Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les mots des religions : la tradition

avec l’orthodoxe Noël Ruffieux

Pourquoi les Eglises orthodoxes sont-elles considérées comme des Eglises de la Tradition ? Pour sa troisième émission relative aux mots de l’orthodoxie, Noël Ruffieux explique comment il faut comprendre ce mot essentiel et fondateur. Noël Ruffieux est président de la Commission œcuménique de la région de Fribourg en Suisse, membre du directoire de l’institut œcuménique de l’Université de cette ville.


Bookmark and Share

Les orthodoxes, dit Noël Ruffieux, font un large usage de la tradition.
Selon l’étymologie latine et grecque, la tradition signifie la transmission orale ou écrite.
On dit souvent que les Eglises orthodoxes sont des Eglises de la tradition et que les Eglises issues de la Réforme sont des Eglises de l’Ecriture. S’il est vrai que les Orthodoxes sont scrupuleusement fidèles à la Tradition reçue des Pères, l’Ecriture est le noyau dur de la Tradition.
Les premiers disciples n’ont pas écrit les paroles du Christ, ils vivaient avec la Parole.

La Tradition commence avec la Pentecôte : « Ce Jésus, Dieu l’a ressuscité, nous en sommes les témoins ». Les apôtres, témoins oculaires et serviteurs de la Parole, ont donné un enseignement oral, pour un public qui avait des besoins et une culture liés à leur époque. Ils incarnaient cette Parole dans cette culture pour qu’elle soit source de vie.
L’Evangile nous a été transmis oralement par les Apôtres puis dans les Ecritures, livres divinement inspirés.




On peut dire que l’Ecriture naît dans la tradition et comme tradition.
Pour Irénée de Lyon, la tradition est orale et vivante, elle est aussi connaissance par (le) cœur. Vladimir Lossky ajoute, la tradition est silence.
La tradition ouvre à l’intelligence des textes bibliques car la Parole fixée dans les Ecritures reste toujours Parole vivante du Seigneur : « Ce que
l’Esprit dit aux Eglises, il le dit aujourd’hui. »


En conclusion : Il y a une continuité vivante de la tradition qui ne s’arrête pas au VIIe siècle. Nous aussi, aujourd’hui, nous créons la tradition. Il faut vivre la tradition et ne pas se laisser enfermer dans nos habitudes, nos traditions...



Suivez notre rubrique Les mots des religions (...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires