Le Général et le Journaliste de Jean Mauriac

Lecture et relecture, la chronique de Jacques Rigaud
Jacques Rigaud a lu l’ouvrage de Jean Mauriac Le Général et le Journaliste, un livre consacré au général De Gaulle dont l’originalité réside dans le fait que Jean Mauriac, fils cadet de François Mauriac, de l’Académie française, a été le journaliste accrédité par l’Agence France-Presse auprès du Général de 1944 à 1970.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Jacques Rigaud
Référence : CHR339
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/chr339.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida2875-Le-General-et-le-Journaliste-de-Jean-Mauriac.html
Date de mise en ligne : 13 avril 2008
Jean Mauriac (1924)
Jean Mauriac (1924)

En cette époque où la France semble éprise, non seulement de commémorations mais de « narcisisme » historique, en une année où l’on évoque à la fois la fin de la Guerre en 1918, la naissance de la Vème République en 1958 et mai 68, Jacques Rigaud trouve particulièrement intéressant de lire la manière originale dont Jean Mauriac a abordé cette dernière période.

Sur mai 68, il offre en effet des révélations frappantes, notamment sur la « disparition » du Général pendant 24 heures au maximum de l’agitation. On sait désormais qu’il s’était rendu en Allemagne à Baden auprès de Général Massu qui l’a fortement incité à rentrer en France au plus tôt alors que le Général De Gaulle était ébranlé, fatigué, et peut-être même prêt à se retirer.

Jean Mauriac révèle également la réaction du Général quand, de son bureau fenêtres ouvertes à l’Elysée, il entendait la foule amassée lui crier « Tu n’es pas seul ! ».

En d’autres pages, il évoque l’après-mai 68, le remplacement de Georges Pompidou (affecté par l’attitude du Général) par Maurice Couve de Murville.

Jean Mauriac, souligne Jacques Rigaud, est un homme froid dans ses récits, d’une incontestable exactitude, admirablement informé : « on peut le croire sur parole. Il n’a fait que son travail de journaliste mais de telle manière que le résultat de ses observations devient un document d’histoire ».

François Mauriac (1885-1970)
François Mauriac (1885-1970)

Et puis, et ce n’est pas le moindre intérêt de ce livre, Jean Mauriac évoque sa famille, son père François (qui n’était pas un père tendre mais une personnalité marquante), son frère Claude, les amis Gide, Duhamel, Green.

Jacques Rigaud l’avoue : si certains romans de François Mauriac lui tire encore des larmes, l’œuvre est globalement un peu « datée ». Par contre, le Bloc-notes reste un témoignage magistral pour connaître l’époque.

Jean Mauriac est tout naturellement amené à évoquer les relations particulières entre son père François Mauriac et le Général De Gaulle. Ces relations -qui ne furent jamais très suivies- étaient fondées sur de nombreux points communs que Jacques Rigaud détaille ici.

En somme, l’ouvrage de Jean Mauriac Le Général et le Journaliste offre un portrait « intimiste » de l’homme De Gaulle -dont on a trop vite dit qu’il n’avait pas d’autre dimension que celle de l’homme officiel. Mauriac peut le suivre au quotidien.

Jean Mauriac n’a-t-il pas navigué entre deux pères : son père légitime et son père « historique » ?

En savoir plus :

- Le Général et le Journaliste de Jean Mauriac, conversations avec Jean-Luc Barré (Fayard, collection Témoignages pour l’Histoire, 2008)
- D’un Bloc-notes à l’autre (1952-1969) de François Mauriac, édition établie par Jean Touzot (éditions Bartillat).
- François Mauriac, immortel de l’Académie française
- Écoutez toutes les chroniques de Jacques Rigaud ici !

A écouter aussi, quelques émissions sur le général de Gaulle, parmi lesquelles :

- La Boisserie : demeure tranquille de la famille du Général de Gaulle
- Le 17 juin 1940 : le général de Gaulle va franchir le Rubicon
- Visite au Mémorial Charles de Gaulle à Colombey-les-Deux-Églises
- Churchill, De Gaulle par Jean Cardot de l’Académie des beaux-arts






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires