Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

L’histoire du camembert

La chronique "Histoire et gastronomie" de Jean Vitaux

Le camembert doit son nom à un petit village normand, situé près de Vimoutiers dans la région d’Argentan. Aujourd’hui, les plus grandes fabriques de camembert se trouvent dans l’Ohio aux Etats-Unis ! Comme le champagne, le camembert a été victime de son éclatant succès.


Bookmark and Share

Alors que de très nombreux fromages doivent leur origine à des monastères qui transformaient, depuis le haut moyen âge, le lait des dîmes en fromages pour le conserver, comme par exemple le Münster ou le Saint-Nectaire, le camembert doit aussi son origine à un religieux, mais sous la révolution Française. La tradition veut qu'un prêtre réfractaire briard se cachait chez Marie et Jacques Harel dans le manoir de Beaumancel à Camembert. Le prêtre apprit alors dans la tourmente révolutionnaire à Marie Harel à fabriquer des fromages selon la technique du fromage de Brie dans des moules où elle faisait antérieurement du Livarot. Ce fromage qui ressemblait alors à un petit fromage de Brie était comme lui entouré de paille. Marie Harel transmit cette tradition nouvelle à sa fille et à son gendre Thomas Paynel qui en développeront la commercialisation en le vendant sur les marchés d'Argentan et de Caen.

De local, le camembert acquit une réputation nationale lors de l'inauguration sur chemin de fer Paris Granville en 1863. Le petit-fils de Marie Harel, Victor Paynel fit déguster lors d'une halte du train en pays d'Auge sa fabrication de camembert à l'Empereur Napoléon III qui le trouva fort à son goût et le servit au palais des Tuileries, et en assura la promotion nationale et internationale. L'Empereur et le chemin de fer vont assurer la promotion du fromage.




Le camembert prit son aspect définitif vers 1900 : on importa alors de Neufchatel-en-Bray le penicillium album qui lui donnera sa croûte fleurie, blanc jaunâtre si caractéristique. Vers 1910, on inventera sa boite de copeaux de peuplier qui l'entoure jusqu'à nos jours, et qui a remplacé la paille ancienne pour lui donner son aspect définitif jusqu'à nos jours. La popularité du camembert sera définitivement assurée par la guerre de 1914-1918. En effet, si au début de la guerre, le principal fromage fourni aux poilus était le gruyère, le camembert concurrença bientôt le gruyère, et à la fin de la guerre 10.000 camemberts étaient fournis par jour aux magasins centraux de l'armée, alors que l'intendance aurait voulu en avoir un million par mois. Malgré sa durée de conservation limitée, sa boite pratique et l'utilisation dans les tranchées du fromage en en-cas avec du pain avaient conquis l'intendance et les poilus. Le camembert restera dans la mémoire populaire et assura son succès définitif.

Le succès du camembert fut tel que l'on en produisit partout en France et dans le monde,(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 23€, soit moins de 2€ par mois. abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires