Bernard Deforge : des belles lettres dans les entreprises

Parcours d’un littéraire, entré en politique, conseil en entreprise
Bernard Deforge a deux cartes de visites : l’une tournée vers les belles lettres et l’enseignement ; l’autre vers le conseil en entreprise. Dans cette émission, il raconte ce parcours étonnant, de grand chercheur amoureux du monde antique, d’une part, et de l’autre, de partenaire de la société civile et des entreprises, tourné vers l’avenir.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Elizabeth Antébi
Référence : PAR308
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/par308.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida2646-Bernard-Deforge-des-belles-lettres-dans-les-entreprises.html
Date de mise en ligne : 17 février 2008


Bernard Deforge
Bernard Deforge

Bernard Deforge a deux cartes de visites.
Sur la première, il est « professeur émérite des universités, doyen honoraire », ce qui, en quelques mots, évoque une longue carrière d’enseignant – agrégation de Lettres classiques (1970), débuts au lycée d’Amiens en pleine effervescence post-soixante-huitarde, Doctorat d’Etat (1984) tandis qu’il devient Maître de Conférences à Paris-X Nanterre ; entre-temps, Bernard Deforge est entré en politique – chargé de mission à l’Education nationale (1972-1974) puis au Cabinet du Secrétaire d’Etat au Logement (1974-1977), nommé de 1993 à 1998 consultant puis chargé de mission pour les Langues anciennes au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche ; sans oublier la recherche : directeur du département Langues anciennes de l’Université de Caen, puis de l’UFR des sciences de l’homme, il dirige de 2002 à 2007 le Centre de Recherche sur l’Antiquité et les Mythes (CERLAM). Et sans oublier aussi que ce spécialiste d’Eschyle est vice-président des éditions des Belles-Lettres, de l’association Guillaume Budé, directeur d’une collection et d’une revue, auteur de plusieurs livres dont Eschyle, poète cosmique, Le Commencement est un Dieu, Le Proche-Orient, Hésiode et les mythes, ou Le Festival des Cadavres.

Sur la seconde carte, il est « partenaire » chez PriceWaterhouseCoopers, l’un des plus célèbres cabinet d’audit : depuis septembre 2006, le président l’a chargé de diriger le programme national Phénix de rapprochement entre universités et entreprises – avec pour partenaires, côté université, entre autres les trois Sorbonne Paris, 1, 3 et 4, et côté entreprises Axa, la Société Générale et quelques autres, qui se sont engagées à embaucher des étudiants de Lettres (bientôt sans doute de Sciences) et à les former aux techniques commerciales pour qu’ils arrivent au niveau de leurs camarades recrutés par exemple dans de grandes écoles de commerce.

En savoir plus :
- Opération Phénix


A la suite de la diffusion de cette émission, un auditeur internaute nous a fait part du message suivant qu’il nous parait intéressant de mentionner pour l’information qu’il propose :

"J’ai lu dans votre message N°50 un article relatif au programme Phénix de Bernard Deforge lequel évoque un concept tout à fait intéressant : le rapprochement universités-entreprises, rapprochement Sorbonne - Axa et autres.

Professeur des universités, doyen honoraire de la faculté de sciences économiques et de gestion de l’Université de Savoie (UFR ATE aujourd’hui IMUS : Institut de management de l’université de Savoie ) je vous informe que nous avons développé avec mes autres collègues, depuis 1991, un partenariat unique en France avec les entreprises haut savoyardes, savoyardes et suisses. Le club des entreprises (au nombre de 60) parmi les plus prestigieuses de l’industrie et des services en France (Danone, Crédit Agricole, Somfy, Tefal, Mobalpa, etc... voir les sites IMUS ) soutiennent financièrement, pédagogiquement cette faculté. Ce Club a été reconnu d’intérêt public. L’IMUS est aujourd’hui présidé par M. René Carron, PDG du Crédit Agricole. Ce partenariat a fait l’objet d’une convention spécifique entre le Club des entreprises et l’Université de Savoie et ce depuis 1991 (ce système a essaimé puisque l’INPG (Grenoble) a mis en œuvre il y a 4 ans un système similaire). C’est dire que si ce collègue a besoin d’expérience en la matière il peut toujours s’adresser à notre institution : Université de Savoie : IMUS et Club des entreprises."

Sites : www.imus.univ-savoie.fr et www.club-entreprises-imus.fr






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires