Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

1911-2011 : 100 ans de fouilles de l’Ecole française d’Athènes à Thasos 1/2

Avec Olivier Picard, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres

Lors du colloque Un siècle de fouilles de l’École française d’Athènes à Thasos, organisé à l’Institut le 24 juin 2011 par l’Académie des inscriptions et belles-lettres, l’helléniste numismate et archéologue Olivier Picard, membre de cette Académie, a donné une communication dont l’intitulé était Comment écrire l’histoire de Thasos ? L’apport de la monnaie.


Bookmark and Share

Avant de faire de l'histoire, un détour par la géographie n'est sans doute pas inutile. Thasos est à la fois une île et une cité grecque. Bernard Holtzmann, ancien membre de l'Ecole française d'Athènes (EfA), la décrit ainsi :


«Île presque ronde et montagneuse (1 203 m au mont Hypsarion), isolée en face de la côte thrace, près de l'embouchure du Nestos, Thasos est, à l'échelle de la mer Égée, une entité géographique importante par sa superficie (398 km2) et ses ressources naturelles : minerais, marbres, bois de charpente, vigne. Rien d'étonnant dès lors à ce que les Grecs aient pris possession de ce point stratégique aux confins du monde barbare. La cité qui s'y est installée au début du VIIe siècle av. J.-C. est rapidement devenue si prospère que, sans jamais parvenir au premier plan politiquement, elle a joué un rôle notable dans l'économie et la civilisation du monde grec. Les fouilles qu'y mène depuis 1911 l'École française d'Athènes révèlent dans toute sa diversité la vitalité de cette cité grecque moyenne, plus entreprenante qu'ambitieuse.» (Encyclopédie Universalis)


Thasos était certes la plus grande cité de la Grèce du Nord, sise en face du continent thrace, y fondant des comptoirs. Mais aussi grande fût-elle, elle est demeurée dans l’ombre des phares qu'étaient Athènes puis le royaume de Macédoine, au point de vue des sources historiques.


A partir de la monnaie, Olivier Picard explore dans son exposé la politique de Thasos vis-à-vis de ses voisins, dont Athènes. Le passage qui suit a trait aux relations entre les deux cités, après la capitulation de Thasos, en 463 av. J.-C. Le contexte historique est le suivant : Thasos, assiégée depuis 465 av. J.-C., dépose les armes devant Athènes qui mettait ainsi la main sur les mines de la région pangéenne, contrôlées jusqu'alors par sa rivale.(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires