L’enfant, l’adolescent, la famille et les écrans

Séance commune Académie des sciences-Académie nationale de médecine-Académie des technologies
Dans un texte rendu public le 9 avril, les trois académies appellent à une vigilance raisonnée sur les technologies numériques. Les ordinateurs et tous les outils utilisant des écrans ont pris une place considérable dans la vie de chacun mais plus particulièrement des enfants. Cette évolution représente à beaucoup d’égards un grand progrès et chacun s’accorde sur l’importance croissante et le caractère incontournable du numérique, tant pour ce qui concerne l’éducation que la culture et, de façon plus générale, la vie de notre société. Il est néanmoins apparu, au fil des années, que cette évolution avait aussi des effets délétères qui suscitent une grande inquiétude,. Peut-on évoquer le risque d’une véritable addiction ? La question peut se poser dans les formes extrêmes de surexposition. Le problème est différent selon la tranche d’âge et selon la vulnérabilité individuelle des enfants. Un problème particulier est celui des très jeunes enfants, âgés de moins de 3 ans, dont le développement cérébral pourrait être affecté en cas de surexposition majeure. Les adolescents qui utilisent de façon excessive les jeux vidéo et les réseaux sociaux peuvent présenter des problèmes de gravité variable incluant des anomalies du comportement mais aussi des troubles du sommeil ou de l’attention. C’est à la famille et aux enseignants de mettre en œuvre les mesures d’accompagnement permettant de limiter les risques encourus par une utilisation incontrôlée des différentes formes d’écran. L’ensemble du colloque est disponible sur le site de l’Académie : www.academie-sciences.fr


Références Émission afficher






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires