Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Visite de la Villa Médicis – L’Académie de France à Rome

Un privilège rare : découvrir ce lieu mythique de l’intérieur, reportage de Krista Leuck

Visite de la Villa Médicis à Rome en compagnie de Marc Bayard comme guide, historien de l’art et conteur. Profitez d’un site splendide comme si vous pouviez le contempler de vos yeux. Un privilège rare. Précieux cicérone, Marc Bayard nous dévoile également quelques secrets de ce lieu magique et de ses hôtes en nous faisant parcourir l’histoire de la Villa depuis la construction en 1576, par le Cardinal Ferdinand de Médicis, l’installation de l’Académie de France à Rome par Colbert en 1666, et ainsi jusqu’à nos jours.


Bookmark and Share




Depuis la récente nomination de Frédéric Mitterrand pour diriger l’Académie de France à Rome qui se situe dans cette prestigieuse Villa Médicis sur le Pincio surplombant la Ville éternelle, les relations avec l’Académie des Beaux Arts se sont resserrées.
Canal Académie a eu la faveur et l’immense plaisir d’être conviée à une visite privée de cette célèbre et pourtant mystérieuse demeure et cette visite unique, elle est heureuse de l'offrir à ses auditeurs.

Un territoire « Entre Deux »

La visite commence sur la terrasse de la Villa Médicis d’où une vue prodigieuse sur l’ensemble du site saisit le visiteur privilégié, car cet endroit n’est ordinairement pas ouvert au public :
Marc Bayard nous explique sa notion de « L’Entre Deux » :
Nous sommes dans un lieu totalement à part. La mythologie veut que la Villa Médicis soit construite sur le territoire du Pincio, la huitième colline de Rome qui n’est pas intégrée aux fameuses sept autres.
La Villa n’est pas dans la ville, elle est au-dessus, bâtie sur un espace limitrophe, situé au niveau de la muraille aurélienne, Ni dans la ville ni à la campagne, donc, mais « entre deux ».
Cette notion de « l’entre deux » fait également référence aux deux façades de la Villa. Celle tournée vers la ville avec son aspect arrogant, militaire, martial, et la façade vénusienne, tournée vers les jardins, les plaisirs.





Même distinction entre les deux « bosci » : d’un côté le jardin en carré, « quadri », un lieu urbanitas réservé à l’homme courtois, l’homme amoureux, de l’autre côté le « bosco » sauvage, lieu de chasse, lieu de violence.
Cet « entre-deux » propose un équilibre entre le masculin et le féminin, témoignage d’une parfaite constitution de la nature humaine.



La visite nous conduit devant un petit pavillon, le Studiolo, avec ses fresques murales et son plafond d’une rare beauté.
Elle servait au Cardinal Ferdinand de Médicis pour ses rencontres secrètes : deux petites salles dont l’une est dite « la chambre des oiseaux ». Une découverte tardive, il y a seulement une vingtaine d’années, quatre siècles plus tard donc, et une restauration d’une infinie délicatesse qui a duré presque deux ans.



Plus loin dans le parc, nous nous(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires