Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Charles Garnier : un génie de l’architecture pour l’Opéra de Paris et bien d’autres chefs-d’oeuvre

avec Hugues Gall, de l’Académie des beaux-arts

L’Opéra de Paris n’est pas le seul grand oeuvre de Charles Garnier. Cet architecte, Prix de Rome, membre de l’Académie des beaux-arts dès 1874 fut aussi l’artisan du Casino de Monte-Carlo ou encore de l’Observatoire de Nice. Artiste à part entière, son épouse a légué à l’Etat des portraits, des caricatures, et autres dessins laissant découvrir des facettes plus intimes de son talent. Hugues Gall, ancien directeur de l’Opéra de Paris, évoque ici ce lieu qu’il a bien connu et son architecte.


Bookmark and Share

Charles Garnier (1825-1898) est l'architecte francais le plus connu du XIXème siècle. Il est aussi l'un des plus célèbres au monde. L'opéra Garnier, considéré avant même son achèvement comme le chef d'œuvre de l'architecture de son temps, fut aussi l'un des premiers et l'un des très rares bâtiments de l'histoire à porter le nom de son auteur. Comparé fréquemment aux plus grands artistes de la Renaissance pour la diversité de ses talents, Charles Garnier symbolisa presque à lui tout seul l'art du Second Empire, alors que son Opéra ne fut terminé que sous la Troisième République.

Une architecture subtile et exubérante

À la surprise des grands architectes « installés » et, peut-être, de Charles Garnier lui-même, au désespoir de Viollet-le-Duc qui doit se retirer prématurément de la compétition, la construction du vaste et complexe ouvrage de l'Opréa de Paris lui est confiée alors qu'il n'a pratiquement rien construit. Le projet surprend et séduit pourtant le plus grand nombre. Il réunit plusieurs styles harmonieusement agencés qui agrémentent aussi bien élévations et décors intérieurs.

L'Opéra Garnier constitue le prototype et la synthèse du « style Second Empire » (ou « style Napoléon III »), qui devient le décor préféré de la bourgeoisie de la fin du XIXe siècle jusqu'aux années vingt du siècle suivant. Si le début des travaux a lieu dès 1861, l'entreprise est marquée officiellement par la pose de la première pierre l'année suivante, en 1862. La construction prévue sur quatre années s'étalera en réalité sur quinze... De 1861 à 1875.

Parmi les autres ouvrages caractéristiques de l'architecte Charles Garnier, on peut citer le théâtre Marigny à Paris, le casino et l'établissement thermal de Vittel, l'Observatoire astronomique de Nice, en collaboration avec l'ingénieur Gustave Eiffel ou encore le Grand hôtel de Paris à Monte-Carlo. Notons aussi les multiples villas et même une église réalisées à Bordighera en Italie.

A propos de l'opéra Garnier, Hugues Gall raconte :(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 23€, soit moins de 2€ par mois. abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires