Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Le fascisme italien dans la perspective de l’histoire européenne

Avec les historiens Maurizio Serra et Georges-Henri Soutou, de l’Académie des sciences morales et politiques

Comment les historiens définissent-ils le fascisme italien ? Souvent par ses oppositions radicales au marxisme et au libéralisme. Révisez votre point de vue en écoutant les historiens Georges-Henri Soutou et Maurizio Serra pour entrer dans la complexité des racines et des critères de ce mouvement né en 1919, devenu régime politique à part entière sous la conduite de Mussolini de 1922 à 1945. Régime autoritaire ou totalitaire ? Le regard des historiens...


Bookmark and Share

Parmi les idéologies du XXe, le fascisme italien a marqué l'histoire de l'Italie et de l'Europe. L'auteur de Malaparte Vies et Légendes (Grasset), Maurizio Serra, historien et diplomate et Georges-Henri Soutou, historien en relations internationales, fils de diplomate, s'entretiennent sur un moment historique déterminant dans l'histoire des idéologies.


Georges-Henri Soutou, figure universitaire de Paris-IV Sorbonne, dont on connaît surtout les ouvrages consacrés aux rapports franco-allemands, connaît fort bien l'Italie où il a vécu et fit même des études, son père ayant été consul à Milan en 1958 et 1961. Il serait juste de préciser qu'il a une excellente connaissance de ces conflits idéologiques qui ont déchiré l'Europe puisque par sa mère espagnole, il est le neveu de l'écrivain et homme politique célèbre Jorge Semprun, récemment disparu en juin 2011. Il a été élu à l'Académie des sciences morales et politiques en 2008, section Histoire et Géographie.


Maurizio Serra est actuellement ambassadeur, délégué permanent de l’Italie auprès de l’Unesco à Paris. Il est membre correspondant de l'Académie des sciences morales et politiques, section générlae depuis 2008. On lui doit dans notre langue, une biographie très remarquée Malaparte, Vies et légendes,publiée chez Grasset, pour laquelle il a reçu le Prix Goncourt de la biographie. Etablie en partie à partir de documents inédits et non traduits en français (comme sa correspondance et son journal), elle pose un panorama complet sur l'Italie fasciste à travers l'exemple de cet écrivain capable de passer des salons aux tranchées.

Parmi les livres de Maurizio Serra, citons aussi Marinetti et la révolution futuriste et Les Frères séparés, Aragon, Drieu La Rochelle, Malraux et un livre d’entretiens avec François Fejtö, Le passager du siècle. Guerres. Révolutions. Europes, chez Hachette Littérature en 1999.






Doit-on parler de fascismes au pluriel ou de totalitarismes au pluriel ? Quelle différence entre fascisme et totalitarisme ? Mussolini lui-même a inventé le mot et a défini le fascisme comme un totalitarisme. Quels usages fait-on du terme ?(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires