Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les timbres : de La Rochelle à l’ADN, l’actualité mai-juin 2008

la chronique philatélique d’Alain Laugier
Plusieurs timbres en rapport avec l’actualité sont évoqués dans cette émission : La Rochelle, à cause du départ des colons vers le Canada, l’exposition sur l’expédition Lapérouse et celle sur le romantisme allemand, l’anniversaire de la première greffe du coeur et les nouveaux timbres évoquant l’ADN.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Alain Laugier
Référence : CHR351
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/chr351.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida3077-Les-timbres-de-La-Rochelle-a-l-ADN-l-actualite-mai-juin-2008.html
Date de mise en ligne : 28 juillet 2008

Dans cette chronique, Alain Laugier n’a pas choisi une thématique mais de présenter plusieurs timbres en rapport avec l’actualité de ce printemps 2008 (émission enregistrée en mai).

Parce que le président de la République se trouvait à La Rochelle pour commémorer le départ des colons français vers le Canada, voici le tout nouveau timbre de la ville.

Ce n’est pas la première fois que des sites historiques sont mis en timbres, La Rochelle, le Mont Saint Michel et le Pont du Gard comptant parmi les lieux les plus visités de France, l’ont déjà été dans les années 1930.

La magnifique exposition au Musée de la Marine à Paris consacrée à l’expédition Lapérouse, permet à notre chroniqueur d’évoquer d’abord le timbre anglais consacré à Cook et à ses voyages (il est mort à Hawaï). Louis XVI, après la guerre de 7 ans, en 1785, envoie Lapérouse, avec deux bateaux dans le Pacifique, vers le bout du monde, avec l’élite scientifique de l’époque (sur le sujet, écoutez nos émissions : Le mystère Lapérouse, exposition au Musée national de la Marine et L’expédition de Lapérouse, 1785-1788, réplique française au voyage de Cook).

Un timbre, émis en 1968, évoquait ce périple qui nous a valus maints récits, documents et échantillons et l’on se souvient que l’ultime question du roi avant sa mort aurait été : « A-t-on des nouvelles de monsieur de Lapérouse ? »

Quant à l’exposition du Musée de la vie romantique, à Paris, elle permet d’évoquer un timbre de Goethe (1749-1832), timbre émis en France en même temps qu’un autre sur Mozart. Ce portrait de Goethe n’est guère flatteur (contrairement aux sublimes dessins présentés dans l’exposition). Ce dessin avait fait l’objet d’un timbre allemand à l’occasion du 150ème anniversaire de sa mort (1749-1832). D’autres avaient été émis en Allemagne de l’Est et en zone occupée de Berlin.

La première greffe de cœur en France et en Europe, a été effectuée à La Pitié-Salpêtrière par le professeur Christian Cabrol, dans le service du Pr Mercadier (lequel, absent ce jour-là, n’avait pas été prévenu et a manifesté, à son retour d’Algérie, un mécontentement certain !).

Enfin, l’ADN et sa double hélice est représenté sur de nombreux timbres. Mais ici, Alain Laugier insiste sur un événement : l’un des découvreurs de la double hélice, le Dr James Watson, a accepté de voir publier son propre génôme au complet dans la fameuse revue Nature. Ce qui pose la question : a-t-on le droit de publier le génôme sans attenter à l’intimité d’un être ?

Génôme du Dr James Watson
Génôme du Dr James Watson
cliquez pour agrandir

Cela permet d’informer sur d’éventuelles anomalies génétiques, et cette question d’ordre éthique (et d’ordre financier du reste) ne manque pas d’alimenter les débats. Une autre chronique philatélique reviendra sur la représentation des acides nucléiques.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires