Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

La BnF célèbre les 100 ans de Ionesco

avec Noëlle Giret, conservateur général honoraire

L’exposition consacrée à l’oeuvre d’Eugène Ionesco marque le centenaire de sa naissance et le don de ses archives à la BnF. Près de trois cents pièces, réunies en huit thèmes, explorent l’univers de celui qui reste aujourd’hui l’un des auteurs les plus joués dans le monde. Interview de Noëlle Giret, conservateur général honoraire à la BnF.


Bookmark and Share

La BnF fête le centenaire de la naissance d’Eugène Ionesco (né le 26 novembre 1909) et consacre une exposition à son œuvre du 6 octobre 2009 au 3 janvier 2010, dans la galerie François Ier de la Bibliothèque François Mitterrand à Paris (XIIIe). Canal Académie reçoit dans cette émission Noëlle Giret, conservateur général honoraire pour nous raconter la naissance et l'élaboration du projet qui rend hommage au centenaire de la naissance de l'académicien. Elle nous fait part de l'étroite collaboration qu'elle a eue avec Marie-France Ionesco, la propre fille du grand auteur dramatique. Sans elle, les archives n'auraient pu voir le jour. Un travail gigantesque et d'une très grande générosité !

De nombreux manuscrits sont donc aujourd'hui à la vue de chacun. C'est une approche neuve de l’écriture dramatique de l’auteur qui se revèle à nous parmi les documents audiovisuels, les croquis et les photographies qui parsèment le parcours des visiteurs.
On trouve aussi notes personnelles, correspondances et autres tableaux offerts à Eugène Ionesco de la part de grands artistes surréalistes.

- L'exposition se déroule en sept parties, bien disposées en sept lieux, qui suivent les obsessions du créateur. Le langage, l'engagement, la critique, l'accumulation, notamment de rhinocéros en tous genres, clin d'oeil qui donne à l'ensemble un humour bienvenu, la mort, dont la pièce Le roi se meurt a dit l'essentiel. Dieu, bien sûr, obsession constante pour l'assoiffé d'absolu. Et l'illumination, septième marche enfin, moment d'exception que Ionesco n'aura de cesse de retrouver.



Vous ne saurez où votre regard ira se perdre dans les coins et les recoins de ce qui vous est présenté... peut-être sur l'une des oeuvres picturales de Ionesco lui-même pour sa fille qui date du 3 septembre 1980. L'inscription qui figure tout au bas procure une émotion sans pareil... «Pour Marie-France, pour ma chère petite fille. Ce dessin pas bon mais j'ai fait ce que j'ai pu, parfois c'est mieux.»




En savoir plus :

- L'exposition Ionesco à la BnF

Du 6 octobre 2009 au 4 janvier 2010

BnF, Site François Mitterrand - Galerie François Ier

Quai François-Mauriac — 75706 Paris cedex 13

Tél. :(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires