Dans quelles conditions l’anthropologue accepte-t-il de répondre à M. Marchand ? Quelle est l’atmosphère intellectuelle de l’époque ? Quel est le regard de Lévi-Strauss sur le monde qu’il observe à ce moment ?

Claude Lévi-Strauss en 1972 dans sa maison en Côte d'Or
Claude Lévi-Strauss en 1972 dans sa maison en Côte d’Or

M. Marchand : Lévi-Strauss n’avait posé qu’une seule condition à cette interview, c’était d’utiliser ses vacances et de le rejoindre dans sa maison du plateau de Langres car il avait de nombreuses obligations universitaires. Ces conditions étaient absolument idéales pour nous. Alors nous sommes partis avec une camionnette !

L’entretien prend place quelques années seulement après un événement à résonance intellectuelle : mai 68. C’est le temps des réactions notamment contre la littérature de l’après-guerre. La situation de Lévi-Strauss est très particulière : tout en étant un ami personnel de Jean-Paul Sartre, l’ethnologue structuraliste a été en réaction contre le philosophe existentialiste. Ce grand mouvement de foisonnement littéraire qui entoure l’œuvre de l’ethnologue lui ajoute de la valeur et participe à la rendre unique.

Pour Jean-José Marchand : « Claude Lévi-Strauss est en train de sculpter un peu sa statue aux yeux des gens ». « Une personne ne s’oppose pas à quelqu’un d’inintéressant. » « Il sent qu’il va se passer quelque chose qui d’ailleurs va le mener à être un personnage ultra officiel et même jusqu’à l’Académie française. »

Nous parcourons quelques parcelles de confidences et de vies. Nous replongeons dans l’univers d’une époque de grande réflexion intellectuelle avec un retour à un certain positivisme scientifique contre la philosophie existentielle, contre le marxisme, contre le stendhalisme. Lévi-Strauss en a parfaitement conscience. Il chuchote même cette toute petite phrase à l’oreille de l’intéressé : « ils vont retourner à Jean-Paul Sartre. »

« Lévi-Strauss a l’attitude du 18e siècle », note M. Marchand, « il est à la fois passionné par la découverte des populations et en même temps ce n’est pas de son goût profond, qui je crois relève de la science. »

À partir de ces entretiens uniques menés par M. Marchand, Pierre Beuchot réalise en 2004 un portrait qui reste une très bonne introduction à l’œuvre de Claude Lévi-Strauss. Les Éditions Montparnasse proposent, dans la collection "Regards Grands Documents", le DVD consacré à Claude Lévi-Strauss.

Jean-José Marchand
Jean-José Marchand

Jean José Marchand était critique d’art, de cinéma et de littérature. Il a contribué à de nombreuses revues littéraires où il rencontre beaucoup d’écrivains et d’intellectuels. Chef du service Cinéma à l’ORTF de 1959 à 1964, il se voit confier la célèbre série documentaire des Archives du 20e siècle pour la télévision. La voix des plus grands penseurs se trouve ainsi sauvegardée. Il nous a quitté au mois de mars 2011.

Retrouvez ce témoignage dans le livre Lévi-Strauss. L’homme derrière l’oeuvre.

En savoir plus :

- Éditions montparnasse

- Portrait de Claude Lévi-Strauss sur le site de l’Académie française.

Claude Lévi-Strauss reste l’un des plus grands penseurs du XXe siècle. Auteurs de livres fondateurs tels que Tristes tropiques ou Race et Histoire, il développe au cours de ces entretiens sa pensée subtile et avant-gardiste qui n’a de cesse d’interroger notre société et notre civilisation.

Prix National Claude Lévi-Strauss

Le vendredi 28 novembre 2008, au Musée des Arts premiers du Quai Branly, à l’occasion du centième anniversaire de M. Claude Lévi-Strauss, Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a annoncé la création d’un grand prix de sciences humaines et sociales.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires