Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les Borgia : Les raisons de la légende noire (3/3)

L’enquête historique menée par Guy Le Thiec, invité d’Anne Jouffroy

Guy Le Thiec, professeur d’histoire moderne à l’université d ’Aix-Marseille, auteur du livre Les Borgia, Enquête historique, évoque l’histoire du « mythe Borgia », très tôt forgé et presque constamment réalimenté, qui empêche d’accéder à une vision plus véridique de leur personne comme de leurs actions. La vitalité de la recherche consacrée ces dernières années aux Borgia permet de reconsidérer la dynastie et principalement son personnage central, le pape Alexandre VI, et son pontificat. Quels sont les enjeux, encore actuels, attachés à cette famille ? Quelles sont les raisons de cette légende noire ?


Bookmark and Share






Guy le Thiec précise : «  Dans les précédentes émissions j'ai montré les facettes, souvent ignorées, d'Alexandre VI et de sa politique : souverain temporel jouant sa partie dans les guerres d'Italie, pape valencien aux rapports ambigus avec les intérêts des royaumes espagnols, homme d'Église promoteur d'un premier projet de réforme ecclésiale, fastueux mécène enfin.
Il ne s'agit pas, cependant, de présenter cette famille de princes de l'Église et séculiers sous un jour volontairement moins cru ; la vérité des faits vaut aussi pour une dynastie pontificale.
Les enjeux actuels attachés à cette famille sont de comprendre ce qu'est la papauté à la Renaissance -Renaissance flamboyante, celle d'avant les Réformes et d'une cour pontificale beaucoup plus sobre.
Il faut se détacher des appréciations parfois anachroniques, fréquemment moralisantes, presque toujours à charge.
L'historien doit démêler le vrai du faux, s'attacher à la réalité des faits et discerner les éléments de propagande lancés par les ennemis personnels d'Alexandre VI qui ont jeté les bases du mythe futur.
 De son vivant, en effet, ce pape unique fut confronté aux prémices de sa légende noire.»



Pamphlétaires et libellistes anonymes se déchaînent contre le pape

Les Colonna, Orsini, Gaetani, Savelli, familles s'opposant aux Borgia, comprirent vite l'intérêt qu'ils tireraient d'une production pamphlétaire importante dénonçant les traits les plus saillants a priori bien connus du clan Borgia : vente de charges ecclésiastiques, assassinats, débauches, voire inceste.

Il n'est pas indifférent que l'un des textes les plus violents, la lettre[amphlet diffusée entre 1501 et 1502 et adressée au cardinal Savelli, soit généralement attribué au parti des Colonna.
Les accusations d'inceste furent reprises par les poètes humanistes napolitains qui forgèrent des épigrammes anthumes et posthumes lacérant l'honneur des Borgia.

Les liens incestueux entre Alexandre VI et sa fille avaient été accrédités par Sforza, le premier mari de Lucrèce. Celui-ci, contraint à accepter la dissolution de son mariage, se vengea en prétendant avoir assisté, au Vatican, à des gestes trop affectueux du pape à l'égard de(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires