Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Maud et Mathis, le roman "plein de malice" de Françoise Thibaut, correspondant de l’Institut

La chronique littéraire de Jean Mauduit

Est-ce un roman policier ou un roman d’amour ? Inclassable, ce troisième ouvrage de Françoise Thibaut, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques. Moral ? On ne jurerait pas qu’il le soit vraiment, mais qu’il se présente plein de fantaisie, d’une belle écriture maîtrisée, et donc d’une lecture plaisante, cela, oui, on peut l’affirmer ! Jean Mauduit fait ici partager son point de vue.


Bookmark and Share

Maud et Mathis ? On songe inévitablement à Harold et Maud. Le fait est que la situation de base est d’une certaine façon la même puisqu'il s'agit d'un amour fou entre deux êtres que tout sépare, et pas seulement une épaisse tranche d’années.

Lui, Mathis, un banquier, suisse d’origine, très suisse, costume trois pièces qui travaille dans une filiale parisienne d’une grande banque. Il est beau, il a trente ans. Sous son aspect clean, se cache un dangereux séducteur car son regard bleu glacier fait fondre toutes les femmes !
Elle, Maud, est une petite dame d’une soixantaine d’années, au seuil de la vieillesse, très bien conservée, pimpante, élégante, toujours maquillée à ravir, blonde avec des bouclettes, enveloppée d’étoffes précieuses, de tweed dans des teintes mourantes.

Ces deux personnages très différents vont s’aimer follement.

Mathis sera entrainé par Maud, dans une passion qui va le pousser à jeter par-dessus le moulin son costume trois pièces, moralement et physiquement, car il démissionnera de sa banque, non sans avoir au passage commis deux meurtres. Le premier pour se débarrasser d’une maîtresse passée qui faisait du scandale, le second pour délivrer Maud d’un neveu qui était un voyou.

Mathis finira par rejoindre Maud aux États-Unis, où elle cède aux confidences de l’amour qui les a envahis tous les deux. Et là, le lecteur n'est pas au bout de ses surprises... la charmante petite dame bouclée s'avère avoir un passé assez lourd... et être propriétaire d'un hôtel à Las Vegas qui ne compte pas moins de 2300 chambres ! On sent que l'auteur connaît bien les Etats Unis, car elle en décrit l'atmosphère à merveille. Faut-il penser que Maud a arnaqué Mathis du début à la fin ?

C’est un ouvrage plein de malice où le lecteur s’amuse. Le tempérament de l’auteur m’intéresse car elle écrit comme un homme, et se force à écrire comme un homme avec des expressions imprévues. En somme, voici un vaste canular assez bien réussi, au cours duquel Françoise Thibault nous fait visiter au passage un univers filmique dont elle est fort familière. Bref, elle a plein de talent, un fort tempérament. Il s’agit, comme dans son roman, d’une sacrée bonne femme(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires