Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Affaires internationales : Barack Obama et le développement du terrorisme, l’actualité de janvier 2010

avec Thierry de Montbrial et François d’Orcival, de l’Académie des sciences morales et politiques

Une émission mensuelle consacrée aux affaires internationales : Thierry de Montbrial et François d’Orcival, de l’Académie des Sciences morales et politiques, analysent les principaux points chauds de l’actualité mondiale. Ils abordent la situation politique de Barack Obama et le développement du terrorisme. François d’Orcival et Thierry de Montbrial retournent les cartes du jeu mondial.


Bookmark and Share

Deux sujets dominent ce quatrième numéro de l’émission Eclairage de l’actualité internationale : la situation politique de Barack Obama et le développement du terrorisme.

Cette émission a été enregistrée à la veille du violent séisme qui a frappé le cœur d’Haïti. Thierry de Montbrial et François d’Orcival, tous deux membres de l’Académie des sciences morales et politiques, s’entretiennent de ce qui domine alors les affaires du monde.

A la veille de la Noël 2009, le président Barack Obama a obtenu le vote décisif, au Sénat, de son texte sur l’assurance maladie. Ce passage a été obtenu de justesse, tous les démocrates ayant voté pour et tous les républicains contre : un camp contre l’autre.

- François d’Orcival : « Je m’étonne que sur un sujet de cette importance, le président des Etats-Unis n’ait pas obtenu un minimum de consensus bipartisan et que les voix démocrates qu’il a fallu rallier ne l’aient été que grâce à la condamnation de l’avortement. »

- Thierry de Montbrial : « Cette affaire sera le résultat d’une très longue négociation. Obama est parvenu, malgré tous les obstacles et la vigueur des hostilités, l’unité de son camp. C’est déjà pas mal. Je trouve assez extraordinaire qu’il ait pu aboutir à cette assurance maladie universelle. J’estime que c’est pour lui une vraie victoire. »

Le lendemain même, le 25 décembre 2009, un jeune Nigérian de 23 ans, entraîné au Yémen par Al Qaïda, échouait de peu à faire exploser un Boeing américain qui effectuait la liaison entre Amsterdam et Detroit. Le président Obama condamnait les faiblesses de ses services de renseignement tout en prenant toutes ses responsabilités.

- François d’Orcival : « Cet attentat manqué qui met face à face la CIA et Barack Obama ne crée-t-il pas une situation politiquement dangereuse pour lui ? Ne risque-t-elle pas de le faire soupçonner de « mollesse » en matière de sécurité ? »

- Thierry de Montbrial : «(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires