Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Aimer la France, quelle drôle d’idée !

La chronique sur la francophonie d’Axel Maugey

N’en déplaise aux champions du déclin, la France détient toutes les ressources nécessaires pour tirer parti d’une économie mondialiste plutôt que de l’appréhender recroquevillée sur elle-même. Pendant qu’une partie de nos élites tournent en rond, cent jeunes Français débarquent chaque mois à Shanghai et trois écoles du nord de la France (Supinfocom, Supinfogame et l’Institut supérieur du design (ISD)) spécialisées dans la création numérique, s’installent à Bombay...


Bookmark and Share

Pour les spécialistes du secteur numérique, la touche française est unique : un mélange d’audace, d’inventivité et d’efficacité. Dans ce domaine précis, les Français sont les meilleurs. Les Indiens de Bombay ont donc, parmi une centaine d'écoles dans le monde, choisi trois écoles françaises.

Aimer la France ? Il reste des auteurs qui ne se lassent pas de l'affirmer ! Ainsi, il n’est pas étonnant que, cette année, le Goncourt soit allé à Alexis Jenni [[Alexis Jenni, Art français de la guerre, Gallimard, 2011.p[-. L’auteur revisite notre histoire dans cet Art français de la guerre qui a fait mouche. Iconoclaste, il ne manie pas la langue de bois en nous introduisant dans cet univers français si complexe.
Nul doute aussi que les déclinistes auraient intérêt à découvrir l’œuvre de Le Clézio lequel nous a récemment conviés à visiter, au Louvre, une exposition préparée par ses soins... Après Malraux et tant d’autres passeurs, Le Clézio, en se passionnant pour d’autres cultures, fait aimer la France.


Cette formidable aventure en français se poursuit dans le monde, notamment en Afrique, mais aussi dans les Amériques. Aujourd'hui, le français se modernise, évolue, se métamorphose en se redéployant dans de nombreux lieux de la planète. Un couple d’Américains de Saint-Louis, Bruce et Jane Robert, ont eu la générosité de donner un million de dollars pour créer une chaire de français et de francophonie à l’Université de Webster.
Dans un contexte de crise mondiale, ce geste exceptionnel montre une fois de plus le vif attrait de la France et de sa culture rayonnante.
Qu’il est également agréable d’entendre le cinéaste américain Martin Scorsese déclarer « On descend tous de Georges Méliès ». De Georges Méliès à Yvon Gattaz, la France a offert (et offre) une multitude d’inventeurs et de créateurs étonnants.



Appréciés au Liban, en Chine, en Russie, les Français le sont aussi dans de nombreux autres pays. Ce rayonnement français qui augmente actuellement prend certainement sa source au sein de l’Académie française, un lieu d’exception. C’est ce que rappelle avec talent et générosité Hélène Carrère d’Encausse [[Hélène Carrère d’Encausse,(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires