Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Philippe Nicolas, un artiste au royaume des pierres dures et fines

Portrait du Maître d’art de chez Cartier et témoignage de l’académicien Jean-Pierre Babelon à l’occasion des Journées des métiers d’art 2011

Philippe Nicolas, Maître d’art chez Cartier, nous parle de sa passion pour les pierres dures et fines. Son travail de graveur-sculpteur est mondialement reconnu et a même poussé certains académiciens à faire appel à son talent pour leur épée. Jean-Pierre Babelon, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, témoigne sur un métier d’excellence mis à l’honneur pour ces Journées des métiers d’art, durant les trois premiers jours d’avril 2011.


Bookmark and Share

A l'occasion des Journées des métiers d'art 2011, Canal Académie s'associe à l'Institut National des Métiers d'Art pour faire découvrir les plus grands talents de notre pays.

Philippe Nicolas est “sculpteur-graveur” de pierres dures et fines : “glypticien” en langage technique, artiste en langage courant. Il travaille pour la prestigieuse marque Cartier. Son talent est apprécié des plus grandes maisons de joaillerie parisiennes mais aussi des académiciens. Jean-Pierre Babelon nous raconte dans cette émission comment et pourquoi il a fait appel à Philippe Nicolas pour la gravure de son épée. Ce dernier aime les matériaux naturels, rares et précieux : «J'aime redonner la vie à des pierres qui sortent d'un autre temps.» Né en 1956, il est diplômé de l'école Boulle en 1976 où il a étudié la gravure sur verre. Il intègre ensuite l'Ecole des beaux-arts. Est-il poète ? Certainement car il le faut : «Travailler les pierres pour moi, c'est une sorte de philosophie. Il y a beaucoup d'abnégation, c'est l'apprentissage de la vie.» Le métier est dur et demande beaucoup de rigueur. La discipline qu'il s'inflige le rend patient et perfectionniste : «Il faut accepter les défauts de la pierre mais aussi le temps qu'on y passe ou le fait d'avoir du mal à aller jusqu'au bout du travail. Finalement, il faut accepter un jour de dire : «stop, c'est fini, maintenant la pièce est terminée et je passe à autre chose.»»









Gravure de l'épée de Jean-Pierre Babelon

L'académicien des inscriptions et belles-lettres, Jean-Pierre Babelon, a fait appel aux services de Philippe Nicolas (il en parle dans cette émission) pour la gravure de 4 cabochons de cristal de roche qui constituent 4 emblèmes de sa vie :



- Le “H” de Henri IV traversé par une épée. Il évoque l'évolution des goûts et de la carrière de M. Babelon, historien "dixseptièmiste", et notamment du roi Henri IV.

- La place des Vosges, création de Henri IV qui rappelle la spécialité de l'académicien : l'histoire du Paris du XVIIème siècle.

- Le château de Versailles que M. Babelon a dirigé pendant 7 ans, fonction(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires