Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Jean-Laurent Cochet joue Les Femmes Savantes

Avec Jean-Laurent Cochet, metteur en scène, professeur d’art dramatique et comédien

"Chefs d’oeuvre du théâtre", une nouvelle rubrique sur Canal Académie animée par le journaliste Jacques Paugam. Dans cette première émission, il reçoit le comédien et metteur en scène Jean-Laurent Cochet qui interprète le rôle principal "Des femmes savantes" de Molière, dans un spectacle présenté à Paris, au Théâtre XIV et mis en scène par Arnaud Denis.


Bookmark and Share



Le rôle de Philaminte

"J'éprouve une véritable jubilation à entrer en scène en représentant ce personnage de Philaminte. Parce qu'il est extraordinairement fort. Pas seulement pour la performance d'interpréter un rôle de femme. C'est Molière qui, à la création, avait voulu que ce soit un homme qui joue ce rôle.

Le naturel dans la diction des acteurs de cette version

C'était tout à fait naturel à l'époque de s'exprimer en vers au théâtre. L'une des forces de cette pièce, c'est que, quand on lit ces vers, on s'aperçoit qu'ils sont parfaits, et lorsqu'on les prononce, c'est un langage familier.

La mise en scène d'Arnaud Denis

Il n'a que vingt-cinq ans mais il est remarquable. Il sait à la fois être fidèle et apporter des éléments nouveaux dans la mise en scène qui aident à approfondir le texte et à le mettre en valeur. C'est un très bon directeur de comédiens. Il sait être autoritaire avec délicatesse.

La collaboration Molière-Corneille

Molière est avant tout un improvisateur. Il était "Bouffon du roi". Je suis, comme de plus en plus de gens, persuadé que c'est Corneille qui a écrit la plupart de ses textes. Molière ne peut pas avoir écrit les tirades de Don Juan. On voit bien le mélange des deux styles. Molière intervenait surtout dans la mise en scène. Et c'était un grand maître de troupe. Il ne faut pas oublier que Molière était richissime et que Corneille avait infiniment besoin d'argent et écrivait très vite ses pièces.

De Molière à Guitry

Personnellement, je considère que Guitry est au-dessus de Molière. Qu'il est le plus grand. Son oeuvre est monumentale, par sa qualité autant que par sa quantité. Il a su se faire aimer de tous, en exprimant son amour pour la vie, les arts, le beau, l'harmonieux.

La précocité d'une passion

Mes parents m'ont effectivement raconté qu'à l'âge de quatre ans, après avoir entendu régulièrement une voisine nous raconter ses soirées à la Comédie Française, le grand rideau rouge et or, je leur avais dit que je voulais plus tard devenir comédien et entrer à la Comédie Française. Ce que j'ai donc fait. J'ai quitté la Comédie Française, au bout de six ans de(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires