Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Percez le secret des exoplanètes : on vient d’en découvrir de nouvelles !

Avec Tristan Guillot, astrophysicien
A l’image du soleil, la plupart des étoiles possèdent leurs planètes... Les astronomes en connaissent près de 200 à ce jour... et comptent bien en savoir plus grâce au satellite Corot, lancé en décembre 2006. A quoi ressemblent ces planètes ? Pourrait-il exister une planète tellurique jumelle de la Terre ? Réponses avec Tristan Guillot.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : ECL254
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/ecl254.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida1442-Percez-le-secret-des-exoplanetes.html
Date de mise en ligne : 8 avril 2007

C’est en 1995, à l’observatoire de Haute-Provence que date la découverte de la première exoplanète (ou planète extrasolaire). Elle répondait au nom de 51 Pégase B (constellation du Pégase, étoile 51, élement B)
En observant le mouvement de l’étoile, les astronomes ont déduit qu’une planète gravitait autour.

Vue d'artiste de la planète extrasolaire 51 Pégase B, depuis sa Lune.
Vue d’artiste de la planète extrasolaire 51 Pégase B, depuis sa Lune.
© AMAS

Malgré une masse très importante, 51 Pégase B tourne en 4,2 jours (La Terre met 30 jours), son orbite est elliptique (et non pas circulaire comme dans notre système solaire)... En d’autres termes, cette planète révolutionna la science de l’astronomie !

Tailles des planètes Terre, Jupiter et 51 Pégase B
Tailles des planètes Terre, Jupiter et 51 Pégase B
© Tristan Guillot

C’est avec ces nouvelles bases qu’en 1999, ils réalisent une seconde découverte : l’existence de HD209458B, première planète extrasolaire en transit devant son étoile. En masquant épisodiquement la luminosité de l’étoile autour de laquelle elle gravite, les astronomes ont su calculer la surface et la masse de la planète en question.

La méthode, réutilisée, a permis de calculer la surface et la masse de 14 exoplanètes, souvent appelées "pégasides", car très proches de leurs étoiles et "faciles" à détecter car massives.

Tristan Guillot, astrophysicien, chargé de recherche au CNRS à l’observatoire de Côte d’Azur.
Tristan Guillot, astrophysicien, chargé de recherche au CNRS à l’observatoire de Côte d’Azur.

L’équipe de Tristan Guillot a travaillé sur HD209458B ainsi que les autres exoplanètes pour essayer de percer le mystère de leur constitution. Elles ne sont pas toutes faites d’hydrogène et d’hélium... certaines ont une composition interne étroitement liée à celle de leur étoile mère : ces planètes possèdent un noyau d’éléments lourds d’autant plus important que leur étoile est riche en métaux.

Vue d'artiste de l'évaporation de la planète extra-solaire HD209458B, passant devant son étoile.
Vue d’artiste de l’évaporation de la planète extra-solaire HD209458B, passant devant son étoile.

De nouvelles informations sont attendues courant 2007, grâce à la mission Corot. Parmi les objectifs de la base, mesurer la pulsation des étoiles et voir les planètes en transit depuis l’espace... Des informations précieuses qui permettront d’en savoir plus sur la naissance la vie et la mort des exoplanètes !

Retrouvez tous les détails de la découverte des exoplanètes en compagnie de Tristan Guillot, chargé de recherche aux CNRS à l’observatoire de Côte d’Azur. Suite à une conférence donnée au bureau des longitudes sur ce thème, il fait part de ses connaissances au micro de Canal Académie.

En savoir plus sur :






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires