Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les langues régionales de France : langues d’oc, langues de culture (10/20)

10ème émission de la série proposée par la linguiste Henriette Walter

Cette émission, intitulée « langue d’oc, langue de culture », évoque, avec insistance et pour le plaisir, la langue des troubadours du Moyen Age, connue sous plusieurs noms, parmi lesquels on a retenu l’expression langue d’oc, un nom qui a traversé les siècles et qui, curieusement, a d’abord désigné le pays où l’on parlait cette langue le Languedoc.


Bookmark and Share

Dans les premiers temps du royaume de France, l'introduction du français dans les Provinces du Midi n'avait eu que peu d'effet perturbateur sur l'emploi des langues locales, qui ont longtemps conservé leur prestige, avant de connaître, depuis quelques décennies, un sort analogue à celui des autres langues régionales. Pourtant, les diverses variétés des langues d'oc bénéficient encore de l'aura que leur donne leur passé, riche d'une littérature prestigieuse et mondialement reconnue, appréciée et imitée.



- Un nom fluctuant

Mais comme les premiers troubadours étaient originaires du Limousin, c'est le terme lemozí (limousin) qu'ils employaient eux-mêmes pour l'opposer à la langue parlée dans le Nord, alors que, sans doute encore sensibles au nom de l'ancienne Provincia romana de l'Empire romain, qui recouvrait un domaine bien plus vaste, d’autres personnalités utilisaient le terme proensal. Ce terme – provençal, en français - a d'ailleurs longtemps servi à désigner l'ancienne langue d'oc dans son ensemble. Mais de nos jours certains préfèrent éviter la confusion qui pourrait surgir entre la forme spécifique prise par le latin en Provence même (le provençal) et la désignation de l'ensemble des variétés d'oc face aux variétés d'oïl (l'occitan).
On ne sait pas exactement quelles pouvaient être, à l’époque du haut Moyen Age, les divisions internes des langues issues du latin, mais la partition entre dialectes d’oïl (oïl était la façon de dire oui dans la moitié nord du pays) et dialectes d’oc (oc était la façon de dire oui dans la moitié sud du pays) était déjà nette. Le mot occitan est utilisé dès la fin du XIIIe siècle, et le mot provençal a servi de façon très large au moment de la 1ère croisade (fin du XIe(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires