Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Sur le Pont des arts  : Gravure et estampes contemporaines

Février 2011 : Sur le Pont des arts se penche sur un art trop isolé

Sur le Pont des arts vous propose de mieux connaître la vie de l’Académie des beaux-arts. En ce mois de février 2011, elle présente la section de gravure de l’Académie dont les quatre membres Pierre-Yves Trémois, Louis-René Berge, Erik Desmazières et René Quillivic clament haut et fort la défense d’un art trop méconnu. Les interviews d’Erik Desmazières et Louis-René Berge vous font entrer dans l’actualité des artistes graveurs au-delà des frontières du temps et des genres.


Bookmark and Share

L’estampe et la gravure en France sont des arts délaissés par nos contemporains. Raison de plus pour nous pencher sur un art trop isolé à travers la section de gravure de l’Académie des beaux-arts, une « petite section » forte de quatre membres.




Y siègent : Pierre-Yves Trémois, peintre graveur et sculpteur, les graveurs Louis-René Berge, Erik Desmazières et René Quillivic, tous représentants de cet art intimiste.

Comme chacun sait, la gravure fut une technique de reproduction très en vue pendant des siècles. Le XIXe siècle fut pour elle un âge d’or que le développement de la photographie éclipsa au fur et à mesure. Artistes, photographes, peintres, l’ont utilisée pour faire connaître leurs œuvres mais s’en sont également servi pour explorer leur écriture graphique.

Art à part entière, de la Melencolia de Dürer aux planches en couleurs de Toulouse-Lautrec, la gravure aujourd'hui est cependant peu visible dans le paysage de l’art contemporain bien qu'elle offre le moyen de connaître un artiste comme nulle part ailleurs.

Exigerait-elle une rigueur trop sévère ?

La disparition des taille-douciers, des imprimeurs, des ateliers dédiés à la gravure, accompagnent son évanouissement silencieux dans les replis du temps qui passe. Pourtant la gravure résiste grâce au soutien de quelques galeristes comme Michèle Broutta et Arsène Bonafous-Murat.



L'académicien Erik Desmazières, élu en 2008 au sein de l'Académie des beaux-arts, évoque dans cette interview, l'histoire et l'actualité de la Société des Peintres-Graveurs Français, créée en 1889 par Degas, Rodin et d'autres, toujours active, installée à Paris dans le XVIe arrondissement. Elle a la particularité d'accueillir dans ses rangs des artistes et des amateurs et organise tous les deux ans une exposition. En 2011, se déroulera la 69e exposition de la Société des Peintres-Graveurs Français et de leurs invités à la Mairie du VIe arrondissement de Paris. Erik Desmazières son actuel président, a proposé d'y présenter des graveurs de l'Europe entière, à compter du 30 mars 2011.



La revue Nouvelles de l'Estampe est née en 1963 à(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 23€, soit moins de 2€ par mois. abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires