ÉDITORIAL

Chers amis, chers auditeurs,

Alors que cette première année de commémoration du centenaire de la Grande Guerre touche à son terme, Canal Académie se devait d’évoquer l’engagement de l’Institut de France dans ces cérémonies du souvenir.

Après avoir, voici quelques semaines, retransmis intégralement les allocutions prononcées lors de la séance solennelle de rentrée des cinq académies sur le thème de « 1914 » (1), nous avons donc invité dans notre studio l’historien Georges-Henri Soutou, membre de l’Académie des sciences morales et politiques et maître d’œuvre de différentes commémorations et expositions organisées par l’Institut.

Dans l’entretien qu’il nous a accordé, il évoque la participation de l’Institut de France à l’effort de guerre mais aussi la façon dont notre perception collective de cette tragédie a évolué au fil du temps. Il ne faut en effet pas s’y tromper : en commémorant les événements du passé, les hommes révèlent bien sûr leur vision du monde et leur appréhension des enjeux présents et à venir.

Bonne écoute !

Jean-Robert PITTE
Président de Canal Académie

(1) Retransmission de la séance solennelle de rentrée des cinq académies sur le thème de « 1914 »

Le Gros plan de la semaine

Un hymne à la beauté du monde« En cette première année commémorative, l’Institut de France a souhaité mettre à la disposition du plus grand nombre certains de ses fonds et collections, qui témoignent de la vie de l’institution, et de ses membres, pendant la Première guerre mondiale.
Le site « Centenaire 14-18 – Institut de France » en est la vitrine : recueils des discours des rentrées solennelles, activité des hôpitaux auxiliaires dans des locaux de l’Institut à Paris et à Chantilly, extraits des fonds déposés au fil du temps par des académiciens ou des personnalités à la bibliothèque de l’Institut.
Plus d’un demi-siècle après la Grande guerre, Maurice Genevoix, de l’Académie française, se retourne dans son livre La mort de près sur l’appelé, le soldat qu’il fut, et évoque ses « ultimes recours » face à cet événement : "le sentiment de responsabilité, le sang-froid nécessaire, et l’action."
Quand on se penche sur son passé, il est humain d’espérer y trouver de la grandeur, et ce sentiment de responsabilité, ce sang-froid et cette action loués par Genevoix. Amarré quai de Conti, l’Institut a vécu par la force des choses, comme et avec des millions de Français, « à l’arrière ».
Il a participé, matériellement et intellectuellement à l’effort de guerre. Beaucoup de ses membres se sont battus, sont morts. Beaucoup d’autres, personnalités de leur époque, ont mis leurs forces dans la balance et dans le combat politique en vue d’une sortie du conflit, qu’ils avaient pensée, préparée.
Le but de ce site n’est pas de dresser un tableau de parcours individuels, chaque académicien appartient avant tout à son académie. Il s’agit de dresser un tableau d’un engagement collectif d’une institution qui fait face à un conflit qui dépassait l’imagination. » 
Gabriel de Broglie
Chancelier de l’Institut de France

Pour aller plus loin : consultez le site « Centenaire 14-18 – Institut de France »

Mises en ligne cette semaine

Ecoutez actuellement

Lundi 22 décembre

Depuis 00:31:21
Le couple franco-allemand a-t-il encore un avenir au sein de l'Union européenne ?
L'analyse de l'historien Georges-Henri Soutou, de l'Académie des sciences morales et politiques

Prochainement :

Commence à 01:22:55
Gagner la Grande Guerre, prix Edmond Fréville-Pierre Messmer 2008
avec le contrôleur général Cailleteau et Gilbert Guillaume, de l’Académie des sciences morales et politiques

Retrouvez sur le Club cette semaine

L’Europe de 1815 à nos jours L’historien Georges-Henri Soutou, de l’Académie des sciences morales et politiques, dresse le profil de l’Europe avant 1945

Les Notes de Canal Académie

N° 1 - Louis Pasteur, père de l’œnologie moderne !

Si Louis Pasteur est célèbre pour l’invention de la pasteurisation et sa contribution à l’invention de la vaccination, on connaît moins le rôle déterminant qu’il joua dans la naissance de l’œnologie moderne en perçant à jour les secrets de la fermentation. Car le grand biologiste fut aussi un grand amateur de vin et un bienfaiteur de la viticulture française.

N°2 - La culture et l’amour du vin contre l’abrutissement alcoolique

« Au moment où progressent en France les tendances prohibitionnistes, en réponse aux dangers de l’alcoo-lisme, il paraît urgent et utile de réfléchir à la consom-mation du vin sous l’angle de la dilection, du plaisir », écrit Jean-Robert Pitte. La publication de L’Amour du Vin répond parfaitement à cet objectif. Les contribu-tions savantes, plaisantes et inspirées rassemblées dans ce petit ouvrage collectif permettent en effet de découvrir les mille reflets que peut prendre, au gré des personnalités ou des saisons, l’amour du vin. Elles laissent aussi entrevoir que la culture du vin est le meilleur rempart contre l’alcoolisme.

Académiciens et Invités des académies

Pour chaque sujet Canal Académie vous propose un article à lire
et une émission à écouter.

Les rencontres De Gaulle-Adenauer, réconciliation ou mariage de raison ? par Georges-Henri Soutou Dans la série "Les Leçons de l’Histoire internationale" proposée par l’historien de l’Académie des sciences morales et politiques
L’institut et la mémoire de la Grande Guerre Entretien avec Georges-Henry Soutou, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
Relecture de Raymond Aron, "Paix et guerre entre les nations", 50 ans après (1/2) Retransmission des interventions de G.H. Soutou, P. Hassner et J.C. Casanova, lors des Entretiens de l’ACADEMIE DES SCIENCES MORALES ET POLITIQUES
"Paix et guerre" de Raymond Aron, relecture 50 ans après (2/2) Retransmission des interventions de Thierry de Montbrial et Jean-David Levitte, lors des Entretiens de l’ACADEMIE DES SCIENCES MORALES ET POLITIQUES
Le couple franco-allemand a-t-il encore un avenir au sein de l’Union européenne ? L’analyse de l’historien Georges-Henri Soutou, de l’Académie des sciences morales et politiques
« Notice sur la vie et les travaux d’Alain Plantey » Allocution d’Yves Gaudemet, membre de l’Académie des sciences morales et politique, le 15 décembre 2014.
Gagner la Grande Guerre, prix Edmond Fréville-Pierre Messmer 2008 avec le contrôleur général Cailleteau et Gilbert Guillaume, de l’Académie des sciences morales et politiques
Le « chant d’espérance » de Jean d’Ormesson Entretien avec Jean d’Ormesson de l’Académie française
Jean d’Ormesson, de l’Académie française : C’est une chose étrange à la fin que le monde Rêverie sur le cosmos et l’existence : l’écrivain philosophe est reçu par Jacques Paugam
Existe-t-il un art de vivre à la Jean d’Ormesson ? Rencontre avec l’écrivain de l’Académie française, reçu par Jacques Paugam
L’essentiel avec... Jean d’Ormesson, de l’Académie française L’académicien répond aux sept questions essentielles de Jacques Paugam
Mission Planck : premiers résultats en avant-première pour percer les secrets de l’univers avec Jean-Loup Puget, astrophysicien membre de l’Académie des sciences
« La communication a-t-elle droit de cité au sein des sciences morales et politiques ? » Communication de Denis Huisman, correspondant de l’Académie (section Philosophie), en séance de l’Académie des sciences morales et politiques, le 24 novembre 2014.
« L’idée d’une “théologie scientifique” » Communication de Philippe Capelle-Dumont, professeur des Universités, doyen de l’Académie catholique de France, en séance de l’Académie des sciences morales et politiques, le 3 novembre 2014.
Le défi de la matière noire dans l’univers Par Françoise Combes, astrophysicienne, de l’Académie des sciences
Cosmos : Un cheminement jusqu’aux confins de l’univers Avec Françoise Combes de l’Académie des sciences
Le Bureau des longitudes, quatre siècles au service de sciences de l’univers et de l’astronomie de 1795 à nos jours, présenté par Jean-Paul Poirier, de l’Académie des sciences

Le fil info au jour le jour

Disparition de Jean Favier

Jean Favier, Membre de l’Institut, Grand’ Croix de la Légion d’Honneur, est décédé le 12 août 2014 à son domicile parisien, des suites d’un cancer du pancréas.

Né en 1932, Jean Favier, archiviste-paléographe, agrégé d’histoire, a d’abord mené une carrière universitaire, à la Faculté de Rouen puis à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes et à la Sorbonne. En 1975, il devient Directeur Général des Archives de France, fonction qu’il conservera pendant une période exceptionnelle de 19 ans, marquée par la promulgation d’une nouvelle Loi sur les Archives, la construction de très nombreux bâtiments d’archives tant à Paris que dans les Départements, et une activité internationale très importante. Appelé en 1994 à présider la Bibliothèque Nationale de France, puis en 1997 la Commission nationale française pour l’Unesco, il a occupé ses fonctions successives tout en publiant plus de 30 ouvrages, soit d’érudition soit destinés au plus vaste public.

Retrouvez les émissions avec Jean Favier sur Canal académie :

Jean Favier offre sur l’évêque Pierre Cauchon un nouvel éclairage

Au château de Langeais, le mariage de Charles VIII et Anne de Bretagne

Jean Favier

Agenda des Académies

Musée Jacquemart-André :

Jusqu’au 21 juillet

Exposition “ De Watteau à Fragonard, les Fêtes galantes ”. Le Musée Jacquemart-André présente une exposition sur la peinture française du XVIIIe s. et ses maîtres réunissant une soixantaine d’œuvres, essentiellement des peintures provenant d’importantes collections de France, d’Allemagne, d’Angleterre ou des États-Unis.

Pour en savoir plus

Agenda des Académies

Académie des sciences morales et politiques :

Lundi 29 septembre

Communication de M. François Terré, membre de l’Académie : « Sciences juridiques et sciences politiques ».

Agenda des Académies

Académie des inscriptions et belles-lettres :

Lundi 22 et mardi 23 septembre 2014

« Le onzième centenaire d’Aght‘amar. Politique, art et spiritualité au royaume du Vaspourakan. » Colloque organisé par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, l’Institut d’Etudes Avancées de Paris et l’Université John Cabot de Rome. Il se tiendra à l’Institut des Études Avancées et à la Fondation Del Duca. Découvrir le programme

Agenda des Académies

Académie des sciences :

La Lettre de l’Académie des sciences n° 33 (édition printemps-été 2014) est parue. Consacrée aux « mathématiques en mouvement », elle présente notamment des contributions de Jean-Pierre Kahane, Bruno Duchesne, Claire Mathieu, Bernard Chazelle et Frédéric Brechenmacher. Cette publication est consultable librement sur le site internet de l’Académie des sciences.

Disparition de Jean (...)
Agenda des Académies
Agenda des Académies
Agenda des Académies
Agenda des Académies