Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Splendeurs et misères de l’hôtel de Thunes, un caprice littéraire plaisant !

Avec Laurent de Commines, peintre ornemaniste et historien d’art, invité par David Gaillardon

Laurent de Commines, peintre ornemaniste et historien d’art, co-auteur avec Alexandre Pradère du roman Splendeurs et misères de l’hôtel de Thunes est reçu par David Gaillardon. Petit bijou d’esprit et d’érudition, ce « caprice littéraire » évoque le destin d’un imaginaire hôtel particulier parisien, de 1680 à nos jours. Désopilant !


Bookmark and Share

Ce roman est un prétexte à revisiter les créations des grands noms des arts décoratifs des XVIIe, XVIIIe, XIXe et XXe siècles mais aussi un véritable vade mecum des styles et des ambiances de ces époques.

L’ouvrage est un clin d’œil amical à Philippe Jullian et à Bernard Minoret, auteurs il y a quelques années d’un ouvrage comparable, qui présentait une improbable famille Morot-Chandonneur.

Laurent de Commines et Alexandre Pradère nous racontent l’histoire de l’hôtel de Thunes et de ses propriétaires, les différentes générations de la famille Bourret de Thunes (on apprécie !).

Superbement illustré par Laurent de Commines qui en a signé les planches, cependant que les textes sont dus à Alexandre Pradère, expert et ancien directeur du département mobilier ancien chez Sotheby’s, ce petit livre désopilant est un remède à la morosité ambiante. Il est aussi politiquement incorrect, ce qui lui ajoute un charme indiscutable !

Agioteurs proches de John Law et du Régent, merveilleuses et incroyables de la Révolution et du Directoire y donnent rendez-vous aux lionnes et aux fashionables de la Restauration, aux dandys décadents du Second Empire ou encore aux avant-gardistes des années folles…
C’est une ronde à la manière de celle que proposait jadis Max Ophuls qui se déroule au fil des pages et tout au long de l’émission.

Tout rapprochement avec des faits récents serait - bien entendu - le fruit du hasard…

(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires