Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les langues régionales de France : L’alsacien, souvenir des Alamans (7/20)

7ème émission de la série proposée par la linguiste Henriette Walter

Où parle-t-on l’alsacien ? Pas dans toute l’Alsace ! Si, dans les émissions précédentes, on a pu évoquer la prédominance de l’influence des Francs, dont la langue, le francique, a laissé en France des vestiges représentés par le flamand d’une part et par le francique lorrain d’autre part, c’est une autre tribu germanique, celle des Alamans, qui a donné naissance à l’alsacien.


Bookmark and Share

La bascule de cette région, tour à tour allemande et française à partir de 1871, a créé, comme dans la Lorraine voisine, des crises d'identité qui ont abouti vers la fin du siècle, à ce que l'alsacien soit de plus en plus un mode de communication restreint à un usage rural, familial et intime. Et pourtant il n'est pas rare, même à Strasbourg, d'entendre les gens s'exprimer en alsacien dans les boutiques, à la poste ou au marché.
Cette variété de germanique, proche du Schwytzertütsch parlé en Suisse, est celle de populations installées dans la région depuis le IIIe siècle de notre ère, et elle a connu les mêmes affres que la Lorraine à l'époque où l'Alsace était ballottée entre la France et l'Allemagne.


- Diversité de l'alsacien

L'Alsace est constituée de deux départements, le Haut-Rhin, et le Bas-Rhin, mais qui ne coïncident pas avec des différences linguistiques, à commencer par l'extrême Nord-Ouest du département du Bas-Rhin, où, comme on l'a vu précédemment , on parle une variété du francique, le Platt rhénan. C'est cette région que l'on nomme l'« Alsace bossue », en alsacien « Alsace tordue » (s'krumma Elsàss).
Dans le reste de l'Alsace, ce sont des variétés d'alémanique qui se trouvent diversement réparties :

- au nord du Bas-Rhin, l'alsacien de la région de Strasbourg a ses spécificités
- plus au sud, une vaste région centrale, autour de Colmar, et qui va jusqu'au nord de Altkirch, présente une autre variété
- à l'extrême Sud, s'étend une 3e région, plus différenciée, le parler du Sungau, qui se rapproche du Schwytzertütsch (ou suisse alémanique).

Cependant, il existe des zones de transition, ce qui ne permet pas de délimiter des frontières linguistiques précises.

- Un peu d'histoire

C’est au XVIIe siècle que l'Alsace devient française, mais la langue française restera une langue étrangère en Alsace jusqu'à la Révolution, et ce n'est qu'au cours du XIXe siècle que le français commence à pénétrer dans les usages de la population alsacienne.(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires