Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les dix mots de la rencontre

avec la linguiste Henriette Walter

Explications de la linguiste Henriette Walter pour chacun des dix mots sur le thème de la rencontre, choisis par la Délégation Générale à la Langue Française et aux Langues de France pour la semaine de la Langue française du 14 au 24 mars 2008.


Bookmark and Share

La Semaine de la langue française 2008 -qui se déroule du 14 au 24 mars- a été placée, par la Délégation générale à la langue française et aux langues de France, sous le signe de la rencontre.

Il s’agit de célébrer la langue française comme lien social par excellence, comme outil privilégié pour rencontrer l’autre et les autres.

Comme chaque année, la Délégation a proposé 10 mots, les 10 mots de la rencontre donc, et c’est la linguiste Henriette Walter qui nous les fait découvrir et nous en raconte l’origine et l’histoire. Elle a choisi de les présenter non pas dans leur ordre alphabétique mais dans un ordre chronologique, au fur et à mesure de leur apparition dans la langue française.

1 - Le premier mot : Visage. Il apparait dès le XIe siècle mais il existait auparavant "vis" comme dans l'expression "vis-à-vis".

2 - Toi est l'un des pronoms de la deuxième personne du singulier qui compte aussi tu, et te. On retrouve là les formes déclinées du latin, les cas du nominatif, accusatif, datif...

3 - le Tact apparait au XIVe siècle. Il est issu du latin tangerer, toucher et on le retrouve dans les mots tangible et tactile. Mais le tact qui désignait au départ le fait de toucher, a pris un sens plus subtil pour indiquer un comportement attentif, délicat.

4 - S'attabler apparait au XVe siècle, même si le mot table existait bien avant, le verbe lui, apparait tardivement. Il est issu du latin populaire, le mot "mensa" désignant la table en latin classique. Il a d'abord servi pour dire qu'on se regroupait autour d'une table de jeu avant de désigner la table où se déguste les bons plats de la gastronomie française.

5 - La Boussole témoigne de l'attrait de l'italien pour les Français au XVIe siècle. Le mot a d'abord désigné la boite dans laquelle on enfermait un aimant, un magnet. La boussole, servant souvent à se diriger pour les marins, a également été désignée sous le vocable de "marinette".

6- Apprivoiser apparait lui aussi au XVIe siècle et est issu du latin populaire. On y retrouve la racine privatus, privé. Il s'agit dans la rencontre avec(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires