Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Robin Renucci, promoteur d’un théâtre populaire

Le comédien s’entretient avec Jacques Paugam

Célèbre comédien, Robin-Renucci a le goût et le talent de transmettre les savoirs de notre patrimoine littéraire par le théâtre. Il propose une lecture de Proust, il joue la pièce de Guitry Désiré, il tourne un télé-film historique... Et de toute cette actualité mais aussi de l’art théâtral, il s’entretient avec Jacques Paugam pour cette émission "Théâtre et patrimoine".


Bookmark and Share

Jacques Paugam reçoit, dans son émission intitulée « Carrefour des arts, Théâtre et Patrimoine», Daniel Robin-Renucci, un « comédien recherché » et un « homme respecté et estimé » du grand public français.
- Pendant l’année 2009, il s’est illustré dans la lecture d’une des œuvres de Marcel Proust à la Comédie des Champs-Elysées : A la recherche du temps perdu, publiée en plusieurs tomes entre 1913 et 1927.
- Il joue en même temps un rôle important au Théâtre de la Michodière à Paris dans la pièce « drôle » et « sombre » de Sacha Guitry Désiré, montée en 1927.
- Enfin, Daniel Robin-Renucci a participé depuis le mois de juin 2009 au tournage sur France 3 d’une série télévisée sur la France, les Français et l’Occupation allemande de la métropole entre 1940 et 1944 : « un Village français ». Là, il incarne le personnage de Daniel Larcher, à savoir un médecin de famille qui deviendra par la suite le maire d’une commune française. Dans cet entretien, le comédien relate tour à tour les succès de ses dernières interventions au théâtre, ainsi que son goût pour l’art et la transmission des savoirs au plus grand nombre.

Désiré, le valet qui entend le rester...

C’est un rôle marqué l’ambiguïté des liens qui unissent ce valet avec les dames en particulier et les maîtres de façon générale. Il aime « recevoir des ordres des jolies femmes » qui l’entourent à la différence des hommes envers lesquels il se sent soumis. C’est en effet et avant tout un « serviteur » et un « major d’hommes ». Cette « originalité du personnage » est étoffée par son intelligence, son goût pour son travail et le désir, sans oublier le passage à l’acte amoureux envers des « maîtresses aristocratiques » en présence d’un ministre des télécommunications et d’un industriel ! Il ressemble même et par certains côtés à Don Quichotte dans la « quête » qu’il entend poursuivre, tout en arrivant à comprendre les choix des femmes qu’ils côtoient. Pour autant, il ne veut pas « sortir de sa condition sociale » afin de pouvoir continuer à(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires