Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Votre assiette en 2030 : cinq scénarios possibles

avec Pierre Feillet, membre de l’Académie d’agriculture et de l’Académie des technologies

Que trouverez-vous dans votre assiette en 2030 ? Les OGM sont-ils la clé de la réussite d’une agriculture raisonnée ? Steaks de clones, végétaux enrichies en vitamines et minéraux, gras de porc transformé en oméga- 3, Pierre Feillet nous livre cinq scénarios pour les années à venir, à mi-chemin entre science fiction et réalité !


Bookmark and Share

Chaque scénario est une extrapolation du scientifique Pierre Feillet. Tous les éléments datés de 2007 au plus tard sont avérés. Les autres sont des hyptohèses.

Premier scénario : La science bâtit le meilleur des mondes

Depuis les années 2000, nombreux scientifiques et chercheurs pensent que les biotechnologies dans l’alimentation sont l’avenir de notre alimentation : ils vont accroître notre productivité, améliorer la qualité des produits et contribuer à protéger notre écosystème.

Le miracle des enzymes et des levures


En 2030, les enzymes génétiquement modifiées permettront certainement de donner au lait la même saveur, malgré les saisons, les espèces de vaches et leur type d’alimentation. Il en va de même avec le vin ! La construction de souches de levure OGM permettra de fabriquer des vins très appréciés, à moindre coût et de qualité constante.
Quant au pain, l’utilisation d’enzymes résistantes à la température de cuisson, empêchera celui-ci de rancir pendant deux semaines.

Les cultures

En 2030, Les céréales et les légumineuses n’auront plus besoin d’engrais azotés. Génétiquement modifiées, elles seront en effet capables de fixer l’azote dans l’air. (Ces recherches ont débuté dans les années 1980, en partenariat avec l’INRA, l’Institut Pasteur et la société Elf-Aquitaine).

L’agriculture

En 2006, la Food and Drug administration aux Etats-Unis, en charge de la sécurité des aliments, a conclu en l’innocuité des steaks de clones. Pour le moment, cette démarche très onéreuse n’est absolument pas rentable (30 000 euros la bête clonée)
Cette même année en revanche, des porcs aux oméga-3 sont nés ! En d’autres termes, la graisse de l’animal a été transformée en bon gras (oméga-3) que l’on retrouve dans le saumon et l’huile d’olive.

Nano biotechnologies contre OGM

Les “aliments atomiquement modifiés”, appelés également nano biotechnologies pourraient coiffer au poteau les OGM.
Avec cette technologie on sait actuellement :
- modifier le goût, la couleur, la(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires