Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Redécouvrir Henri Bremond, de l’Académie française

Son Histoire du sentiment religieux présentée par Jean Duchesne

Henri Bremond est l’auteur d’une monumentale Histoire littéraire du sentiment religieux en France, qui fait, en 2008, l’objet d’une anthologie judicieusement choisie par Jean Duchesne, interviewé dans cette émission par Damien Le Guay. Découvrez ce prêtre écrivain, fin lettré, poète, élu à l’Académie française en 1923.


Bookmark and Share

Enfin ! Ce monument qu’est l’Histoire littéraire du sentiment religieux en France de l’abbé Henri Bremond (1865-1933) est à nouveau accessible. Non pas les onze volumes in extenso mais une anthologie proposée judicieusement par Jean Duchesne.

Jean Duchesne, normalien-agrégé, intellectuel catholique, l’un des membres fondateurs de la revue Communio, enseignant, a dirigé une Histoire chrétienne de la littérature (Flammarion, 1996).
Pendant l’entre-deux-guerres, chacun des volumes de cette Histoire littéraire du sentiment religieux en France, attendu avec impatience, a nourrit des chrétiens soucieux d’en revenir au cœur de la religion, à cette vie intime avec Dieu. Et quoi de mieux que de s’appuyer sur ces écrivains mystiques qui, aux XVIIe et XVIIIe siècles français, ont vécu de cette intériorité spirituelle ! Ainsi François de Salles, Pierre de Berulle, Vincent de Paul, Marie de l’Incarnation et beaucoup d’autres. L’histoire de la littérature les a oubliés. L’Histoire tout court les a rejetés. Il fallait ce prêtre-écrivain, un temps jésuite, de l’Académie Française, prit dans les tourbillons de la crise moderniste, pour les découvrir. Et pour ceux qui pensent que la France est seulement le pays de la Raison, lisez Bremond !


Henri Bremond : un parcours non conformiste

Il est né à Aix-en-Provence, le 31 juillet 1865. Fils d’un notaire d’Aix-en-Provence, il fit ses études au collège catholique de sa ville natale, puis chez les jésuites. Après avoir fait son noviciat en Angleterre, il fut ordonné prêtre en 1892. De retour en France, il enseigna plusieurs années à Dole, Moulins, Saint-Étienne et Lyon. À partir de 1894, il collabora régulièrement à la célèbre revue jésuite, Études. Son tempérament non conformiste le poussa cependant à quitter l’ordre en 1904, afin de se consacrer pleinement à ses travaux critiques et littéraires. Collaborateur régulier des(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires