Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

La demeure parisienne de Victor Hugo, de l’Académie française

Entrez dans l’univers d’un homme de lettres et de vie

Victor Hugo vécut, de 1832 à 1848, dans un appartement situé au second étage de l’hôtel de Rohan-Guéménée, place des Vosges, à Paris. Cette demeure dévoile les nombreuses facettes de l’académicien, tout en révélant ses combats intérieurs.


Bookmark and Share

Victor Hugo vécut de 1832 à 1848 dans un appartement situé au second étage de l'Hôtel de Rohan-Guéménée. L'hôtel, parmi les plus beaux de la place Royale (aujourd'hui place des Vosges), fut construit par Isaac Arnauld, conseiller du roi et intendant des Finances. Situé au deuxième étage de l'Hôtel, l'appartement fut loué par Victor Hugo pendant seize ans (de 1832 à 1848).

Premier musée monographique et littéraire, la Maison de Victor Hugo recèle d'oeuvres graphiques et de manuscrits de l'écrivain : éditions originales, peintures et sculptures lui rendant hommage, estampes, photographies, caricatures et pièces de mobilier.

Nous parcourons l'appartement en compagnie de la directrice du musée : Danielle Molinari.


La visite démarre par l'antichambre, une salle qui évoque la famille, l’enfance et la jeunesse de l’écrivain, ses lieux de vie, ses fiançailles avec Adèle Foucher, les premières années de leur mariage et la naissance de leurs enfants.

C'est un monde éclectique, varié et montrant la diversité des univers de l'académicien qui s'ouvre au visiteur. Ainsi, le salon chinois apparaît comme une pièce très spectaculaire, révélant la créativité et l'inventivité de Victor Hugo.
Ce salon se compose de panneaux décoratifs peints et dorés, à motifs de personnages, d’animaux et de fleurs où les initiales du poète et celles de Juliette Drouet se mêlent en plusieurs endroits, quelquefois agrémentées d’un papillon évoquant le poème La pauvre fleur disait au papillon céleste… (Les Chants du crépuscule, XXVII). Des caissons garnis d’assiettes ornent également une cheminée qui porte un miroir de Venise et des figures en porcelaine, à la lumière d’un lustre chinois.


Parmi les pièces les plus emblématiques, on trouve aussi la salle à manger qui porte aux murs deux dessins du poète illustrant la genèse du travail de l’écrivain décorateur. Ces dessins sont autant de projets de meubles totalement composites que Victor Hugo concevait à partir des nombreux coffres et éléments de bois sculptés, qu’il achetait lors de ses pérégrinations, et dont la réalisation était confiée à un artisan.

- Exemple de réalisation personnelle : un bahut montre comment Victor Hugo laissait son imagination prendre le pas sur le côté fonctionnel. Le meuble se compose d’un coffre orné de divinités marines, d’une(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires