ÉDITORIAL

Chers amis, chers auditeurs,

Jusqu’au 20 juillet prochain, le Musée Jacquemart-André, propriété de l’Institut de France, propose “De Giotto à Caravage”, une exposition consacrée aux œuvres majeures de l’art italien redécouvertes par l’historien et collectionneur d’art Roberto Longhi.

Afin d’évoquer cette exposition présentant, pour la première fois en France, les plus beaux tableaux de la Fondation Longhi, nous avons reçu dans notre studio Jean-Pierre Babelon, pPrésident de la Fondation Jacquemart-André et membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, ainsi que Nicolas Sainte Fare Garnot, conservateur des collections du musée.

Comme ils l’ont expliqué lors de cette émission, l’apport de Roberto Longhi à l’histoire de l’art tient notamment à sa volonté de faire dialoguer artistes anciens et modernes, proposant ainsi de nouvelles perspectives. Faut-il le préciser, cette façon de conjuguer transmission et exploration ne pouvait nous laisser insensibles tant elle rejoint les vocations de l’Institut et celle de Canal Académie.

C’est pourquoi, dans cet esprit, nous vous proposons également cette semaine un bouquet d’émissions, issues de nos archives, et également consacrées aux joyaux de l’art italien à travers les siècles avec notamment des contributions d’Yves-Marie Bercé, Jean Delumeau, Dominique Fernandez et Marc Fumaroli.

Bonne écoute !

Jean-Robert PITTE
Président de Canal Académie

(1) “De Giotto à Caravage, Les passions de Roberto Longhi”, Musée Jacquemart-André, jusqu’au 20 juillet 2015. Pour en savoir plus : www.musee-jacquemart-andre.com.

Le Gros plan de la semaine

Les passions de Roberto Longhi« Personnalité fascinante par l’étendue de ses connaissances et son approche novatrice, Roberto Longhi (1889/1890 – 1970) a renouvelé la critique d’art au XXe siècle. Résolument ancré dans son temps, proche des artistes futuristes, Roberto Longhi s’est imprégné de la modernité de son époque pour appréhender les peintres qu’il a étudiés, quelle que soit leur place dans la chronologie artistique.
Doté d’une mémoire visuelle incomparable, Longhi a posé un œil nouveau sur le vaste panorama de la peinture italienne et tissé des liens inédits entre artistes anciens et modernes. Il a ainsi proposé une lecture originale de leurs œuvres et donné de nouvelles perspectives à l’histoire de l’art. Cette méthode très personnelle lui a permis de bouleverser les classifications traditionnelles et de rendre aux grands noms de la peinture italienne une place centrale dans l’histoire de l’art. Grâce à ses découvertes, Roberto Longhi a offert à des artistes comme Giotto, Piero della Francesca et surtout Caravage une renommée qui ne s’est pas démentie depuis.
Roberto Longhi n’est pas seulement un savant, c’est aussi un ardent collectionneur, qui a su rassembler dès 1916 des peintures uniques de grands caravagesques. Sa collection, qui réunit plus d’une soixantaine d’œuvres à Florence dont des tableaux de Morandi, révèle tout le génie de ce passionné d’art : autour du célèbre Garçon mordu par un lézard de Caravage, se côtoient les fonds d’or des primitifs italiens et les clair-obscur des plus grands caravagesques européens. L’exposition De Giotto à Caravage vous invite à découvrir, à travers une sélection des œuvres de sa collection et quelques autres prêts exceptionnels, l’éventail des passions de Roberto Longhi. »
Extrait de la présentation de l’exposition “De Giotto à Caravage, Les passions de Roberto Longhi”, Musée Jacquemart-André, jusqu’au 20 juillet 2015. Pour en savoir plus : www.musee-jacquemart-andre.com.

Mises en ligne cette semaine

Ecoutez actuellement

Mercredi 27 mai

Depuis 11:08:04
" La Civilisation de la Renaissance en Italie "de Jacob Burckhardt : un saisissant tableau du Quattrocento
Préfacé par Robert Kopp, correspondant de l'Académie des sciences morales et politiques

Prochainement :

Commence à 11:46:47
“Les États européens et les sectes”
Communication de Jean-François Mayer, directeur de l’Institut Religioscope, en séance de l’Académie des sciences morales et politiques.

Retrouvez sur le Club cette semaine

La Nativité et de l’Adoration des Mages des maîtres italiens de Sienne et de Florence Avec Nicolas Sainte Fare Garnot, conservateur du musée Jacquemart-André
Le Caravage à Malte : le regard de Marc Fumaroli, de l’Académie française Reportage, rencontre avec le chevalier résident John Critien et entretien avec Marc Fumaroli
Fra Angelico : un nom qui sonne comme la musique des anges ! Nicolas Sainte Fare Garnot, conservateur du musée Jacquemart André : initiation au maître du Quattrocento
31 octobre 1512 : Jules II inaugure à Rome la chapelle Sixtine Avec Jean Delumeau et Yves-Marie Bercé, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
"Rêveries italiennes", un livre de Dominique Fernandez, de l’Académie française, photographies de Joël Laiter Une Italie secrète, mystérieuse, révélée par l’académicien au micro de Marianne Durand-Lacaze

Les Notes de Canal Académie

N° 1 - Louis Pasteur, père de l’œnologie moderne !

Si Louis Pasteur est célèbre pour l’invention de la pasteurisation et sa contribution à l’invention de la vaccination, on connaît moins le rôle déterminant qu’il joua dans la naissance de l’œnologie moderne en perçant à jour les secrets de la fermentation. Car le grand biologiste fut aussi un grand amateur de vin et un bienfaiteur de la viticulture française.

N°2 - La culture et l’amour du vin contre l’abrutissement alcoolique

« Au moment où progressent en France les tendances prohibitionnistes, en réponse aux dangers de l’alcoo-lisme, il paraît urgent et utile de réfléchir à la consom-mation du vin sous l’angle de la dilection, du plaisir », écrit Jean-Robert Pitte. La publication de L’Amour du Vin répond parfaitement à cet objectif. Les contribu-tions savantes, plaisantes et inspirées rassemblées dans ce petit ouvrage collectif permettent en effet de découvrir les mille reflets que peut prendre, au gré des personnalités ou des saisons, l’amour du vin. Elles laissent aussi entrevoir que la culture du vin est le meilleur rempart contre l’alcoolisme.

Académiciens et Invités des académies

Pour chaque sujet Canal Académie vous propose un article à lire
et une émission à écouter.

Les Primitifs italiens - La collection du musée d’Altenbourg Sienne - Florence : du XIIIe au XVe siècles, avec Nicolas Sainte-Fare Garnot
“Les États européens et les sectes” Communication de Jean-François Mayer, directeur de l’Institut Religioscope, en séance de l’Académie des sciences morales et politiques.
“Les États européens et les sectes” Communication de Jean-François Mayer, directeur de l’Institut Religioscope, en séance de l’Académie des sciences morales et politiques.
" La Civilisation de la Renaissance en Italie "de Jacob Burckhardt : un saisissant tableau du Quattrocento Préfacé par Robert Kopp, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques
Aux origines de la photographie, Nicéphore Niépce par Jean-Louis Marignier, chargé de recherche au CNRS
Yann Arthus-Bertrand, photographe engagé, sous la Coupole de l’Institut de France Cérémonie d’installation au sein de l’Académie des beaux-arts
Lucien Clergue, le coup d’oeil sous la Coupole Cérémonie de réception le 10 octobre 2007 à l’Académie des beaux-arts
Gerhard Richter au centre Pompidou : "Panorama" d’un artiste hors-normes Jacques-Louis Binet, correspondant de l’Académie des beaux-arts, présente la retrospective de ce grand peintre et photographe allemand
Une Journée à l’Académie des beaux-arts avec Bernard Perrine Retransmission de l’intervention du correspondant de la section photographie de l’Académie des beaux-arts
famille une exposition de la photographe Marion Poussier Lauréate du Prix de Photographie de l’Académie des beaux-arts – Marc Ladreit de Lacharrière, 2010
L’œuvre ultime de Brancusi : la photographie de ses propres sculptures Une série animée par Jacques-Louis Binet, correspondant de l’Académie des beaux-arts
La photographie du XIXe émerveille le XXIe ! Le Domaine de Chantilly présente une partie méconnue de ses riches collections
Trésors du Quai d’Orsay : une ode photographique à la diversité du monde Entretien avec l’écrivain Marc Lambron et l’historien Jean-Philippe Dumas
Les Rencontres d’Arles de la photographie 2014 et l’essor de la photographie comme art Entretien avec Lucien Clergue, membre de l’Académie des Beaux-arts
Les Blancs Africains dans l’objectif de Katharine Cooper Entretien avec Katharine Cooper, lauréate 2012 du Prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière/Académie des beaux-arts.
Le prix de la photographie 2009 avec Lucien Clergue, de l’Académie des Beaux-Arts

Le fil info au jour le jour

Académie des sciences morales (...)

Les séances ordinaires de l’Académie sont ouvertes au public. Les conférences sont retransmises dans la salle Hugot au Palais de l’Institut (entrée libre). Pour y assister, se présenter au poste de garde du Palais de l’Institut : 23, quai Conti - 75006 Paris. Elles débutent à 15 heures sauf indications contraires de lieu ou de date.

Programme 2015

Académie des beaux-arts

Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz - Académie des beaux-arts

Le Grand Prix d’Orgue, ouvert depuis l’an dernier à l’international, a été remporté par Karol Mossakowski, jeune polonais de 25 ans.

Le communiqué de presse

Académie des sciences

12 et 13 mai

« L’évolution humaine : des gènes à la culture ». Colloque de l’Académie des sciences à la Fondation Simone et Cino del Duca, Paris. Inscription obligatoire.

Télécharger le programme et les résumés et le formulaire d’inscription

Académie des inscriptions et (...)

22 mai

« Le rôle des fondations dans le développement de la recherche scientifique », séance thématique organisée avec la Fondation Balzan. Avec des allocutions de MM. Michel Zink, Gabriel de Broglie, Enrico Decleva et Salvatore Veca.

Académie des sciences morales (...)

18 mai

« Athéisme, sagesse et spiritualité », communication d’André COMTE-SPONVILLE, philosophe, membre du Comité consultatif national d’éthique.

Académie des sciences
Académie des beaux-arts
Académie des sciences
Académie des inscriptions
Académie des sciences