Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Le nouveau dynamisme des métiers d’art

Entretien avec Jean-Michel Deslile, président de l’INMA, Institut National des Métiers d’Art
A l’occasion des Journées des Métiers d’Art qui se déroulent les 1er, 2 et 3 avril 2011, des artisans d’art ouvrent leurs ateliers au public dans toute la France. Qu’appelle-t-on métier d’art aujourd’hui ? Qui sont ces hommes et ces femmes dont les gestes d’excellence ont pour mission de servir les artistes ? Où se situent-ils par rapport aux artistes, entre tradition, restauration et création ? Le point sur des traditions en renouvellements, une valeur sûre bien discrète, avec Jean-Michel Delisle, président de l’Institut National des métiers d’art.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze , Monelle Hayot
Référence : CARR760
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/carr760.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida6788-Le-nouveau-dynamisme-des-metiers-d-art.html
Date de mise en ligne : 27 mars 2011

A l’occasion des Journées des métiers d’art 2011, Canal Académie s’associe à l’Institut National des Métiers d’Art pour faire découvrir les plus grands talents de notre pays.

Les 1er, deux et trois avril 2011, se déroulent la cinquième édition des Journées des Métiers d’Art. Partout en France, des artisans d’art ouvrent leurs portes au public pour faire découvrir leur métier, qu’ils considèrent généralement comme une passion. Ces Journées des métiers d’art ne connaissent pas encore le succès des Journées Européennes du patrimoine qui, comme chacun sait, se déroulent chaque année en septembre. Le Premier ministre François Fillon a demandé l’annualisation à partir de 2011 de ces journées des métiers d’art, auparavant bisannuelles à l’instar des Journées du patrimoine. Si la dimension européenne ne leur est pas encore accordée, l’Institut National des métiers d’arts, créé en juin 2010, s’attache à cette perspective. Sa mission pour l’heure est de coordonner l’action des pouvoirs publics en faveur des métiers d’art et de développer des cursus de formation. Cette mission de service public répond à la volonté de créer une dynamique en faveur de ces métiers sur l’ensemble du territoire. L’événement est soutenu en régions par les Chambres de Métiers et de l’Artisanat, les Ateliers d’art de France, le Réseau Villes et Métiers d’Art, l’Association Vieilles Maisons Françaises. Près de 3000 ateliers seront ouverts au public. De nombreux partenaires publics, des écoles et des centres de formations seront également ouverts aux visiteurs durant ces 3 jours, afin de faire connaître aux jeunes et à leurs parents, ces métiers qu’on dit d’exception qui correspondent à 38 000 entreprises et près de 100 000 emplois.

Monelle Hayot, Jean-Michel Delisle, Canal Académie, 8 mars 2011
Monelle Hayot, Jean-Michel Delisle, Canal Académie, 8 mars 2011
© Canal Académie

Les métiers d’art aujourd’hui en 2011, ont-ils besoin d’être défendus puisqu’ils sont, pour certains d’entre eux, les expressions d’un savoir-faire multiséculaire ?

Jean-Michel Delisle, actuel président de l’Institut National des Métiers d’art, l’INMA, en charge de l’organisation de ces Journées des métiers d’art, répond aux questions de Marianne Durand-Lacaze et de Monelle Hayot, éditrice d’art et membre du conseil des métiers d’art jusqu’en 2011.

Les métiers d’art font l’objet d’une liste officielle de 217 métiers répertoriés dont on ne peut dévier aisément. La sénatrice Catherine Dumas voudrait y faire entrer la gastronomie française depuis que le repas à la française est classé patrimoine immatériel de l’UNESCO. La définition du métier d’art répond à la définition suivante pour Jean-Michel Delisle : un geste de base qui aboutit à un objet pérenne : un plumassier, un bourrelier...des mots et des métiers qui pourraient sembler en perdition. Cependant ces métiers attirent dorénavant presque autant des jeunes étudiants ayant fait des études longues, souhaitant se réorienter que de jeunes en filières professionnelles dans lesquelles on peut s’orienter dès la classe troisième. L’éducation au dessin et à l’histoire de l’art, liées à ces métiers, est fermement défendue par Jean-Michel Delisle qui voit là, les bases de la culture des métiers d’art. Aujourd’hui, les Maîtres d’art et les artisans d’art partagent leur compétences et s’organisent en pôles de développement soutenus par certaines régions, et certaines municipalités, comme par exemple la ville de Pantin.

Loin d’être figés, ces métiers sont à la pointe des nouvelles technologies qui les "tirent vers le haut". Ils sont au cœur des enjeux de la mondialisation, tout en gardant le sens de la rigueur et de l’excellence du geste. Le savoir-faire français est très reconnu à l’étranger. L’Inde, la Corée, le Japon, sont très attirés par un échange de techniques et par le développement de partenariats. Historiquement, Valéry Giscard d’Estaing au cours de son mandat présidentiel, fut le premier à avoir souhaité un outil de pilotage national de ces métiers d’art. Son initiative a été poursuivie.
En 2002, le ministère de l’Artisanat crée les Journées des métiers d’art, qui se sont déroulées tous les deux ans jusqu’à présent. La promotion et la formation des métiers d’art sont les principales missions de l’INMA. Son actuel président entend poursuivre cette promotion des métiers d’art mais surtout développer la formation continue essentielle au cadre de la mondialisation. Il souhaite également valoriser davantage le Viaduc des arts dans le douzième arrondissement de Paris pour accroître la visibilité du pôle ressources de l’INMA qui y est abrité afin que métiers d’art, design, ONISEP et jeunes se rencontrent. L’INMA entend chercher à veiller à mettre en réseau les régions ouvertes sur ces métiers rares et semble-t-il prometteurs.

Pour en savoir plus

- Programme des Journées des métiers d’art par région, 1er, 2 et 3 avril 2011

-  Institut National des Métiers d’art, l’INMA, site officiel
Institut National des Métiers d’Art
Viaduc des Arts, 23 avenue Daumesnil, 75012 Paris
Tél : 01 55 78 85 85

-  Association des Maîtres d’art et de leurs élèves
- Ateliers d’art de France

- Annuaire officiel des métiers d’art de France
- Le Réseau Villes et Métiers d’Art, VMA
- L’Association Vieilles Maisons Françaises, Patrimoines en mouvement.

- Ecoutez d’autres émissions sur Canal Académie :

- Philippe Nicolas, un artiste au royaume des pierres dures et fines
- L’artisanat en France, la belle histoire des métiers de toujours
- L’académicien Aymeric Zublena chez l’ébéniste Ludwig Vogelgesang, Maître d’art

et la rubrique de Bertrand Galimard Flavigny : Objets d’art par Bertrand Galimard Flavigny






© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires