Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Voltaire, Arnault, Rousseau, Diderot : pourquoi les uns étaient académiciens, et les autres pas...

par Raymond Trousson, de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique

Si deux seulement de ces quatre figures majeures du XVIIIe siècle étaient académiciens, Voltaire et Arnault, on ne saurait manquer d’évoquer les deux autres, Rousseau et Diderot qui furent longtemps grands amis avant de rompre leur amitié. Raymond Trousson, auteur et directeur de plusieurs dictionnaires consacrés à ces auteurs, nous livrent ici quelques anecdotes savoureuses sur leur vie académique ou non académique selon les cas...


Bookmark and Share

Si la mission de Canal Académie est de donner la parole aux académiciens actuels, elle consiste également à évoquer la mémoire et le parcours d'académiciens des siècles passés. C'est pourquoi cette émission vous propose un retour vers le XVIIIe siècle, en compagnie de Raymond Trousson dont les immenses connaissances sur les auteurs de ce siècle sont incontestables. Il évoque ici Voltaire, qui fut académicien comme on sait, et Antoine-Vincent Arnault, poète et auteur dramatique, un peu oublié mais qu'il nous fait revivre ainsi que deux autres auteurs incontournables, qui ne furent pas académiciens, Jean-Jacques Rousseau et Denis Diderot. Raymond Trousson vit à Bruxelles et a enseigné la littérature comparée à l'Université Libre. Il a été élu membre de l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique en 1979. On lui doit le Dictionnaire de Voltaire (paru chez Honoré Champion), le Dictionnaire de Jean-Jacques Rousseau (paru chez Honoré Champion en 1996), et chez ce même éditeur le Dictionnaire de Diderot (1999) ainsi qu'une biographie d'Antoine-Vincent Arnault (1766-1834) paru en 2004.

L'objectif de cette émission littéraire n'est pas de dresser une biographie complète de ces quatre auteurs, mais plutôt de rappeler quelques éléments essentiels et souvent aussi, plusieurs anecdotes peu connues de leur vie ou de leur carrière, notamment en relation avec l'Académie.

Avec le Germanicus d'Arnault, on a frisé la guerre civile !

Notre invité commence par évoquer Antoine-Vincent Arnault (1766-1834).
Un cas typique d'académicien qui eut de son vivant une importante notoriété. Ce qui lui a survécut, après sa mort en 1834, ce sont non pas ses tragédies, obsolètes, mais ses fables qui ont été publiées en plusieurs éditions. Jusqu'en 1930, les anthologies scolaires françaises en donnaient volontiers des extraits.
Il a, sur la fin de sa vie, écrit ses Mémoires, «(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires