Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Mots clefs et suggestions


Margaret Thatcher

Communication de Philippe Chassaigne, lue par Fernand Guiot

Philippe Chassaigne, spécialiste de l’histoire de la Grande-Bretagne, analyse l’action politique de Margaret Thatcher. Communication présentée en séance publique devant l’Académie des sciences morales et politiques le 5 mai 2003.


Bookmark and Share

Philippe Chassaigne, spécialiste de l'histoire de la Grande-Bretagne, analyse l'action politique de Mrs Thatcher. De la crise économique, sociale, politique et culturelle que connaît l'Angleterre au début des années 70, il n'hésite pas à parler de "révolution thatchérienne" au moment de l'arrivée au pouvoir de la première femme à diriger le gouvernement d'un pays occidental le 3 mai 1979.

Voici le texte intégral de sa communication :
Le 10 juin 2002, dans une tribune libre publiée par le Times, Peter Mandelson, ancien ministre et proche conseiller du Premier ministre travailliste Tony Blair, déclarait « Nous sommes tous des thatchériens ». Sans doute une lecture attentive montrait-elle que cette affirmation était assortie de quelques nuances : « dans ce sens étroit, et dans le besoin urgent d'affranchir les marchés des rigidités du capital, de la production et du travail, nous sommes tous... ». Il n'empêche : émanant d'une figure de premier plan du parti, l'aveu traduisait bien le caractère essentiel des onze années, de mai 1979 à novembre 1990, passées par Margaret Thatcher au 10, Downing Street. Pour autant, elle a provoqué plus que le lot habituel de controverses qui accompagne l'action de tout dirigeant national elle a suscité admiration sans borne et dénonciations véhémentes, voire haineuses elle est le premier dirigeant britannique à avoir fait l'objet d'une tentative d'attentat (en 1984, à Brighton) depuis celui qui coûta la vie à Spencer Perceval, en 1812. Elle a conduit les conservateurs à la victoire à trois reprises consécutives (1979, 1983, 1987) et son mandat est l'un des plus longs de l'histoire britannique depuis deux siècles. Très vite, on n'a plus parlé de conservatisme, mais « thatchérisme », et on continue encore de le faire, comme on vient de le voir sous la plume de Peter Mandelson or, la personnalisation d'une doctrine politique était quelque chose de littéralement inouï en Grande-Bretagne. On l'a représentée tour à tour sous les traits de Britannia, trident à la main et bouclier au bras, bien décidée à faire entendre la voix de la Grande-Bretagne, sous ceux de la « Dame de Fer », leader autoritaire et(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires