Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Littérature comparée : existe-t-il une littérature européenne ? (7/11)

Entretien avec Pierre Brunel, Frédérique Toudoire-Surlapierre et Robert Kopp, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques

Chacune des nations de l’Europe possède sa littérature et des écrivains illustres. Mais au-delà « des » littératures européennes, « une » littérature européenne peut-elle exister ? Pierre Brunel, Robert Kopp, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques, et Frédérique Toudoire-Surlapierre, évoquent l’évolution de la culture commune à tous les Européens et l’inconscient européen. Cette émission est la 7ème de notre série consacrée à la littérature comparée.


Bookmark and Share

À l'origine, Europe est une figure mythique, venue d'Asie. Elle est devenue le nom et l'emblème d'un continent tout entier, puis à date récente, d'un ensemble géopolitique à dimensions variables qui d'ailleurs ne se confond pas avec l'Europe littéraire. C'est aussi une idée, qui s'est développée au XVIIIe siècle[[Gilbert Py, L'Idée d'Europe au siècle des Lumières, Vuibert, 2004 - thèse dirigée par Pierre Brunelp[-. Mais l'Europe, elle-même, est en question aujourd'hui.



Quelle Europe ?

Dans les premiers temps du comparatisme -celui de la « littérature étrangère »- l'Europe se réduisait à cinq pays (Angleterre, Allemagne, Italie, Espagne et à la France).

Dans la deuxième moitié du XIXe siècle une évolution s'est produite avec Le Roman russe de Melchior de Voguë (1886) et avec l’ouverture aux pays et aux littératures du Nord.

La connaissance des langues est aussi allée en s’élargissant.

Les deux Europe – Europe de l'Est et Europe occidentale- tendent vers la fin du XXe siècle à se rapprocher, sinon à se réunir. Jusqu’où ? Et qu’en est-il en littérature ? Le Polonais Milosz, dans Une Autre Europe montre que chaque pays tend, naturellement, à procéder par cercle concentrique : la littérature européenne n'est pas la même vue par la Pologne et vue par la France.

C'est très difficile de réduire un continent à une littérature européenne.
D'autant plus que la littérature, surtout dans un État-nation, fait partie de l'identité nationale et qu'elle a besoin de s'ancrer soit dans l'histoire soit dans la géographie de l'État en question.

Le paradoxe suisse

La Suisse, dont les cantons ne se sont confédérés qu'au milieu du XIXe siècle, est un lieu où souffle l'esprit européen : Rousseau,(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires